Article

Link : qui est le héros des jeux Zelda de Nintendo ?

01 décembre 2020
Par Mohamed Mir
Link : qui est le héros des jeux Zelda de Nintendo ?

Il ne s’appelle pas Zelda, mais il la sauve ! Link est le héros au cœur pur qui fait partie des mascottes les plus connues de Nintendo. Connu sous différentes formes selon les jeux, découvrez qui se cache derrière le personnage principal de la saga de RPG !

Qui est Link ?

Comment est né Link ?

The Legend of Zelda est l’une des franchises les plus populaires de Nintendo. Certains de ses jeux sont considérés parmi les meilleurs jeux de tous les temps. La franchise est née à la même époque que Mario et les équipes de développement ont d’ailleurs travaillé en même temps sur les deux dès 1984 en faisant bien attention à ce que les idées soient séparées.

Mario était un jeu de plateforme linéaire avec une action qui se déroule seulement dans la séquence actuelle, tandis que Zelda faisait l’opposé, en préparant le joueur à penser à son propchain mouvement. Le jeu a donc été conçu et développé par Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka, qui sont tous les deux derrière Mario.

L’idée du jeu est née des explorations de Miyamoto dans sa jeunesse dans les bois, les champs et les cavernes autour de Kyoto, voulant donner aux gens la possibilité d’avoir un « jardin miniature qu’ils peuvent garder dans leur tiroir ». C’est donc avec un héros nommé Link qu’il ferait le lien entre ce monde virtuel et le joueur.

Mais ce nom a aussi été choisi parce qu’à l’origine, les fragments de la Triforce devaient être des puces électroniques. Le jeu devant se passer à la fois dans le passé et le futur. Le personnage principal devait voyager entre eux et devenir le lien entre les deux, d’où le nom Link (lien en anglais).

C’est donc en 1986 que le premier jeu The Legend of Zelda voit le jour. La franchise va donc célébrer ses 35 ans en 2021.

Link-evolution

L’univers de Zelda

Le héros de Hyrule et certains éléments de ses origines varient parfois selon les jeux mais certains éléments sont tout de même communs à l’ensemble de la franchise, malgré la différence d’âge ou de chronologie. Link est un Hylien, la race aux airs d’elfes qui vit sur Hyrule.

Link n’est pas muet, il peut parler puisque l’on voit des dialogues écrits (sans voix) dans plusieurs jeux, mais il choisit de ne pas le faire. Dans Breath of the Wild, alors que la Princesse Zelda semble exaspérée par ça, Link lui explique qu’avec toute la pression qu’il a sur ses épaules, il ne veut pas dire quelque chose de travers et décevoir les gens.

Avec Ganon qui possède à la Triforce de la Force (et du Feu) mais aussi Zelda qui possède la Triforce de la Sagesse (et de l’Eau), Link possède la troisième pièce : la Triforce du Courage (et du Vent). Ils sont donc tous liés à l’une des déesses fondatrices d’Hyrule, respectivement Din, Nayru et Farore.

Link-Triforce

Les époques explorées sont très souvent différentes et n’ont pas de lien direct, pas même le lien principal qu’est Link. Il y a donc un noyau central de l’histoire et de l’univers des jeux mais à travers différentes incarnations. Il est défini comme l’esprit d’un héros légendaire qui se réincarne à travers l’histoire pour combattre un nouveau mal qui menace Hyrule.

Les inspirations pour Link

Pour son design, Miyamoto s’est inspiré du look d’un personnage de Disney avec ses longues oreilles, son chapeau pointu et sa tenue verte : Peter Pan (et la Fée Clochette). Ceci a d’ailleurs permis de donner ce look d’elfe au personnage malgré les limitations de la première console de Nintendo, tout comme Mario qui devait avoir une moustache pour que l’on puisse distinguer son nez.

Link-PeterPan

Mais comme beaucoup de personnages de jeux vidéo, Link tire aussi son inspiration d’un personnage de cinéma pour sa bravoure et son courage : Indiana Jones. C’est notamment son sens de l’aventure qui sert de référence, même si Link est tout de même plus réfléchi.

Personnages autour de Link

Zelda
Princesse d’Hyrule, elle a souvent un rôle de demoiselle en détresse que Link va devoir sauver bien que les jeux portent son nom. Heureusement, certaines des ses itérations la montrent sous d’autres formes mais elle est généralement toujours là pour aider le héros Link dans son combat ou sa quête. Tout comme lui, elle se réincarne à travers le temps et possède la Triforce.

Ganon / Ganondorf
Antagoniste principal de la série, c’est le boss final de l’ensemble des jeux. C’est la troisième partie du trio des réincarnations des déesses qui ont fondé Hyrule et donc qui possèdent une pièce de la Triforce. Il enlève souvent la princesse Zelda et tente de conquérir Hyrule. Il existe sous deux formes : une sorte de facochère démoniaque et sa forme de Gerudo, la race de femmes dont il est devenu le roi en étant le seul homme né ce siècle.

Où retrouver Link ?

Link dans les jeux vidéo

Entre 1986 et 2019, Link est apparu dans 19 jeux et 8 remakes de la série principale, s’étalant entre The Legend of Zelda et Breath of the Wild, en passant par A Link to the Past, The Minish Cap, Skyward Sword (et sa remastérisation sur Nintendo Switch), A Link Between Worlds, Phantom Hourglass ou encore TriForce Heroes.

Link-Zelda-Jeux

Les remakes les plus notables sont Link’s Awakening sur Nintendo Switch, Twilight Princess sur Wii U, Majora’s Mask sur Wii U et 3DS, The Wind Waker sur Wii U ou encore Ocarina of Time sur Nintendo 3DS.

Link apparaît aussi dans des titres considérés comme hors-séries et en dehors de la licence The Legend of Zelda. Il était apparu dans Soul Calibur II en 2003 et deux titres crossover : Hyrule Warriors (crossover avec Dynasty Warrior) et Cadence of Hyrule (Crypt of the NecroDancer).

Link-Zelda-Spinoffs

Le second titre Hyrule Warriors, L’Ère du Fléau sur Nintendo Switch, est un cas particulier puisqu’il s’agit d’un préquel à Breath of the Wild qui se déroule 100 ans plus tôt. C’est donc la première fois qu’un titre hors-série créé un lien avec la série principale.

Link est l’un des personnages présents dès les débuts dans la licence Super Smash Bros, il apparaît dans chacune des éditions du jeu a et même l’avantage d’avoir trois incarnations différentes du personnage qui sont jouables : la version « adulte » d’abord sortie d’Ocarina of Time (jusqu’à Brawl) puis de Twilight Princess et Wind Waker (jusqu’à SSB4) et enfin Breath of the Wild, la version enfant et la version cartoon.

Super Smash Bros. 64, Nintendo 64 (1999)

Super Smash Bros. Melee, Gamecube (2002)

Super Smash Bros. Brawl, Nintendo Wii (2008)

Super Smash Bros. for 3DSfor Wii U (2014)

Super Smash Bros. Ultimate, Nintendo Switch (2018)

Young Link (Ocarina of Time, Majora’s Mask) est apparu dans Melee avant d’être remplacé par Toon Link (Wind Waker) dans Brawl pour finalement revenir tous les deux dans la dernière itération du jeu. Les costumes alternatifs des 3 versions de Link ne sont pas seulement des couleurs différentes mais des références à plusieurs jeux Zelda.

Link à la télévision

En 1989, Link est apparu dans la série d’animation américaine The Legend of Zelda dans le bloc de programmation The Super Mario Bros Super Show! créé par DIC. C’est le seul contenu dans lequel Link possède réellement une voix officielle qui fait plus que de simples cris. Il est doublé par Jonathan Potts et apparaît comme un adolescent assez malpoli et amoureux de Zelda. On le voit constamment en train de courir après la princesse et tenter d’obtenir un baiser de sa part, de manière très persistante la plupart du temps.

Link apparaît aussi dans deux épisodes de la série d’animation Captain N: The Game Master, toujours produite par DIC, entre 1989 et 1991. Et bien que ce soit un crossover pour mettre plus en avant Nintendo et ses autres licences, Link et Zelda sont légèrement différents de leur version dans la série The Legend Zelda.

Link-CaptainN

Qui sont les personnages emblématiques des jeux vidéo ?

Découvrez leur univers

Decouvrez cette série

Article rédigé par
Mohamed Mir
Mohamed Mir
Conseiller fnac.com jeux vidéo et high tech.
Sélection de produits