Sélection

Le top des livres qui font pleurer

14 septembre 2023
Par Melanie C.
Le top des livres qui font pleurer
©dr

Certaines histoires procurent des émotions tellement intenses qu’on ne peut s’empêcher de laisser couler quelques chaudes larmes sur les pages d’un roman. Il suffit de lire l’un de ces dix chefs-d’œuvre de la littérature française et étrangère pour s’en rendre compte…

Des souris et des hommes de John Steinbeck

Adapté à moult reprises au cinéma et au théâtre, le roman de John Steinbeck continue d’émouvoir quatre-vingt ans après sa sortie. Il conte les aventures de Georges Milton, qui rêve de posséder une petite ferme, et de Lennie Small, un doux colosse aussi naïf qu’impulsif, qui sillonnent les routes californiennes à la recherche d’un travail. La maladresse de Lennie est telle qu’il tue accidentellement la femme du fils de son patron…  Des souris et des hommes est un roman noir qui dénonce les injustices de la Grande Dépression tout en mettant en lumière l’amitié éternelle qui unit ces deux êtres en souffrance.

À partir de
7,80€
En stock
Acheter sur Fnac.com

La Cicatrice de Bruce Lowery

Vivre avec une différence physique, est-ce parfois supportable pour un enfant de 13 ans ? Pour Jeff, surnommé « Grosse-Lèvre » par ses camarades, le quotidien rime avec injustice et cruauté. La Cicatrice, de Bruce Lowery bouleverse les lecteurs les plus endurcis par sa puissance émotionnelle. L’exclusion, la culpabilité, le remord ou encore l’intolérance sont au cœur de ce chef-d’œuvre récompensé du prix de l’Académie française en 1962.

Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

Charlie Gordon a 33 ans mais l’âge mental d’un enfant de 6 ans. Son triste destin bascule grâce à la science : comme la souris dénommée Algernon, il bénéficie d’un traitement novateur lui permettant de devenir intelligent. Mais n’était-il pas plus heureux avant cette opération ? Des fleurs pour Algernon est une fable universelle et délicieusement écrite par Daniel Keyes en 1966. Impossible de rester insensible face aux tribulations de Charlie…

À partir de
6,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

La vie devant soi, Romain Gary

Le prix Goncourt 1975 remis à Émile Ajar (Romain Gary) est, aujourd’hui encore, l’un des plus beaux messages d’amour écrits par un romancier français. Il est porté par deux personnages trépidants : Momo, un petit garçon arabe abandonné, et Madame Rosa, une vieille juive qui a sacrifié sa vie pour s’occuper des enfants des prostitués. Le temps de la séparation a sonné et Momo doit vivre sa vie quand Madame Rosa doit affronter la mort. La vie devant soi touche chaque lecteur qui garde foi en l’avenir malgré les aléas de l’existence.

Tout ce que j’aimais de Siri Hustvedt

Siri Hustvedt nous plonge dans le New-York des années 70 en compagnie de deux couples d’amis passionnés d’art contemporain (Léo/Erica et Bill/Violet) que rien ne semble pouvoir séparer. Même dans le malheur : la perte d’un enfant pour le premier couple et l’addiction aux drogues du fils de Bill et Violet. Tout ce que j’aimais est un roman ambitieux qui interroge sur l’âme humaine et sur la difficulté à affronter la mort d’un être cher.

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

Ouvrage le plus traduit au monde après la Bible, Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry est une histoire universelle qui célèbre l’amour et l’amitié. Les aventures de ce petit prince qui débarque sur Terre est difficilement résumable. À travers les 27 chapitres, soit autant de rencontres avec des « grandes personnes », l’écrivain français mélange les codes du conte pour enfants et du récit philosophique avec un langage simple et onirique. Un voyage littéraire émouvant et inoubliable.

La Route de Cormac McCarthy

Il y a dix ans, Cormac McCarthy sortait La Route, un roman post-apocalyptique devenu succès planétaire. Il a d’ailleurs été brillamment adapté à l’écran en 2009 avec Viggo Mortensen. Il raconte l’histoire d’un père qui tente de survivre avec son fils dans un monde devenu terrifiant. L’humanité n’est plus que barbarie et le danger rôde à chaque coin de rue. Cette bouleversante traversée montre le combat d’un père qui souhaite inculquer le prix de la vie à son fils. Malgré les tempêtes, il s’accroche à l’espoir d’un monde meilleur et cette abnégation force l’admiration du lecteur.

Love Story d’Érich Segal

Ce best-seller signé Erich Segal a la particularité d’être aussi célèbre que le film d’Arthur Hiller, devenu un classique du genre. Love Story met en scène Oliver, étudiant issu d’une famille aisée, et Jenny, jeune femme d’origine modeste. Leur coup de foudre est évident et leur amour total, malgré la colère du père d’Oliver. Mais une maladie incurable viendra perturber cette love story tragique mais authentique qui encourage chacun à vivre librement et à suivre ses aspirations. 

Le Choix de Sophie de William Styron

L’horreur nazie est la toile de fond de cette histoire poignante signée William Styron. Stingo, jeune écrivain, se passionne pour ses voisins, Nathan et Sophie. Avec cette dernière, il va tisser une relation unique teintée d’amour et de partage. Mais le passé de Sophie, enfermée à Auschwitz et séparée de ses deux enfants, semble trop douloureux pour espérer une vie meilleure… Le Choix de Sophie, un livre de 900 pages publié en 1979, déchire le cœur et bouleverse le lecteur à travers ce personnage rongé par la culpabilité de son choix. 

Article rédigé par
Melanie C.
Melanie C.
Libraire Fnac.com
Sélection de produits