Test Labo

Test Labo du Bose QC 35 : l’excellence sans les fils

06 décembre 2016
Par Driss Abdi

En résumé

Note LABOFNAC

Le Bose QuietComfort 35 succède avec brio à l’excellent QC25. Doté d’un excellent réducteur de bruit actif, il coupe enfin le fil grâce à la connexion Bluetooth. Ajoutez à cela un très bon rendu audio, une autonomie impressionnante et un vrai confort d’utilisation et vous disposez d’un casque hautement recommandable.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le réducteur de bruit très efficace
  • La qualité audio
Les moins
  • Le prix

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Le QuietComfort 35 vient compléter la gamme de casques à réducteur de bruit de Bose. Déclinaison du Bose QuietComfort 25, il bénéficie cette fois d’une connexion sans fil tant attendue. Ainsi, Bose aspire à offrir un casque audio sans fil de qualité qui intègre son fameux système de réduction des bruits ambiants. C’est ce que nous avons voulu vérifier.

Le Bose QuietComfort 35 reprend le design éprouvé de son prédécesseur le QuietComfort 25. Il s’agit d’un casque audio circum-aural qui recouvre l’intégralité de l’oreille. Le design reste très sobre avec des teintes mates discrètes. La finition est très soignée avec un mariage réussi de l’aluminium et du plastique. Les coussinets sont en cuir synthétique tandis que l’intérieur de l’arceau est habillé d’Alcantara, un matériau qu’on a plus l’habitude de trouver dans le monde de l’automobile premium.

Bose QuietComfort 35

Bose QuietComfort 35

Un peu plus lourd que son prédécesseur (234 grammes contre 220 grammes pour le Bose QuietComfort 25 avec son câble), le Bose QuietComfort 35 troque l’alimentation par pile pour une batterie rechargeable non amovible. Les habitués aux vols très long-courriers auraient sans doute préféré conserver la flexibilité des piles par peur de tomber en panne de batterie, mais point d’inquiétude, Bose annonce une autonomie de 20 heures, et dans la pratique vous n’aurez pas besoin de le recharger tous les jours. À vrai dire en l’utilisant plusieurs heures par jour nous n’avons pas eu à le recharger de la semaine. Dans tous les cas, l’écoute reste possible en branchant simplement le câble qui est fourni, mais sans réduction du bruit ambiant. À propos de voyage, le Bose QuietComfort 35 est livré avec un adaptateur double Jack pour l’avion, et une housse de transport semi-rigide. Il suffit de pivoter les écouteurs à 90° et de replier les branches pour y ranger le casque.

Bose QuietComfort 35

Bose QuietComfort 35

Deux micros sont intégrés pour le réducteur de bruit et pour passer des appels avec le Bose QuietComfort 35. Un exercice qui lui sied plutôt bien, la voix de notre interlocuteur étant parfaitement intelligible, et ce dernier bénéficiant en retour d’une bonne qualité. Y compris en téléphonant dans le métro, c’est dire.

Le Bose QuietComfort 35 intègre une connexion Bluetooth avec les profils A2DP (pour la stéréo sans fil) et AVRCP pour contrôler le baladeur à distance. Des boutons sont intégrés à l’arrière de l’oreillette droite afin de régler le volume et de sélectionner les pistes. Ils sont faciles d’accès et surtout parfaitement adaptés pour une manipulation à l’aveugle.

Bose Quietcomfort 35

Deux appareils peuvent être connectés au QuietComfort 35. L’utilisateur n’a rien à faire pour passer de l’un à l’autre. Une application iOS et Android est également disponible, mais force est de constater qu’elle ne sert pas à grand-chose. En effet, contrairement à des casques concurrents tels que le Zik 3 de Parrot par exemple, elle n’offre aucun égaliseur ou autre réglage des paramètres. Elle se contente d’indiquer les appareils connectés, de régler le volume, de programmer l’arrêt automatique, de choisir la langue des invites vocales et d’installer les éventuelles mises à jour du Bose QuietComfort 35.

Bose QuietComfort 35

Bose QuietComfort 35

Enfin, avant d’entrer dans le vif du sujet avec les tests audio, nous avons évalué la latence du Bose QuietComfort 35 en le connectant en Bluetooth à un iPhone 7 Plus pour regarder une vidéo. Nous avons utilisé l’app VLC pour lire différents types de fichiers. Aucune latence n’est à déplorer, le son et l’image sont bien calés pour un visionnage agréable.

Force d’appui

On l’a dit plus haut, le Bose QuietComfort 35 est un peu plus lourd que son prédécesseur. Nous avons mesuré un poids de 240 grammes soit six de plus que la valeur annoncée par Bose. De plus, la force d’appui est de 382 grammes-force ce qui le positionne dans la moyenne des casques de ce type. Le port est agréable même si dans notre cas, on ressent une légère pression sur le haut du crâne après une écoute prolongée. Question de morphologie.

Poids
240,4 g

Perturbation audio

La perturbation audio du casque est excellente avec une fuite vers l’extérieur de 42 dB quand on injecte un bruit de référence de 90dB. Le Bose QuietComfort 35 est donc parfaitement adapté pour écouter de la musique sans gêner ses voisins, et ce même à niveau élevé.

Bande passante perturbation

Qualité audio

Le Bose QuietComfort 35 affiche un très bon comportement, sur la bande passante. Certes, on remarque une légère accentuation dans les aigus entre 2 kHz et 4 kHz, mais cela reste raisonnable. Sur cette plage de fréquences les aigus sont mis un peu plus en avant, mais cela n’a rien de gênant et le rendu audio est irréprochable sur le reste de la plage.

L’excellent comportement du Bose QuietComfort 35  se confirme dans le test de distorsion. Le casque obtient là encore une très bonne note. Pour être tout à fait précis, il affiche une toute petite faiblesse à 200 Hz, mais sachez que c’est imperceptible à l’oreille.

Par ailleurs, avec une sensibilité mesurée de  95 mV, le Bose QuietComfort 35 délivre un niveau acoustique élevé. Pas besoin de monter le volume à fond sur le baladeur ou le smartphone qui gagne ainsi en autonomie.

Bande passante

Isolation

Qu’il s’agisse de l’isolation passive ou active, le Bose QuietComfort 35 s’illustre dans tous les cas. En activant le réducteur de bruit actif, le casque offre une excellente isolation sur une plage de fréquences qui va de 400 Hz jusqu’au bout de la bande à 20 kHz.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
7.6

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Bose QuietComfort 35 succède avec brio à l’excellent QC25. Doté d’un excellent réducteur de bruit actif, il coupe enfin le fil grâce à la connexion Bluetooth. Ajoutez à cela un très bon rendu audio, une autonomie impressionnante et un vrai confort d’utilisation et vous disposez d’un casque hautement recommandable.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste