Test Labo

Test Labo du Sony KD-55XF7096 : un milieu de gamme qui ne manque pas d’arguments

23 juillet 2019

Positionnée en milieu de gamme, la série XF70 de Sony est logiquement proposée à un prix moindre que la XF90, tout en lui empruntant de nombreuses fonctionnalités. Mais qu’en est-il de la qualité des images ? Pour le savoir, nous avons testé sa variante 55 pouces, le Sony KD-55XF7096. Verdict ci-dessous.

En résumé

Note LABOFNAC

Le Sony KD-55XF7096 est un modèle de milieu de gamme qui reprend certains attributs de la série XF90, notamment en matière de design. Alors que ses pieds sont suffisamment espacés pour installer une barre de son, ils requièrent un meuble assez large pour accueillir le téléviseur. Par ailleurs, l’écran ce dernier dispose d’une connectique et d’une partie audio des plus classiques, il s’illustre par son bon niveau de contraste. Dommage qu’il satisfasse moins sur le reste de nos critères de tests, sa salle de 55 pouces décevant même en matière d’uniformité.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La finition soignée
  • Le taux de contraste
Les moins
  • La richesse des couleurs
  • L’uniformité de la dalle

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Le Sony KD-55XF7096 est un téléviseur 4K UHD de 55 pouces qu’on peut trouver en ligne pour moins de 700 euros. Celui-ci partage son esthétique avec la série XF90, située en haut de gamme. Ce design se caractérise par deux pieds positionnés vers les bords du châssis et qui pointent vers l’extérieur. Conséquence directe, si vous comptez le poser sur un meuble, celui-ci devra être aussi large que le téléviseur, ou presque.

Sony KD-55XF7096

© Sony

Les pieds du Sony KD-55XF7096 renferment un système de guidage des câbles afin de les dissimuler au mieux. À ce propos, la connectique comprend trois entrées HDMI 2.3 (2 sur le côté et une à l’arrière) dont une ARC, une entrée composite inférieure, un port Ethernet, une sortie audio numérique, une prise casque, des prises antenne/câble/satellite et trois ports USB (deux sur le côté et un à l’arrière). Ces derniers permettent de profiter d’un enregistreur numérique ou de lire du contenu sur un support amovible. Pour ce faire, la plupart des formats sont pris en charge nativement. Le téléviseur est également équipé du Wi-Fi (802.11 n).

Sony KD-55XF7096

© Sony

La partie audio consiste en deux haut-parleurs d’une puissance de 10 Watts chacun. Le Sony KD-55XF7096 prend en charge les formats DTS, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby Digital Pulse et Dolby AC-4. Sony propose aussi ses technologies audio propriétaires avec ClearAudio+ et S-Force Front Surround. La première est censée restituer un son plus réaliste et immersif, tandis que la seconde a pour objectif de simuler un champ sonore tridimensionnel.

Sony KD-55XF7096

© Sony

Enfin, Android TV étant réservé aux téléviseurs haut de gamme de Sony, le KD-55XF7096 est animé par une distribution Linux qui s’accompagne d’une boutique d’applications. Celle-ci comprend notamment un navigateur Internet Opera, sans oublier les indispensables plateformes de streaming comme Netflix et YouTube.

Les contrastes

Le Sony KD-55XF7096 se hisse au niveau de la série XF90 avec une luminosité équivalente de 311 cd/m2 au centre de sa dalle LCD (Direct LED) de 55 pouces. Le niveau des noirs est également très satisfaisant, puisque nous l’avons mesuré à 0,066 cd/m2, toujours au centre de la dalle.

Sony KD-55XF7096

© LaboFnac

De plus, le téléviseur limite les fuites de lumière et nous avons relevé un niveau de noir de 0,075 cd/m2 au-dessus du cache appliqué sur l’écran, 0,071 cd/m2 à gauche, 0,084 cd/m2 à droite et en dessous. Avec ratio de blanc sur noir de 4712, le Sony KD-55XF7096 affiche un excellent taux de contraste.

Contraste
8

La progressivité

Notre test de progressivité consiste des mesures de gamma et de directivité. La première permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Ainsi, la courbe obtenue à partir de la mesure du signal vidéo en sortie du téléviseur doit être aussi proche de celle du signal d’entrée. Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, les deux courbes sont pratiquement parallèles et le Sony KD-55XF7096 reproduit correctement le signal vidéo d’origine.

Sony KD-55XF7096

© LaboFnac

De plus, nous simulons différentes zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés pour évaluer la directivité. Ce test a pour but d’imiter les différentes positions d’observation du téléviseur, que vous soyez assis en face, par terre, ou sur un côté, par exemple. La luminosité est de 311 cd/m2 dans l’axe, mais de seulement 97 cd/m2 sur les côtés. Cela reste acceptable à ce niveau de prix, mais mieux vaut être assis dans l’axe autant que possible.

Progressivité
6.5

La directivité

Cela se confirme dans notre test de directivité durant lequel nous réglons la luminosité du téléviseur sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Sony KD-55XF7096

© LaboFnac

Nous avons relevé un très bon niveau de noir de 0,066 cd/m2 dans l’axe, mais de seulement 0,292 cd/m2 à gauche et de 0,28 cd/m2 à droite. Le contraste, c’est-à-dire le rapport du blanc sur le noir, passe de 4712 dans l’axe, à 332 à gauche et 343 à droite. Comme on l’a dit plus haut, il est recommandé de rester autant que possible dans l’axe du téléviseur pour profiter de la meilleure qualité d’image possible.

Directivité
6.6

La colorimétrie

La richesse des couleurs n’est pas le fort de la série XF70. À l’instar des KD-49XE7077 et KD-49XF7077 que nous avions testés précédemment, le Sony KD-55XF7096 peine à couvrir le triangle de référence EBU ci-dessous, notamment dans les rouges et dans les bleus.

Sony KD-55XF7096

© LaboFnac

Couleur
6.2
Richesse des couleurs
4.6

L’uniformité

En évaluant les écarts de luminance et de chrominance, nous pouvons évaluer l’uniformité du téléviseur. Celle-ci est très moyenne. En effet, le Sony KD-55XF7096 affiche un écart d’uniformité de luminance important de 36 %. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, nous pouvons localiser celles dans lesquelles la luminosité est la plus faible et la plus forte. Le minimum de 184 cd/m2 est atteint dans le coin inférieur droit. Le maximum, de 289 cd/m2, se trouve en plein centre de la dalle.

Sony KD-55XF7096

© LaboFnac

Enfin, l’écart d’uniformité de chrominance est du même acabit avec un delta U’V’ très moyen de 0,0076 (plus cette valeur est proche de 0 et plus les couleurs sont fidèles).

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Sony KD-55XF7096 est un modèle de milieu de gamme qui reprend certains attributs de la série XF90, notamment en matière de design. Alors que ses pieds sont suffisamment espacés pour installer une barre de son, ils requièrent un meuble assez large pour accueillir le téléviseur. Par ailleurs, l’écran ce dernier dispose d’une connectique et d’une partie audio des plus classiques, il s’illustre par son bon niveau de contraste. Dommage qu’il satisfasse moins sur le reste de nos critères de tests, sa salle de 55 pouces décevant même en matière d’uniformité.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin