Test Labo

Test du Bose Noise Cancelling Headphones 700 : le digne héritier des QC35

25 septembre 2019

En résumé

Note LABOFNAC

Le Bose Noise Cancelling Headphones 700 renouvelle brillamment la série QuietComfort. Le casque profite d’un design particulièrement soigné et offre à la fois un accès aux assistants vocaux et une gestion fine de la réduction de bruit, par ailleurs très performante. Les qualités audio de l’appareil sont par ailleurs indéniables, et son autonomie confortable. Bref, un modèle très réussi, si ce n’est qu’il n’est pas pliable, et qui offre une alternative de choix au casque phare de Sony. Car s’il est excellent, le HP700 ne fait plus cavalier seul comme le faisaient en leur temps les QuietComfort : il siège à la table ronde des casques ANC efficaces et design.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une réduction de bruit efficace et personnalisable
  • Modèle très confortable et design
  • Touches dédiées à l'ANC et à Google Assistant
  • Qualité audio globale
Les moins
  • Design non-pliable

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Deux ans après le QuietComfort 35 II, lequel remplace le QC35 longtemps resté seul – et référence – dans le domaine des casques à annulation de bruit active, Bose revient sur un segment sur lequel se bouscule la concurrence. Et pour cause : avec Sony, Sennheiser, Jabra ou encore Marshall, il n’est plus une marque qui ne propose pas de casque doté d’un système d’ANC. Pour convaincre, la marque américaine fait table rase et abandonne la série QuietComfort au profit du Noise Cancelling Headphones 700. Nouveau nom, nouveau design, mais aussi nouvelles performances ? La réponse ci-dessous.

Bose Noise Cancelling Headphones 700

© Bose

L’ergonomie et le design

L’allure du HP700 de Bose tranche radicalement avec le style des QuietComfort auxquels il succède. Plus minimaliste, plus élégant, peut-être un peu moins reconnaissable, le nouveau venu apporte un vrai souffle de modernité à l’arceau de la marque.

Les matériaux sont de qualité, comme à l’habitude de Bose. On retrouve des oreillettes en similicuir confortablement rembourrées et un arceau en métal lui aussi renforcé de mousse. Le poids de l’ensemble est très contenu, à 260 grammes, avec une force d’appui relativement faible : nous l’avons mesurée en Labo à 450 gf. Le ressenti variera en fonction de chacun, mais le casque nous a paru confortable même lors de longues sessions d’écoute.

Bose NC Headphones 700

© LaboFnac

Le Headphones 700 varie des casques habituels en ce qu’il n’est pas pliable. Ses oreillettes (en imitation métal) pivotent certes à 90° sur l’axe de l’arceau pour se positionner à plat, mais ne s’inclinent pas vers l’intérieur de l’appareil. Il est donc un peu plus encombrant que certains modèles concurrents cherchant à prendre le moins de place possible lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Bose compense en fournissant un étui semi-rigide dans lequel se loge son casque. S’y cachent dans un logement dédié un cordon jack utile en cas de panne de batterie et un câble d’alimentation USB-C. Le rangement mesure tout de même 21,8 x 17,9 x 6,2 cm et on reste tenté de l’utiliser systématiquement, compte tenu du prix du casque. Mais il a bien du mal à se faire oublier dans un sac.

Bose NC Headphones 700

© LaboFnac

Côté commandes, Bose réduit les boutons au strict minimum. Sur l’oreillette gauche, le casque propose une unique touche servant à activer la réduction de bruit. Bien pensée, celle-ci permet, avec un premier clic, de régler l’ANC sur un niveau intermédiaire puis, avec un second, à son maximum. Il est possible au sein de l’application de configurer le niveau de réduction de bruit auquel renvoient ces raccourcis. Un appui long sur ce même bouton permet d’ailleurs de mettre la musique en pause tout en désactivant l’annulation de bruit, afin de discuter avec son interlocuteur sans avoir à ôter le casque. Quant à l’oreillette droite, elle accueille à la fois une touche dédiée à l’allumage, l’extinction du casque et l’activation du Bluetooth, et une seconde réservée aux assistants vocaux. Bon point pour le Headphones 700, il offre donc des accès séparés à Google Assistant (ou Alexa) et à la réduction de bruit, ce qui reste rare sur le marché. Le choix de l’assistant, mais aussi le réglage plus fin de la réduction de bruit (11 paliers, de 0 à 10) s’effectue depuis l’application Bose Music. Pourquoi faut-il donc s’inscrire avec email et mot de passe obligatoires ? On aurait préféré s’en passer. Sur l’écouteur droit, la partie avant (au niveau du logo Bose) est tactile : elle permet d’un balayage vers le haut ou vers le bas de régler le volume, d’un double clic de mettre la musique en pause/play ou de répondre/raccrocher à un appel. Un swipe vers l’avant entraîne le passage à la piste suivante, et vers l’arrière au titre précédent. Les commandes sont simples et l’habitude se prend vite.

