Test Labo

Test Labo de l’Acer Swift 7 SF714-52T-71JW : de la finesse et du muscle

19 décembre 2019

En résumé

Note LABOFNAC

Le Swift 7 est l’arme d’Acer pour obtenir le titre d’ordinateur portable le plus fin du monde avec son épaisseur de seulement 9,95 mm pour un poids tout aussi impressionnant de 900 g ! Des chiffres exceptionnels pour un PC embarquant un écran de 14 pouces. Pour parvenir à un tel résultat, les ingénieurs de la marque ont dû déployer tout leur savoir-faire et utiliser de l’alliage de magnésium pour la coque. On pourrait s’attendre à un ordinateur aux performances limitées, mais il obtient d’excellentes notes face à nos tests, pour la bureautique bien entendu, mais aussi pour le multimédia. Notre test de retouche photo d’un fichier lourd prend ainsi 3 min 25 s. Pour cela, le Swift 7 embarque un processeur Intel Core i7-8500Y ultra basse consommation qui intègre deux cœurs physiques dont la fréquence peut passer de 1,5 à 4,2 GHz en mode Turbo ! Acer lui adjoint 16 Go de RAM. Seul notre test vidéoludique met en lumière les limites de cet ultraportable. Notre test effectué avec Call of Duty Modern Warfare 2 en 1024 x 768 pixels avec 12 joueurs en simultanée aboutit à 25 fps.
L’Acer Swift 7 s’appuie sur un écran tactile de 14 pouces. Sa dalle affiche une résolution de 1920 x 1080 pixels, soit une densité de 159 ppp. Des chiffres moyens donc, mais comment se comporte cet écran aux bordures fines face aux sondes de notre Labo ? La colorimétrie n’est pas au top surtout pour le cyan et le vert, mais le taux de contraste est très convenable, avec une mesure de 316:5. L’afficheur du Swift 7 pèche comme la plupart de ses concurrents dans le domaine de la directivité, c’est-à-dire sa capacité à demeurer lisible lorsque l’utilisateur n’est pas face à lui. Il perd déjà 20 % de luminosité, de 230,9 à 160,3 cd/m² avec un angle de 15°. Ce chiffre passe à 71,5 cd/m² avec un angle de 30° ! Si la connectique est sacrifiée puisqu’elle se résume à 2 prises USB-C, ce n’est pas le cas de l’autonomie qui tutoie les sommets avec presque 16 heures de lecture vidéo continue selon notre test habituel. Malgré ses mensurations extrêmes, l’Acer Swift 7 n’est pas un PC anémique. C’est un vrai outil capable de faire face aux besoins de la plupart des utilisateurs exigeants… et nomades.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une finesse exceptionnelle et un poids au diapason
  • Puissance convaincante
  • Qualité de fabrication
  • Autonomie de haut vol
  • Un grand écran...
Les moins
  • ... mais imparfait
  • Clavier trop mou
  • Connectique très limitée

Détail des sous notes

Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran.
Performances informatiques
Cette note reflète la vitesse globale de l'ordinateur dans l'execution des applications
Autonomie
Plus la note est elevée et plus l'ordinateur restera allumé sans avoir à être rechargé.
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio de l'ordinateur
Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Lionel Costa
Lionel Costa
Responsable du développement et Communication
Pour aller plus loin