Sélection

Le top des meilleurs films de l’année 2023

23 novembre 2023
Par Armand
Le top des meilleurs films de l’année 2023

Cinématographiquement, cette année peut aisément être qualifiée d’exceptionnelle. Outre les importants blockbusters que sont Oppenheimer, Barbie, Mario ou John Wick, cette année a également été la première à contenir la sortie d’un Makoto Shinkai avec Suzume ainsi que d’un Miyazaki avec Le Garçon et le Héron. Sans oublier la place occupée par le cinéma français avec plusieurs grandes réussites. Un vaste choix de grands films à visionner.

Empire of Light – Sam Mendes

En tant que responsable d’équipe d’un cinéma dans une ville balnéaire anglaise, Hilary, interprétée par Olivia Colman, s’efforce de préserver sa santé mentale fragile. Stephen, joué par Micheal Ward, est un nouvel employé qui aspire à quitter cette ville où chaque jour semble apporter son lot de difficultés croissantes. En se rapprochant l’un de l’autre, ils découvrent comment guérir leurs blessures grâce à la musique, au cinéma, et à l’amour. Sam Mendes nous offre un récit brillant qui traite avec justesse du racisme et de la différence, le tout à travers une histoire d’amour mélancolique. Il rend également hommage à celles et ceux qui, dans l’ombre, contribuent à nous offrir les plus belles séances de cinéma. Empire of lightest un drame social ancré dans les années 80, au cœur d’une romance qui prend des allures de thérapie pour les personnages principaux, magnifié par réalisation exceptionnelle et une fabuleuse interprétation. 

À partir de
30€
Voir sur Fnac.com

Super Mario Bros

Super Mario

C’est désormais au tour de Super Mario Bros de faire le saut vers le grand écran. Un projet audacieux, car adapter le plus célèbre des plombiers n’est pas une tâche facile compte tenu de la notoriété mondiale du personnage. Le film nous plonge entièrement dans l’univers emblématique des jeux vidéo, avec ses champignons, ses balles canons, ses fleurs, ses tuyaux et toute une galerie de champignons Toad. Mario, accompagné de Luigi et de la célèbre princesse Peach, explore le monde du jeu tel que nous le connaissons et affronte le redoutable Bowser, tentant de s’emparer des autres Royaumes. Une intrigue des plus classiques, mais qui sert en réalité de support pour un voyage au cœur de l’univers de Mario. À l’image des jeux, le film est coloré, audacieux, avec des décors qui évoquent des souvenirs nostalgiques, y compris dans la bande son. Sur le plan technique, il est réalisé avec brio par le studio Illumination (Moi, moche et méchant , Les Minions). Il s’agit d’un film familial pour tous les publics, joueurs et non-joueurs, sans prendre de gros risques, mais parfois, il est tout aussi bien de ne pas trop s’éloigner du cadre. 

Barbie – Greta Gerwig

Projet aussi audacieux qu’inattendu du studio Warner Bros, le film Barbie, dirigé par Greta Gerwig, a rapidement émergé comme le phénomène pop-culture de l’année 2023. Dans le monde parfait de Barbie-Land, où les Barbies et les Kens mènent une vie en apparence idéale, l’intrigue prend un tournant inattendu le jour où une Barbie, incarnée par Margot Robbie, traverse une crise existentielle soudaine et surprenante. Bien que son scénario ne se distingue pas par son originalité, le film possède une identité visuelle exceptionnellement marquante. Doté d’un charme saisissant, Barbie nous plonge dans une réalité alternative complètement loufoque, avec un Ryan Gosling mémorable dans son rôle de Ken. Entre Barbie-Land et le monde réel, toutes les images laissent une empreinte mémorable difficile à effacer. 

