Sélection

Ma sélection indie, pop et rock mid-2017 !

06 novembre 2017
Par Gaël
Ma sélection indie, pop et rock mid-2017 !
©dr

Il faut toujours faire attention à ne pas galvauder certains termes, mais force est de reconnaître que ce premier semestre 2017 aura été ni plus ni moins qu’exceptionnel du point de vue des sorties discographiques. D’un côté nous avons eu les retours longtemps attendus (et franchement réussis) des Fleet Foxes, Flotation Toy Warning, Grandaddy et autres Slowdive. De l’autre les héros modernes de King Gizzard, Black Angels et Elbow ont sorti ce qui ressemble fort à leurs meilleurs disques !

Il faut toujours faire attention à ne pas galvauder certains termes, mais force est de reconnaître que ce premier semestre 2017 aura été ni plus ni moins qu’exceptionnel du point de vue des sorties discographiques. D’un côté nous avons eu les retours longtemps attendus (et franchement réussis) de Fleet Foxes, Flotation Toy Warning, Grandaddy et autres Slowdive. De l’autre, les héros modernes de King Gizzard, Moon Duo, Black Angels et Elbow ont sorti ce qui ressemble fort à leurs meilleurs disques ! Excusez du peu… Procédons donc par ordre chronologique.

1507-1 (51)Elbow – Little Fictions

Nos amis mancuniens d’Elbow – qui ne déçoivent jamais avec leur pop à tendance atmosphérique – ont remis le couvert avec un opus nommé Little Fictions merveilleusement cohérent où les envolées soniques côtoient les moments de pure beauté, comme d’habitude serait-on tenté de dire. Un peu moins de 50 minutes de bonheur total, autant dire que l’année a bien commencé…

              

Moon Duo – Occult Architecture Vol. 11507-1 (52)

Moon Duo dans lequel officie le chanteur des fabuleux Wooden Shjips a fait et fera toujours dans la longue jam psyché à tendance Krautrock. Ils excellent dans le domaine, alors pourquoi se priver ? Ce nouvel album nommé Occult Architecture Vol. 1 a parfaitement rempli son office, pour l’un des plus gros trips de l’année ! Idéal pour se laisser décoller gentiment…

1507-1 (54)King Gizzard & The Lizard Wizard – Flying Microtonal Banana

Les fous furieux de King Gizzard continuent leur folle épopée avec pas moins de deux disques sortis en moins de 6 mois. Puisqu’il a bien fallu en choisir un, j’ai opté pour celui-ci, Flying Microtonal Banana, qui est dans la droite ligne du Nonagon Infinity de 2016, autant dire de l’indie rock psyché bien barré à souhait et qui n’hésite pas à traîner un peu en longueur pour virer totalement hypnotique au bout d’un moment… Un régal. Et dire qu’ils ont l’intention de sortir cinq disques cette année ! Une sorte de long Noël nous attend…

  

 Grandaddy – Last PlaceGrandaddy

Voici un retour qui a fait énormément plaisir à votre serviteur tant Grandaddy et son indie pop folk semblable à aucune autre ont profondément marqué les esprits au tournant du siècle, avec notamment le fabuleux Sophtware Slump en 2000. Après dix ans d’absence, voici Last Place, où rien n’a manifestement changé, que ce soit au niveau de la beauté des compositions ou de l’extrême laideur de leurs visuels… Malheureusement ce retour triomphal a été endeuillé par la disparition du bassiste historique Kevin Garcia pendant la tournée.

black angelsThe Black Angels – Death Song

Retournons au doux pays des grosses guitares qui tâchent avec ce nouvel album des Black Angels. Pour faire court, rappelons que nos amis texans donnent dans le rock à tendance psyché, le tout surmonté d’une voix, celle d’Alex Maas, évoquant bien souvent Jim Morrison. Ce disque est leur meilleur, ce qui n’est pas peu dire quand on a en tête les sommets effarants déjà atteint sur leurs précédents disques… Ce Death Song est à mon sens l’album de l’année, en attendant de voir ce que la concurrence nous réserve !

Slowdive – SlowdiveSlowdive-slowdive

Apôtres d’un shoegaze (à savoir des harmonies atmosphériques au service de chansons pop, en gros) de qualité au milieu des glorieuses 90’s, les britanniques de Slowdive ont tenté un retour 22 ans après les faits… Et force est de constater que les cinq de Reading n’ont pas fait le déplacement pour rien ! Un album éponyme qui se déguste sur la durée, sans baisse de régime. Une excellente surprise de la part d’un groupe que plus personne n’attendait.

The-Machine-That-Made-UsFlotation Toy Warning – The Machine That Made Us

Plus grand monde n’y croyait… Depuis leur premier album, le simplement fabuleux Bluffers Guide To The Light Deck de 2004, les londoniens donnaient parfois quelques signes de vie, mais bien peu. Au point que certains, votre serviteur y compris, avaient fait leur deuil du groupe et de cet hypothétique 2nd album ! Mais la machine a été relancée et nous a délivré The Machine That Made Us de space-chamber-pop magnifique… Il ne nous reste plus qu’à en profiter, en espérant que la suite se fera attendre moins longtemps.

Fleet Foxes – Crack Up1507-1 (67)

Quelle joie ineffable de retrouver le groupe de Seatle après 6 ans de silence avec Crack Up ! Chantres de ce que l’on pourrait qualifier de folk lunaire, Fleet Foxes fait tout simplement de grandes chansons via son leader Robin Pecknold et son don pour dresser des harmonies subtiles et légères. Le disque idéal pour l’été sans l’ombre d’un doute !

Allez ça ira pour le moment avec cette petite sélection des (totalement) immanquables de ce début d’année. Il y a bien sûr d’autres disques qui valaient le coup, notamment le brûlot des grunge girls de Cherry Glazerr, le stoner frenchy des Psychotik Monks ou le post rock toujours aussi fin des Do Make Say Think ou bien encore la pop toute en finesse d’Aldous Harding… Sachant que d’ici Noël on va avoir du Arcade Fire, du Beck et du Queens Of The Stone Age sans compter d’éventuelles découvertes, le constat s’impose de lui même : on est bien, en 2017 !

Article rédigé par
Gaël
Gaël
disquaire à Fnac La Défense
Sélection de produits