Prise en main

Prise en main du Honor Magic 4 Pro : un haut de gamme qui ne manque pas d’arguments

04 juillet 2022
Par Georges Prat
Prise en main du Honor Magic 4 Pro : un haut de gamme qui ne manque pas d’arguments
©Honor

En résumé

Le Honor Magic 4 Pro est une belle réussite, qui présente un visage tout à fait cohérent et homogène. Aucun point faible rédhibitoire pour le grand retour d’Honor dans le segment du haut de gamme. Ce smartphone dispose d’une partie photo plutôt convaincante, d’un très bel écran et de finitions au top. Son interface peut dérouter, surtout la profusion de réglages qu’elle autorise, et nous aurions apprécié une autonomie plus importante.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Finitions et design
  • Écran
  • Vitesse de charge
  • Doué en photo
  • Puissance sonore
  • Un smartphone réactif
Les moins
  • Pas de prise casque ni de slot pour une carte mémoire
  • Autonomie correcte, sans plus
  • Le gros bloc secteur de 135 W n’apporte pas grand-chose
  • Interface parfois déroutante

Notre test détaillé

Honor vole désormais de ses propres ailes et revient sur le marché international avec des smartphones débarrassés des stigmates du conflit opposant Huawei à l’administration américaine. Les consommateurs pourront donc retrouver l’intégralité des services Google et d’Android, ainsi que la 5G.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Le Magic 4 Pro vient couronner la gamme de la marque avec une solide fiche technique et quelques originalités, sur lesquelles nous ne manquerons pas de revenir. Le mobile est proposé en une seule configuration mémoire (8/256 Go) et en deux couleurs : l’ultraclassique noir et le bleu cyan, comme notre exemplaire de test.

Le design, l’ergonomie et l’interface

La façade du Honor Magic 4 Pro est occupée à hauteur de 93 % par un immense écran de 6,81 pouces au format 19,5/9e. Cet écran vient se courber sur les côtés pour une immersion totale, toutefois freinée par la présence d’un poinçon plutôt imposant. En effet, il accueille deux modules : une caméra classique et une caméra 3D TOF. La dalle intègre par ailleurs un lecteur d’empreinte digitale très bien situé et pour le moins efficace.

Honor Magic 4 Pro
Difficile de passer à côté de l’immense bloc photo.©L’Éclaireur Fnac

Le panneau arrière du Magic 4 Pro a fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire que le bloc photo est le plus imposant que nous ayons croisé. Il prend la forme d’un disque noir de 51,5 mm de diamètre dans lequel prennent place quatre caméras. Ce disque dépasse assez peu de la coque et ne nuit pas à la stabilité du smartphone lorsqu’il est posé sur une table. La coque est en verre, dont la provenance n’est pas précisée. Une chose est sûre, les traces de doigts ne devraient pas tarder à arriver.

Les flancs sont très fins du fait de la présence d’un écran courbé. Les commandes physiques sont rassemblées à droite. Les touches de réglage du volume et de mise sous tensions tombent naturellement sous les doigts. En bas, nous trouvons le connecteur USB-C et une trappe pour deux nanoSIM. Le Honor Magic 4 Pro se passe donc d’emplacement pour une microSD et de prise casque.

Honor Magic 4 Pro
Le Honor Magic 4 Pro posé sur sa station de recharge sans fil capable de délivrer une puissance de 100 W.©L’Éclaireur Fnac

Ses finitions sont excellentes et le tout bénéficie d’une certification IP68 : un bain de 30 minutes sous 1,5 m d’eau ne l’effraie donc pas !

