Test Labo

Test Labo du Bose QC35 II : une écoute presque sans faille

21 février 2018

En résumé

Note LABOFNAC

Dans la digne lignée du QuietComfort 35 premier du nom, le QuietComfort 35 II de Bose convainc sans peine. Si sa réponse en fréquence se montre un tantinet perfectible, le casque dispose d’une réduction de bruit active toujours aussi efficace. Ce qui signifie également qu’il peut être utilisé en toutes circonstances sans que l’utilisateur ne soit dérangé par les bruits environnants. Sa faible perturbation en fait aussi un appareil adapté à un usage dans des environnements silencieux. Bref, voici un modèle haut de gamme qui tient résolument son rang, et que l’on ne pourra que conseiller à tous les types d’utilisateurs.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Réduction du bruit au top
  • Sobre et élégant
  • Perturbation acoustique au top
  • Excellent score de distorsion
Les moins
  • Pourrait bénéficier d'une meilleure qualité audio pour être (presque) parfait

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Un peu plus d’un an après la sortie du QuietComfort 35, Bose enrichit sa gamme avec le QuietComfort 35 II. Au programme, la promesse d’une même qualité sonore, d’un même dispositif de réduction de bruit, mais avec un bouton supplémentaire permettant d’activer Google Assistant en prime. Mais dans les faits, que donne cette seconde mouture ? Réponse après son passage au Labo.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, évoquons le contenu de la boîte de ce Bose QuietComfort 35 II – ou QC 35 II pour les intimes. L’appareil est livré avec une élégante sacoche de transport, ainsi qu’un câble permettant de passer à une écoute filaire. On ne sera également pas surpris de retrouver un câble dédié à la charge du casque sur prise USB. Du très standard en somme.

Bose Quietcomfort II 35 1

L’ergonomie et le design

Sans grande surprise, le QuietComfort 35 II reprend le design du QuietComfort 35 classique, mais aussi du QuietComfort 25 avant lui. On ne change pas une équipe qui gagne. Il s’agit toujours d’un casque circum-aural, dont les écouteurs recouvrent l’oreille. Il se présente également dans le même coloris que son prédécesseur, largement dominé par un noir mat dans la version que nous avons testée. Un résultat très sobre, qui assure une discrétion certaine. Les finitions mêlent plastique et aluminium, ce qui était déjà le cas sur les modèles antérieurs. Les coussinets, quant à eux, sont toujours recouverts d’un cuir très agréable au port, mais c’est surtout l’alcantara utilisé pour l’intérieur de l’arceau qui offrira sensation très plaisante sur le crâne.

Bose Quietcomfort II 35 2

Sur l’extérieur des deux écouteurs se profile le nom de la marque griffé en lettres argentées, qui ressort ainsi de belle manière sur le noir. Tout comme le QC 35, l’oreillette gauche propose le bouton d’appairage pour connecter jusqu’à deux appareils, mais aussi trois autres touches. La plus haute permet d’augmenter le volume sonore, le plus bas le diminuera. Avec une pression sur le bouton central, on pourra mettre une piste audio en pause, ou la reprendre. Deux pressions feront passer à la piste suivante, alors qu’appuyer trois fois fait revenir à la précédente. Autant de détails qui sont très clairement explicités dans l’application Bose Connect venant avec le CQ 35 II. Toujours sur l’écouteur droit, on retrouve la prise permettant de recharger le casque pour une utilisation sans-fil.

Bose Quietcomfort 35 II 4

Sur l’oreillette droite, on dispose de l’habituelle prise mini-jack 3,5 mm pour ceux qui préfèrent l’utilisation d’un casque en filaire. Un nouveau bouton a également poussé depuis l’ancienne mouture CQ 35 : celui de l’Assistant Google. Ce dernier permet de passer des appels à la voix, ou encore de contrôler la lecture de la musique ou certains appareils domestiques compatibles. Un bouton que l’on peut aussi paramétrer dans l’application afin dans lui assigner le contrôle de la réduction de bruit active (sans réduction, avec une réduction faible, ou avec une réduction forte).

Bose Quietcomfort 35 II 5

Pour l’utilisation des commandes Bluetooth, nous avons mesuré une latence de 140 ms, ce qui reste très acceptable et permet de ne pas trop remarquer de blancs entre le moment où l’on change de musique, et celui où elle commence à l’oreille par exemple. On pourra bien évidemment prendre des appels avec le QC 35 II. La voix des interlocuteurs nous parviendra d’ailleurs sans aucun problème, et restera compréhensible en toutes circonstances. En revanche, nos propos deviendront rapidement moins intelligibles dans un environnement bruyant, comme en pleine rue.

Bose Quietcomfort 35 II

L’application Bose Connect permet essentiellement de gérer le volume du casque – indépendamment du volume du téléphone. Son plus grand intérêt tient à la personnalisation de la réduction de bruit active, comme nous l’indiquions plus haut. Trois variantes sont en effet proposées : « désactivée », « faible » ou « élevée ». Autant d’options que l’on peut également changer à la volée si on assigne la commande à la touche normalement réservée à l’Assistant Google (ce qui se fait également dans l’appli). Pour le reste, on retrouve principalement des indications pour exploiter pleinement son appareil. Pas question d’un égaliseur ou d’autres outils pour personnaliser son écoute plus finement, donc.