29,99€
45€
En stock
Acheter sur Fnac.com
 

Je verrai toujours vos visages – Jeanne Herry

Je verrai toujours vos visages

En France, depuis 2014, la justice restaurative permet aux victimes et aux auteurs d’infraction de dialoguer dans des dispositifs sécurisés et encadrés par des professionnels et des bénévoles. Issa, et Thomas, condamnés pour vols avec violence, Grégoire, Nawelle et Sabine, victimes de cambriolage, de braquages et de vol à l’arraché, mais aussi Chloé, victime de viols incestueux, s’engagent tous dans cette démarche. Certains films ont le pouvoir de nous émouvoir profondément, de nous faire percevoir la vie sous un angle différent. Je verrai toujours vos visages en fait partie. Quand vous l’aurez vu, vous aurez évolué, appris et peut-être pardonné. Accordez-vous l’opportunité d’expérimenter cette plongée au cœur de la sensibilité humaine, qui pourrait déjà vous sembler beaucoup moins déraisonnable. Un film accessible à tous les publics. La réalisation de Jeanne Herry est d’une infime précision pour transmettre concrètement les émotions toutes plus abstraites les unes que les autres. L’ensemble des acteurs est d’une justesse stupéfiante, qu’il s’agisse d’Adèle Exarchopoulos, Leila Bekhti, Dali Benssalah et tous livrent une performance irréprochable. La mise en scène passe d’abord par les visages et ensuite par les mots. Toujours en nuances, entre la culpabilité et la responsabilité, entre les excuses et les explications, ce film riche aura marqué le paysage cinématographique français en 2023.  

15€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com
 

Oppenheimer – Christopher Nolan

Adapté du livre de Kai Bird, American Prometheus, le nouveau film de Christopher Nolan, Oppenheimer, nous plonge dans le parcours du scientifique américain J. Robert Oppenheimer, directeur du projet Manhattan visant à développer l’arme atomique pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec des têtes d’affiche telles que Cilian Murphy, Robert Downey Junior ou Matt Damon, ce long-métrage se présente comme un biopic puissant et captivant malgré une durée qui pourrait décourager certaines personnes. Ce n’est pas le cas et le film a déjà atteint le statut de biopic le plus rentable de l’histoire avec plus de 940 millions de dollars au box-office.

Le Garçon et le Héron – Hayao Miyazaki

Le Garçon et le Héron

Retour triomphal du maître Hayao Miyazaki après plus de 11 ans d’absence suite à sa dernière réalisation avec Le Vent se lève. Mahito est un jeune garçon dont la mère décède dans un incendie lors du bombardement de Tokyo. L’année suivante, il déménage en compagnie de son père dans le manoir familial où un héron bien mesquin n’aura de cesse de provoquer le jeune garçon. Ce dernier décidera alors de le suivre afin de répondre à ses bravades, ce qui l’amènera à pénétrer par mégarde dans le royaume des morts. Difficile d’en dire davantage tant l’intrigue se montre dense et d’une grande richesse symbolique. Nous retrouvons de nombreux thèmes chers à Miyazaki : le deuil, les traumatismes de guerre, le voyage initiatique, le tout entouré d’onirisme, d’écologie et de folklore. L’ensemble se retrouve habilement condensé en 2 heures. Un film dense qui n’est pas forcément accessible dès le premier visionnage. Il se peut qu’il s’agisse malheureusement du dernier legs du cinéaste à la postérité. Avec pour principaux thèmes la mort et l’héritage, difficile de ne pas déceler dans ce long-métrage une synthèse du travail de Miyazaki. Une volonté manifeste d’encourager à créer et à avancer malgré l’absence de nos prédécesseurs. Toujours est-il que Le Garçon et le Héron se classe d’ores et déjà dans ce qui a pu se faire de mieux au cinéma cette année. Animé avec maestria dans ses moindres détails, le film vous laissera un souvenir des plus impérissables.   

Anatomie d’une chute – Justine Triet

Anatomie d'une chute

Un discours polémique, une réalisatrice engagée… Difficile de passer à côté du film Anatomie d’une chute cette année. Outre les éléments extérieurs, le film en lui-même ne mérite pas moins d’attention. Alors qu’ils vivent depuis un an loin de tout à la montagne, Sandra, Samuel et leur fils Daniel vont vivre un drame. Un jour, Samuel est retrouvé mort au pied de leur maison. Une enquête est alors ouverte et Sandra sera vite inculpée malgré le doute qui subsiste entre suicide et homicide. Un an plus tard, Daniel assiste au procès de sa mère, qui verra son couple disséqué au grand jour. Avec une intensité constante, le film oscille en permanence entre drame et thriller. Nous assistons bel et bien à une analyse structurée de la chute d’un couple dont chaque aspect est minutieusement décortiqué. Justine Triet parvient à mettre en images cette déconstruction aussi intime que douloureuse, interprétée par des acteurs brillants, notamment Sandra Hüller et Swann Arlaud, qui interprètent l’inculpée et son avocat. Sans l’ombre d’un doute, Anatomie d’une chute entre dans le cercle très fermé des films qui méritent amplement leur Palme d’or. 

John Wick, Chapitre 4 – Chad Stahelski

À l’heure où la plupart des films d’action commencent à s’enliser dans des déluges de scènes toutes plus démesurément impressionnantes les unes que les autres, la saga John Wick  ne cesse de se renouveler dans l’ingéniosité et dans la minutie de sa mise en scène. Ce quatrième volet ne fait pas exception et conserve la maestria que l’on connaît depuis le premier opus. Toujours en quête de sa liberté, John Wick a trouvé un moyen de vaincre la Grande Table, cette fameuse organisation criminelle qui le poursuit. Pour atteindre son objectif, il devra obtenir l’aide des derniers amis qui lui reste. Alors que le troisième volet de John Wick rivalisait de créativité dans sa réalisation et ses chorégraphies, le nouveau chapitre parvient à se hisser encore plus haut. La maîtrise du réalisateur Chad Stahelski et de ses équipes demeure magistrale aussi bien dans la mise en scène des combats que dans l’esthétique globale. Bien sûr, les acteurs assurent également un spectacle de tous les instants. Qu’il s’agisse de Keanu Reeves, ou des nouveaux venus tels que Donnie Yen, Rina Sawayama ou encore Shamier Anderson. La saga John Wick représente un véritable renouveau dans le genre du film d’action hollywoodien, et ce nouveau volet s’inscrit parfaitement dans cette lignée. 

À partir de
87,28€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

Suzume – Makoto Shinkai

suzume

Dans la dernière création du renommé Makoto Shinkai, intitulée Suzume, on retrouve les éléments caractéristiques du réalisateur présents dans ses précédents films, Your Name et Les enfants du temps. L’intrigue se concentre sur Suzume, une adolescente de 17 ans vivant dans une paisible ville de la région de Kyushu. Un jour, elle croise le chemin d’un jeune homme à la recherche d’une « porte ». Intriguée, elle décide de le suivre et découvre ainsi cette fameuse porte qui mène à un autre monde. Cependant, en l’ouvrant, elle libère des catastrophes sur Terre. Le film offre un magnifique voyage à travers le Japon, mettant en avant les thèmes de la maturité et de l’émancipation. Avec plus de 500 000 entrées en France et un succès encore plus marqué à l’international, Suzume s’élève aisément au niveau des deux précédents chefs-d’œuvre de Makoto Shinkai, qui confirme encore davantage le statut qu’on lui attribue en tant qu’héritier de Miyazaki. 

SpiderMan Across The Spider-Verse – Sony Pictures Animation

Suite du déjà culte Spider-Man Into the Spiderverse, ce nouveau long-métrage d’animation made in Sony repousse encore davantage les limites de l’animation. Alors qu’il vient de retrouver Gwen Stacy, Miles est propulsé dans le multivers où il rencontre une nouvelle équipe de Spider-Héros chargée de protéger l’existence du multivers face à une nouvelle menace. Outre l’animation absolument splendide du long-métrage, l’écriture des personnages est l’une des grandes qualités. Malgré l’abondance de nouveaux héros, l’ensemble reste digeste et compréhensible. Sans omettre le développement des différents protagonistes faisant de Spider-Man Across the Spider-Verse l’un des meilleurs films de super-héros de tous les temps. 

À partir de
32,78€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Limbo – Soi Cheang

Limbo

Au cœur des quartiers profonds de Hong Kong, un policier chevronné et son jeune supérieur doivent collaborer pour traquer et appréhender un tueur ciblant les femmes. Cette traque difficile les pousse à utiliser des méthodes qui défient toute éthique. Limbo se positionne sans conteste parmi les meilleurs polars de ces dernières années. L’évocation originale des bas quartiers de Hong Kong, où évoluent nos personnages, est magnifiée par une photographie en noir et blanc qui intensifie l’atmosphère oppressante de l’enquête. Le film, d’une saisissante réalité, est porté par un casting irréprochable et une réalisation absolument somptueuse. Limbo représente une véritable merveille cinématographique qui, malheureusement, n’a pas connu le succès qu’elle méritait en salles. Aucun éloge ne serait suffisant pour vous encourager à plonger dans cet univers captivant ! 