Ce smartphone en impose avec une épaisseur de plus de 9 mm et un poids de 215 g. Un gros bébé, donc qu’il sera difficile de transporter sereinement dans la poche d’une chemise. Ses mensurations… généreuses se feront toutefois en partie oublier grâce aux différentes commandes judicieusement disposées.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

La partie logicielle est constituée du duo Android 12 et Magic UI 6.0, la surcouche de la marque, qui rappellera inévitablement EMUI12 de Huawei. Esthétiquement, c’est pour le moins réussi avec de nombreuses possibilités de personnalisation (fonds d’écran animés, transitions…). Toutes les applications liées aux services Google sont bien présentes, à commencer par le Play Store et les services de vidéos à la demande comme Netflix. Le contrôle des données personnelles est particulièrement développé.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Écran

Le Magic 4 Pro s’appuie sur une dalle AMOLED dotée de la technologie LPTO, qui permet de faire varier automatiquement la fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Honor offre plusieurs réglages outre ce mode dynamique. L’utilisateur pourra ainsi opter pour trois réglages fixes : 60, 90 ou 120 Hz. A priori, nous vous conseillons le mode dynamique, activé par défaut. Même constat en ce qui concerne la résolution de l’écran : l’interface propose un mode intelligent dans lequel la résolution s’adapte à l’utilisation qui est faite du smartphone, mais il est aussi possible d’opter pour une résolution fixe. Trois réglages apparaissent alors : 1 312×2 848 pixels, 1 149×2 492 pixels ou enfin 984×2 136 pixels. L’impact sur la consommation électrique de la dalle ne devrait pas varier énormément entre ces différents modes, à notre sens.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

En attendant les résultats de nos différents test Labo, nous pouvons vous dire que cet écran est d’un usage très agréable, y compris au soleil grâce à sa grande luminosité. Les couleurs sont précises si vous prenez le temps d’ajuster le mode de rendu.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Performances & rapidité

Nous retrouvons la plateforme Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 qui démontre à l’usage toute sa puissance. L’interface réagit très bien et les jeux tournent de manière totalement fluide. Rien à redire, donc, mais nous avons toutefois hâte de voir comment cette mécanique réagira à notre très exigeant test Labo qui met en exergue les performances des iPhone. La chauffe est présente, mais plutôt raisonnable.

Pour le stockage, les 256 Go (un peu plus de 230 Go réellement disponibles) devraient suffire à la plupart des utilisateurs. De toute façon, il faudra faire avec, car le smartphone ne propose pas de slot pour une éventuelle carte mémoire.

Photo

Un petit tour d’horizon semble d’emblée nécessaire. L’imposant disque du bloc photo comprend donc quatre caméras. Nous trouvons tout d’abord la caméra grand-angle, dont l’optique équivaut à un 27 mm argentique. Cette optique ouvrant à f/1,8 est couplée à un capteur Sony de 50 mégapixels. L’ultra grand-angle est aussi présent avec un autre capteur de 50 mégapixels, moins imposant. L’optique f/2,2 affiche un angle de prise de vue de 122°. Un téléobjectif périscopique x3,5 prend également place. Il équivaut à un 90 mm et son ouverture est f/3,5. Il propose aussi des modes hybrides et numériques jusqu’à un grossissement x100. Son capteur impressionne avec ses 64 mégapixels. Enfin, une caméra 3D TOF sera utilisée pour obtenir des mesures de profondeur de champ ultraprécises, mises notamment à profit pour les portraits.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Par défaut, le smartphone prend des photos de 12,5 mégapixels avec son grand-angle. En effet, la technologie du pixels binning est déployée. Elle réunit les pixels par groupe de quatre pour optimiser la quantité de lumière piégée. En journée, les clichés obtenus sont de très bonne facture. Le piqué est satisfaisant, tout comme la dynamique. Concernant le rendu des couleurs, l’Honor Magic 4 Pro ne fait rien comme les autres. En effet, les couleurs nous ont semblées plus naturelles en activant l’intelligence artificielle (petit bouton IA). De plus, ce mode propose une image moins surexposée. En basculant en mode 50 mégapixels, le niveau de détails progresse forcément, mais pour le reste le résultat est identique.

Honor Magic 4 Pro
Le Honor Magic 4 Pro s’en sort très bien en basse luminosité.©L’Éclaireur Fnac

En basse luminosité, le Magic 4 Pro s’en sort plutôt bien, avec en particulier une excellente plage dynamique. Les couleurs se montrent plutôt naturelles et le piqué séduisant. Ce modèle est donc plutôt à son avantage dans ces conditions lorsque le mode nuit est activé. Seules quelques zones de flou, notamment en périphérie de l’image, peuvent venir entacher ce très beau parcours nocturne.

Honor Magic 4 Pro
Le grand-angle.©L’Éclaireur Fnac

L’ultra grand-angle se montre tout aussi convaincant, du moins en journée. L’image produite regorge de détails avec une excellente dynamique et une lumière maîtrisée. Seul bémol, la netteté peut laisser à désirer de temps à autres. En revanche, la nuit, il ne faut pas s’attendre à des miracles avec l’ultra grand-angle. La sous-exposition est telle qu’il est souvent difficile de trouver des informations dans les zones les plus sombres. Le flare est très présent autour des sources de lumière artificielle.

Honor Magic 4 Pro
L’ultra grand-angle.©L’Éclaireur Fnac

Le téléobjectif œuvre par défaut avec le pixels binning pour aboutir à des photos de 16 mégapixels environ. De jour, cette caméra s’est montrée particulièrement à l’aise. Les photos sont nettes et contrastées, avec une colorimétrie précise et naturelle. Il se montre tout aussi convaincant en x10, avec un procédé hybride combinant optique et numérique. Au-delà, cela devient plus difficile. Le x100 est purement anecdotique à nos yeux : nous ne se sommes pas parvenus à réaliser un cliché net malgré l’utilisation d’un trépied. Difficile aussi d’obtenir un résultat correct de nuit.

Honor Magic 4 Pro
Le zoom x3,5.©L’Éclaireur Fnac

Le mode portrait est au contraire franchement bluffant et ce même à l’avant, car la caméra frontale de 12 mégapixels est également épaulée par une caméra 3D TOF.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Le module principal réalise d’excellentes vidéos en 4K à 60 images par seconde. L’autofocus suit sans peine les sujets en mouvement et la dynamique se montre convaincante. Les couleurs jouent la carte du naturel, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Qualité audio et communication

Comme quasiment tous les smartphones haut de gamme actuels, le Honor Magic 4 Pro propose deux haut-parleurs qui ne vont pas échapper à notre série de mesures réalisée dans notre Labo. En attentant, nous avons apprécié leur puissance et une scène plutôt large. Il faut dire qu’Honor déploie une technologie surprenante : l’écran est utilisé pour diffuser une partie du son via un composant piézoélectrique.

Honor Magic 4 Pro
©L’Éclaireur Fnac

Le chapitre communication procure un air de déjà-vu, puisque l’on retrouve toutes les dernières technologies grâce à l’utilisation de la dernière plateforme Qualcomm en date. Tout y est. Pour les réseaux mobiles, la 5G et la 4G dépassent allègrement les capacités des réseaux. Le smartphone offre aussi le wifi 6 et le Bluetooth 5.2. Bien entendu, le Magic 4 Pro sera soumis à nos tests Labo pour établir précisément la qualité de sa partie radio.

Autonomie

La batterie de 4 600 mAh est constituée d’un seul élément. Elle suffit en pratique pour offrir au smartphone une grosse journée d’utilisation. Voilà tout ce que l’on peut vous dire en attendant notre test Labo. Pour la recharge, le smartphone est fourni avec un bloc secteur de 100 W qui réclame environ 35 minutes pour recharger totalement la batterie.

Honor Magic 4 Pro
La différence de taille entre le bloc secteur de 100 W fourni à gauche et son camarade de 135 W optionnel est certaine.©L’Éclaireur Fnac

En option, deux autres possibilités plutôt impressionnantes sont proposées par la marque : un imposant chargeur de 135 W (un record) qui permettrait de gagner encore quelques minutes, et un socle wireless de 100 W. Nous avons pu tester ces deux accessoires. Le premier permet une pleine charge en 30 minutes et le second réclame pour le même exercice un peu plus de 40 minutes.

Honor Magic 4 Pro
La station de recharge sans-fil est si puissante qu’elle doit être refroidie©L’Éclaireur Fnac
Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Pour aller plus loin