Bose Quietcomfort 35 II app

Dans la digne lignée de son prédécesseur QC 35 classique, la QC 35 II reste un casque léger, avec ses 234 grammes, alors qu’il présente également une force d’appui de 380 grammes-force. Ce qui assure un très bon confort de sur la tête et les oreilles. C’est très simple, nous n’avons ressenti aucune gêne, même après une session d’écoute prolongée.

Poids
234 g

La perturbation acoustique du Bose QuietComfort 35 II est tout simplement excellente. Le casque de la marque sera un allié très précieux pour éviter que vos collègues ne profitent de votre musique durant les heures de travail, alors que vos voisins de métro n’entendront pas vos musiques rocks les plus endiablées.

Bande passante perturbation

La qualité audio

Malgré le pedigree de Bose en la matière, ce n’est pas véritablement par sa qualité audio que ce QuietComfort 35 II se distinguera par rapport à ses concurrents les plus féroces. Dans une configuration filaire, on notera une légère préaccentuation des graves et on observe une descente plutôt significative en attaquant les médiums. La courbe commence en effet à descendre à partir de 160 Hz (6 dB) et passe finalement sous la barre des 0 dB à 400 Hz (référence : 0 dB à 1 kHz). La bande passante remonte ensuite jusqu’à 800 Hz (1 dB), pour redescendre et repasser en dessous de 0 dB à 1 kHz. Tout logiquement, la réponse en fréquence se montrera faible dans les aigus et suraigus.

En filaire avec réduction de bruit active, on retrouve une préaccentuation des graves plus importante : 10 dB à 50 Hz. La courbe reste d’ailleurs assez stable dans ces fréquences, et commence à progressivement chuter en approchant des médiums. Il ne faudra cependant attendre que les 800 Hz et 1 kHz pour atteindre les 0 dB. La courbe reprend ensuite une légère croissance en entamant les aigus pour atteindre 4 dB à 2,5 kHz. La réponse en fréquence descendra une nouvelle fois à mesure qu’on approche des suraigus.

Un comportement que l’on retrouve pratiquement à l’identique en Bluetooth, avec réduction de bruit active. Les graves sont ponctuellement plus prononcés et les aigus tiendront un peu mieux la distance, mais il n’y a pas de différence sensible entre les deux cas de figure (filaire avec réduction de bruit active ou sans-fil avec réduction de bruit active). Du reste, ce n’est pas sur la distorsion que le QC 35 II fléchit. Parfait en Bluetooth et quasi-parfait dans ce même cas de figure avec réduction de bruite active, il en présente un peu plus en filaire. Mais même avec ce mode d’écoute, il reste très bon. La sensibilité est également très bonne quelle que soit la configuration choisie.

Bande passante

L’isolation

Du côté de l’isolation acoustique, le Bose QuietComfort 35 II s’avère bien plus convaincant, comme en attestent les mesures du Labo. Rappelons simplement que le QC35 II permet de régler l’isolation active via son application dédiée, ou que l’on peut lui attribuer le bouton situé sur l’oreillette gauche (qui peut aussi accueillir l’assistant Google).

L’isolation passive du casque, si elle laisse à désirer sur des fréquences graves, reste plutôt convenable sur les médiums et les aigus. Le dispositif actif, quant à lui, permet de limiter de manière beaucoup plus convenable les sons graves lors de l’écoute, alors qu’il se montrera efficace sur une plage nettement plus large de fréquences : on en ressent déjà les bienfaits dès 160 Hz. En définitive, le QC35 II est un appareil tout à fait recommandable pour se couper du monde le temps de son trajet en transports, ou dans un espace de travail assez bruyant.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
7.6

Autonomie

Bose annonce une autonomie de 20 heures d’écoute en une seule charge. De notre côté, avec 1 heure et 50 minutes de charge, nous avons pu utiliser le casque 24 heures en Bluetooth. Pour un temps de charge équivalent, nous avons pu tirer 21 heures d’écoute en Bluetooth couplé au système de réduction de bruit active. Cela reste donc au-dessus des prévisions de la marque, et très bon pour un produit de ce type.

Conclusion

Note LABOFNAC

Dans la digne lignée du QuietComfort 35 premier du nom, le QuietComfort 35 II de Bose convainc sans peine. Si sa réponse en fréquence se montre un tantinet perfectible, le casque dispose d’une réduction de bruit active toujours aussi efficace. Ce qui signifie également qu’il peut être utilisé en toutes circonstances sans que l’utilisateur ne soit dérangé par les bruits environnants. Sa faible perturbation en fait aussi un appareil adapté à un usage dans des environnements silencieux. Bref, voici un modèle haut de gamme qui tient résolument son rang, et que l’on ne pourra que conseiller à tous les types d’utilisateurs.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo