Test Labo

Test Labo du Sony XR-65A95K : luminosité impressionnante pour ce TV qui frôle l’excellence

24 septembre 2022
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
SONY XR-65A95K
SONY XR-65A95K ©Labo Fnac

S’il est un constructeur qui sait se démarquer, c’est bien Sony. Nombre de ses téléviseurs se sont illustrés avec des designs qui, à défaut d’être toujours réussis ou fonctionnels, sont toujours originaux. C’est notamment le cas du Sony XR-65A95K/

En résumé

Note LABOFNAC

Le XR-65A95K de Sony n’a qu’un défaut : des couleurs qui manquent de justesse, même si elles sont particulièrement flatteuses. Pour le reste, on est en pâmoison devant la grande luminosité de sa dalle OLED et la profondeur des contrastes ainsi atteints. L’écran est très uniforme malgré sa grande diagonale de 65″, et offre d’excellents angles de vision peu importe où l’on se trouve. Une franche réussite, qui se paie néanmoins au prix fort.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une excellente luminosité
  • Un taux de contraste saisissant
  • Dans angles de vision très larges
Les moins
  • Les couleurs manquent de justesse

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
3 499€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Prise en main

Ce modèle abandonne les traditionnels pieds pour reposer directement sur la tranche inférieure du châssis. Le téléviseur semble ainsi posé sur lui-même pour un design monolithique comme aucun autre.

Deux positions sont possibles avec son socle en position avant ou arrière. Celui-ci intègre également un système de passage de câbles afin de ne pas dénaturer le design qui requiert néanmoins de poser le Sony XR-65A95K sur un meuble suffisamment profond et large.

De plus, le téléviseur reposant directement sur la tranche inférieure de son châssis, il n’est pas possible de poser une barre de son devant. Dans ce cas, il sera préférable de l’accrocher au mur.

Les téléviseurs OLED de Sony profitent généralement d’une connectique très complète et le Sony XR-65A95K ne change pas la donne. Ce dernier est donc équipé de quatre entrées HDMI dont une eARC et deux HDMI 2.1 qui permettent de profiter de la 4K à 120 images par seconde et des technologies ALLM et VRR dans les jeux vidéo, d’une sortie audio numérique optique, de deux ports USB dont un qui autorise l’enregistrement de programmes sur un disque dur externe, d’une sortie vidéo composite hybride au format au format mini prise et des connecteurs d’antenne câble/satellite.

À noter que le Sony XR-65A95K est livré avec une caméra Bravia Cam amovible et dotée d’un cache de confidentialité. Celle-ci ne se limite pas aux appels vidéo via le téléviseur avec Google Duo. Elle devrait aussi être capable de détecter la position du téléspectateur dans la pièce et déterminer la distance qui le sépare de la dalle de 65 pouces. Ainsi, le Sony XR-65A95K pourra automatiquement paramétrer le son et la luminosité en fonction de l’environnement de visionnage.

Autre fonctionnalité inédite, la caméra pourra être associée à une alerte de proximité afin de définir une distance adaptée pour les enfants et vous avertir s’ils sont assis trop près de l’écran. Enfin, la caméra Bravia Cam autorisera les commandes gestuelles pour changer de chaîne et régler le volume sans la télécommande, tandis qu’un mode économie d’énergie automatique pourra réduire la luminosité si personne n’est assis devant.

Outre leur design, les téléviseurs Sony ont également toujours soigné leur section audio. Comme d’autres modèles du constructeur avant lui, le Sony XR-65A95K est équipé de la technologie Acoustic Surface Audio+. Deux actuateurs de 20 W chacun font vibrer l’écran qui fait alors office de haut-parleur, tandis que deux caissons de basses gauche et droit viennent renforcer les basses avec une puissance de 2 x 10 W. Le téléviseur prend en charge les formats DTS et Dolby Atmos, et dispose de technologies audio telles que Surround XR pour simuler un son 3D surround avec des effets verticaux, ou Voice Zoom 2 qui se concentre sur les voix pour les rendre plus intelligibles sans augmenter le niveau du volume.

Pas de changement du côté du système d’exploitation avec toujours Android TV. Le Sony XR-65A95K peut ainsi profiter des plateformes habituelles de streaming et télécharger des applications complémentaires à loisir. Outre la compatibilité avec les appareils Alexa, il intègre également Google Assistant pour un contrôle du téléviseur et des objets connectés de la maison au son de votre voix. Tout aussi pratique, la fonction Homekit permet d’intégrer le téléviseur dans l’environnement Apple pour créer des routines automatiques ou activées à la voix avec Siri, par exemple en tamisant des lumières connectées au moment de regarder un film. Par ailleurs, la compatibilité avec AirPlay 2 permet de diffuser du contenu multimédia sans fil depuis n’importe quel appareil Apple, qu’il s’agisse d’un smartphone, d’un iPad ou même d’un Mac. Pas de jaloux chez Android avec l’intégration de Chromecast.