Bose NC Headphones 700

© LaboFnac

Dans l’ensemble Noise Cancelling Headphones 700 de Bose renouvelle agréablement l’expérience apportée par les QuietComfort. Élégant, doté de commandes tactiles performantes et de microphones tout aussi efficaces durant les appels, il ne contrarie en réalité que par son encombrement, du fait qu’il n’est pas pliable.

Bose NC Headphones 700

© LaboFnac

Poids
260 g

La qualité audio

Le HP 700 peut être utilisé en Bluetooth 5.0, ce qui permet de l’associer avec deux appareils, mais aussi en filaire. La qualité audio est sans surprise au rendez-vous, Bose promettant un équipement similaire à celui du QC35 II. Le casque offre une réponse en fréquence sensiblement identique toutes configurations confondues, la réponse en fréquence étant pratiquement semblable avec et sans réduction de bruit, en filaire et en Bluetooth. Dans tous les cas, on note des basses bien présentes et bien définies, mais aussi une légère accentuation des aigus autour de 2 kHz. La distorsion est quant à elle peu marquée. Nos tests Labo ont d’ailleurs mis en lumière des résultats probants lorsque le casque est utilisé en Bluetooth avec réduction de bruit. Dans tous les cas, c’est à 200 Hz que la distorsion se fait le plus sentir.

Un dernier détail à noter : la sensibilité moyenne, toutes configurations confondues, s’établit entre 90 et 92 mV.

Bande passante

L’isolation

Comme nous l’évoquions plus haut, le HP700 offre un système de réduction de bruit personnalisable selon des paliers s’étalant de 0 à 10. Il seconde une isolation passive correcte, compte tenu de la mousse généreuse dont sont équipés les écouteurs de ce modèle circum-aural. À la peine lorsqu’il s’agit de filtrer les graves, il étouffe convenablement médiums et aigus. Mais pour parfaire le sentiment d’immersion musicale, l’idéal reste de passer par cette ANC modulable que, de notre côté, nous avons évaluée en Labo à son niveau maximal. Le casque y fait merveille, comme en témoigne notre courbe de mesures : les graves et aigus sont largement atténués, et les médiums à peine moins. À l’écoute, le système se tient au coude à coude avec celui qui s’est imposé comme son rival direct, le WH-1000XM3 de Sony.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
9.7

Nous avons également évalué la discrétion du HP700 dans des environnements silencieux. Nos mesures de perturbation, qui ont permis de relever un niveau de 34,7 dB pour un bruit de référence de 90,3 dB, montrent que très peu de bruit s’échappe du casque. Un bon point pour ceux qui l’utilisent au bureau, par exemple.

Pour finir, nous avons mesuré une latence de 180 ms qui limite le décalage entre le son et l’image lors du visionnage de films, par exemple.

Bande passante perturbation

L’autonomie

Bose annonce une autonomie s’élevant jusqu’à 20 heures. Le casque fait même mieux que prévu, du moins lorsqu’il est soumis à notre protocole Labo consistant à la lecture continue d’un bruit à 90 dB jusqu’à extinction. En Bluetooth seul, le Noise Cancelling Headphones 700 est parvenu à tenir 25 heures, ce qui constitue une bonne performance, mais pas tout à fait la meilleure de sa catégorie. En revanche, ce score se maintient très convenablement lorsque l’annulation de bruit active fonctionne : il endura alors 20h50 d’écoute en moyenne. Côté charge (de 0 à 100 %), qui d’ailleurs passe par un port USB Type-C, comptez 2h40. Bose ajoute un système de charge rapide promettant de retrouver 3h35 d’écoute après 15 minutes passées sur secteur.

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Bose Noise Cancelling Headphones 700 renouvelle brillamment la série QuietComfort. Le casque profite d’un design particulièrement soigné et offre à la fois un accès aux assistants vocaux et une gestion fine de la réduction de bruit, par ailleurs très performante. Les qualités audio de l’appareil sont par ailleurs indéniables, et son autonomie confortable. Bref, un modèle très réussi, si ce n’est qu’il n’est pas pliable, et qui offre une alternative de choix au casque phare de Sony. Car s’il est excellent, le HP700 ne fait plus cavalier seul comme le faisaient en leur temps les QuietComfort : il siège à la table ronde des casques ANC efficaces et design.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin