Actu

Avec son X100VI, Fujifilm concilie style rétro et technologie de pointe

20 février 2024
Par Pierre Crochart
Avec son X100VI, Fujifilm concilie style rétro et technologie de pointe
©Fujifilm

Le boîtier résolument vintage revient dans une édition esthétiquement identique, mais techniquement upgradée.

C’est l’un des best-seller du catalogue Fujifilm, et il revient dans une sixième itération qui, sans rien changer de son design iconique, revoit presque toute la partie technique pour un véritable bond technologique. Une bouffée d’air frais dans un contexte où l’appareil photo est régulièrement en rupture de stock ! On fait les présentations.

Un compact révolutionné

À l’heure où les hybrides concentrent l’essentiel des ventes pour les fabricants, Fujifilm peut compter sur la très bonne santé de son X100 compact pour dynamiser ses résultats. Et le nouveau X100VI devrait assurément s’attirer l’intérêt de celles et ceux qui attendaient le bon produit pour se mettre, enfin, à la photographie numérique.

On l’a dit, le X100VI ne vient pas perturber la formule. On retrouve toujours ce design compact et cette focale fixe de 23 mm ƒ/2.0 (équivalente à un 35 mm avec le facteur de grossissement). La grosse nouveauté, c’est plutôt un capteur qui passe de 26 Mpx à 40 Mpx sur ce modèle. Et une bonne nouvelle ne venant jamais seule, celui-ci est désormais stabilisé sur cinq axes.

Fujifilm X100 VI côté

Une stabilisation mécanique, qui offre d’après le fabricant une amplitude jusqu’à 6 IL. De quoi autoriser une plus grande polyvalence et des photos à main levée bien plus nettes, même en basse lumière.

Une électronique qui se surpasse

Si ce nouveau capteur pourrait suffire à convaincre les indécis, Fujifilm ne s’arrête pas là. Le X100VI adopte le processeur X-Processor 5 des modèles haut de agmme X-T5 et X-H2 (que nous avions testé et adoré). Grâce au couple capteur/processeur dernier cri, ce compact peut donc produire des images en haute définition autorisant un recadrage en 50 et 70 mm de grande qualité. La vidéo, jusqu’en 6K à 30 images par seconde, est également de la partie.

Pour le reste de la fiche technique, on retiendra pêle-mêle une sensibilité ISO qui descend maintenant à 125, une autonomie atteignant 450 images avec le viseur optique (350 avec le viseur électronique) et des rafales à 13 images par seconde. Il peut par ailleurs imiter le style graphique de plus de vingt pellicules vintages pour aller encore plus loin dans le rétro.

Le Fujifilm X100VI sera commercialisé le 28 février prochain en gris ou en noir à 1799€.

À partir de
1 799€
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Sélection de produits