Misanthrope – Damiàn Szifron

Misanthrope

Appelée en urgence sur les lieux d’un crime particulièrement atroce, Eleanor, une jeune enquêtrice au passé tumultueux, se voit contrainte de collaborer avec un enquêteur du FBI afin de traquer le responsable de ce massacre. Au cours de l’enquête, elle réalise que ses propres démons intérieurs peuvent l’aider à mieux comprendre l’esprit du coupable. Ce long-métrage, porté par le talent de Damiàn Szifron, offre un mélange captivant de rythme, de suspense et d’intensité, dévoilant une intrigue aussi palpitante que cynique. Avec Shailene Woodley et Ben Mendelsohn en tête d’affiche dans les rôles des enquêteurs, le film nous invite à découvrir l’affaire en même temps que les personnages. Il propose un récit à la fois dense et empreint de tristesse. Misanthrope se révèle comme l’une des plus belles surprises de l’année 2023 

Donjons & Dragons : l’honneur des voleurs – Jonathan Goldstein · John Francis Daley

Adaptation du jeu de rôles emblématique prisé par les amateurs du genre médiéval et de l’héroic fantasy, Donjons et dragons, l’honneur des voleurs rejoint le cercle des adaptations issues d’un jeu populaire. Cependant, c’est incontestablement la plus décomplexée et assumée à ce jour. Sans prétention malvenue, le film nous entraîne, tout comme ses protagonistes, dans une aventure décalée, explorant les profondeurs d’un univers fantastique où dragons, chevaliers, et même une horde de zombies se mêlent pour offrir un spectacle trépidant. On suit une sympathique équipe menée par des chasseurs de trésors qui, comme il se doit, se retrouve dans une situation délicate et doit désormais survivre aux créatures et aux défis qui se dressent sur son chemin. Tout en préservant l’univers familier, le film apporte des touches originales et ingénieuses aux effets spéciaux. De quoi satisfaire tant les fans de longue date que les nouveaux venus. Contrairement à ce que l’on pouvait croire venant d’une telle adaptation, il s’agit d’un divertissement d’aventure classique qui ne tombe pas dans les divers écueils que l’on pouvait redouter avec un tel projet. Un film avec de l’aventure, de l’humour et une troupe de personnages attachants. Tout ce que l’on pouvait espérer. 

10€
12€
En stock
Acheter sur Fnac.com

La Main – Danny et Michael Philippou

Lorsqu’un groupe de jeunes découvre comment invoquer et communiquer avec les esprits défunts grâce à une main hantée, ils deviennent accros à cette nouvelle expérience surnaturelle. Ils multiplient les démonstrations avec leurs amis jusqu’au jour où des événements inattendus se produisent, permettant aux esprits d’interagir avec le monde réel. Ce qui pourrait s’apparenter à un énième film d’horreur mettant en scène des esprits se révèle être une réussite exceptionnelle en termes de tension et d’épouvante. Malgré un scénario relativement convenu, les réalisateurs Danny et Michael Philippou parviennent à créer une atmosphère unique et particulièrement efficace. Avec un casting convaincant, des scènes horrifiques parfaitement orchestrées et une histoire bien ficelée, La Main s’impose comme la surprise du cinéma d’horreur de cette année. 

15€
25€
En stock
Acheter sur Fnac.com

L’Amour et les forêts – Valérie Donzelli 

L'amour et les forets

Alors qu’elle croise le chemin de Grégoire, Blanche pense avoir rencontré l’âme-sœur. Leur lien se crée et se renforce rapidement, jusqu’à ce qu’ils déménagent. Blanche s’éloigne alors de sa famille, de ses amis et se retrouve peu à peu prise au piège d’un homme possessif et dangereux. En adaptant le roman d’Éric Reinhardt,  Valérie Donzelli nous livreune histoire poignante, portée par une Virginie Efira bouleversante et un Melvil Poupaud des plus angoissants. Avec une mise en scène intelligente et soignée, la réalisatrice parvient à nous faire ressentir l’oppression de cette relation, ce sentiment de cloisonnement qui accompagne Blanche tout au long du film. L’Amour et les forêts est une émouvante réussite.  

À lire aussi

Article rédigé par
Armand
Armand
Rédacteur
Sélection de produits