Un mot également sur la télécommande compacte en aluminium qui se veut plus simple avec un nombre réduit de boutons. Celle-ci bénéficie d’un rétro-éclairage pour l’utiliser dans le noir et d’une fonction Finder pour la localiser facilement à la voix si vous l’égarez dans la pièce. Enfin sa surface sans bords dotée d’un revêtement spécial en polyuréthane facilite son nettoyage.

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
64 "
Diagonale écran (en cm)
164 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Fonctionnalités

OS
4.19.75
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
2
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Oui
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Oui
Sortie audio numérique
optique

Contraste

Contraste
10
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Le Sony XR-65A95K prend en charge les formats HDR10, HLG et Dolby Vision, et propose différents modes vidéo. Pour autant, toutes ces fonctionnalités destinées à améliorer la qualité d’image sont désactivées lors des tests du labo Fnac. Il est ainsi possible de mettre tous les téléviseurs sur un pied d’égalité. Certains défauts relevés par nos sondes peuvent donc être corrigés par la suite, comme par exemple la luminosité d’une dalle OLED qui dispose en outre d’un système de protection qui peut la limiter automatiquement.

La dalle QD-OLED du Sony XR-65A95K affiche une luminosité élevée de 332 cd/m². Les noirs sont parfaits avec des pixels qui sont complètement éteints, et le taux de contraste est donc extrêmement élevé (On rappelle qu’il s’agit du rapport de l’intensité lumineuse entre le point blanc et le point noir). Comme la génération précédente de téléviseurs OLED du constructeur, le XR-65A95K obtient donc la note maximale haut la main.

Progressivité

Progressivité
9
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Lors du test de progressivité, le Labo Fnac mesure d’une part le gamma et d’autre part la directivité. La mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Dit plus simplement, il s’agit de vérifier que le téléviseur restitue correctement le signal vidéo en entrée. Ce qui doit se traduire visuellement par deux courbes aussi parallèle que possible. Un rapide coup d’oeil sur le graphique ci-dessous permet de s’en assurer.

La seconde partie du test consiste dans des mesures sur cinq zones d’observation du téléviseur, avec un angle qui varie de 45 degrés. Il est ainsi possible de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur et d’évaluer les angles de vision. La dalle QD-OLED du Sony XR-65A95K affiche une luminosité parfaitement homogène de 332 cd/m² aussi bien au centre de la dalle que sur les côtés. Aucun téléspectateur ne sera lésé.

Directivité

Directivité
10
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Lors du test de directivité le Labo Fnac évalue la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Pour ce faire la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant le test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Il s’agit cette fois d’évaluer les angles de vision au niveau des noirs et du taux de contraste. Comme on l’a vu plus haut, les pixels sont éteints pour afficher des noirs parfaits quel que soit l’angle de vision. Associés à une luminosité uniforme dans les angles, le Sony XR-65A95K affiche le même taux de contraste où que le téléspectateur soit ainsi.

Colorimétrie

Couleur
7.4
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
6.4

Le Sony XR-65A95K couvre aisément le triangle colorimétrique de référence EBU. Cependant, en le comparant à l’espace colorimétrique DCI-P3 qui est bien plus exigeant et adapté à l’OLED, on remarque que sa dalle QD-OLED peut faire encore mieux. Ne vous méprenez pas, les couleurs affichées sont riches avec une dérive contenue et limitée aux bleus. Néanmoins, on s’attendait à mieux de la part de la dalle QD-OLED.

Uniformité

Uniformité
8.4
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
10

Les téléviseurs de grande taille peinent souvent à offrir une affichage uniforme. Comme la génération précédente, le Sony XR-65A95K affiche un écart d’uniformité de la luminosité de 35% ce qui est assez moyen. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, le Labo a pu relever une luminosité maximale de 167 cd/m² juste en dessous du centre de la dalle, et une luminosité minimale de 109 cd/m² dans le coin inférieur droit.

En revanche, l’écart d’uniformité de chrominance est négligeable avec un delta U’V’ de 0,0021 seulement ce qui est excellent (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Conclusion

Note LABOFNAC

Le XR-65A95K de Sony n’a qu’un défaut : des couleurs qui manquent de justesse, même si elles sont particulièrement flatteuses. Pour le reste, on est en pâmoison devant la grande luminosité de sa dalle OLED et la profondeur des contrastes ainsi atteints. L’écran est très uniforme malgré sa grande diagonale de 65″, et offre d’excellents angles de vision peu importe où l’on se trouve. Une franche réussite, qui se paie néanmoins au prix fort.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (4 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin