Actu

Les Victoires de la musique classique 2024 : le palmarès

01 mars 2024
Par Armand
Les Victoires de la musique classique 2024 : le palmarès

La 31e édition des Victoires de la musique classique, le 29 février, s’est placée sous le signe de la paix à travers l’art et la musique. En direct de l’Opéra Berlioz Corum de Montpellier, plusieurs artistes ont eu la chance de repartir avec les prestigieux trophées de la soirée. Zoom sur les lauréats 2024 !

Des Victoires sous le signe de la paix

Attardons-nous tout d’abord sur le thème majeur de cette soirée : la paix. Une paix illustrée en musique par la pianiste ukrainienne Anna Fedorova, dans une intense interprétation du 1er mouvement du Concerto n°2 de Rachmaninov, rappelant que la guerre en Ukraine demeure dans les esprits depuis maintenant 2 ans. Par la suite, un hommage a été rendu aux musiciens et aux chefs d’orchestre ayant « œuvré pour la paix », tels que Daniel Barenboim, Yehudi Menuhin ou Pablo Casals, dont le Chant des Oiseaux a résonné avec grâce dans la salle, interprété avec grand talent par Sheku Kanneh-Mason, jeune violoncelliste de la nouvelle génération de musiciens Outre-Manche.

Enfin, sur les notes du Requiem de Fauré, la cérémonie a honoré la mémoire des musiciens disparus cette année, en particulier la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, le pianiste israélien Menahem Pressler et le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa.

Les septs lauréats de l’édition 2024

Victoire « Soliste instrumental » : Alexandre Kantorow, piano

Alors qu’il avait déjà marqué l’histoire en devenant le premier lauréat français du Grand prix de piano de l’un des concours les plus prestigieux au monde, le Concours Tchaïkovski à Moscou en 2019, Alexandre Kantorow, 26 ans, remporte cette fois le prix du Soliste instrumental. Après avoir été dirigé par des chefs d’orchestre de grande renommée comme Klaus Mäkelä, Jaap van Zweden ou Sir John Eliot Gardiner, Alexandre Kantorow poursuit son ascension fulgurante dans le monde de la musique classique.

19,99€
21,26€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Victoire « Artiste lyrique » : Benjamin Bernheim, ténor

Benjamin Bernheim réitère l’exploit de 2020 en remportant une nouvelle fois la Victoire de l’Artiste lyrique de l’année. Sa persévérance lui a permis d’évoluer jusqu’à être comparé au grand ténor Roberto Alagna, son modèle de toujours. Régulièrement invité par les plus grands opéras européens, Bernheim n’usurpe en aucun cas sa récompense.

À partir de
8€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Victoire « Compositeur » : Florentine Mulsant – Le Chant du soleil, sonate pour piano à 4 mains

Raphaël Personnaz a eu le plaisir de remettre à la compositrice Florentine Mulsant la Victoire « Compositeurs », pour sa splendide création : Le Chant du soleil, sonate pour piano à 4 mains. Après une nomination Grand prix Sacem Compositeur de l’année Musique Classique Contemporaine, Muslant ne cesse de gravir les échelons de l’art musical.

Victoire « Enregistrement » : Nicholas Angelich : hommage 

C’est à titre posthume que la Victoire « Enregistrements » a été décernée au pianiste Nicholas Angelich, décédé en 2022 à l’âge de 51 ans, pour le coffret de 7 CD « Hommage » publié par Erato deux ans après sa mort. Il aura marqué la cérémonie des Victoire de la musique classique à deux reprises en remportant le titre de Soliste instrumental en 2013 et 2019.

43,99€
57,08€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Victoire « Révélation soliste instrumental » : Salomé Gasselin, viole de gambe

C’est avec le visage marqué par l’émotion et la joie que la jeune violiste Salomé Gasselin a reçu des mains de Philippe Jaroussky sa Victoire dans la catégorie « Révélation soliste instrumental ». Heureuse que sa passion pour la viole de gambe ait autant touché le public.

17,99€
22€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Victoire « Révélation artiste lyrique » : Juliette Mey, mezzo-soprano

La mezzo-soprano de seulement 24 ans Juliette Mey a remporté la Victoire de la Révélation artiste lyrique. Plus tôt dans la cérémonie, elle avait déjà brillé par son talent lors de l’air « Non più mesta » de La Cenerentola de Rossini. Une récompense qui, espérons-le, permettra à Mey de poursuivre sa brillante carrière encore durant de longues années.

Victoire « Révélation chef d’orchestre » : Marie Jacquot

Alors qu’elle s’apprête à devenir la première femme à diriger le prestigieux orchestre de la radio de Cologne, Marie Jacquot a obtenu la Victoire de la Révélation en tant que chef(fe) d’orchestre. La musicienne à la carrière déjà bien fournie ne cesse d’enchaîner les succès sur la scène musicale.

Article rédigé par
Armand
Armand
Conseiller sur Fnac.com
Sélection de produits