Actu

Malgré la mort de son auteur, le manga Berserk n’a pas dit son dernier mot

09 juin 2022
Par Alexandre Manceau
En 2021, Berserk cumulait plus de 50 millions d'exemplaires en circulation, y compris les versions numériques, ce qui en fait l'une des séries de mangas les plus vendus de tous les temps.
En 2021, Berserk cumulait plus de 50 millions d'exemplaires en circulation, y compris les versions numériques, ce qui en fait l'une des séries de mangas les plus vendus de tous les temps. ©Hakusensha

En suspens après le décès de son auteur Kentaro Miura en 2021, le manga culte va bel et bien se poursuivre, avec un renfort de poids.

En mai 2021, les fans du cultissime Berserk apprenaient avec tristesse la mort de l’auteur, le mangaka Kentaro Miura, des suites d’une rupture de la valve aortique. Prépublié depuis 1989 dans les magazines Monthly Animal House puis Young Animal de l’éditeur Hakusensha, le titre fait partie des mangas les plus emblématiques de ces dernières décennies, au même titre que One Piece (qui sera bientôt en pause) ou Dragon Ball. Et plus de 30 ans après ses débuts, Berserk continue d’attirer, comme en témoignent les récents chiffres de ventes de l’éditeur Glénat.

Une volonté commune de perpétuer l’univers voulu par le mangaka

Après la sortie du quarante-et-unième tome en décembre dernier, à titre posthume, l’avenir du manga était incertain suite au décès de Kentaro Miura. Mais que les fans se rassurent : Berserk n’a pas dit son dernier mot. C’est le magazine Young Animal, dans lequel paraît le manga, qui a publié un communiqué cette nuit pour annoncer la bonne nouvelle : « Nous allons reprendre la sérialisation de Berserk. Veuillez accepter nos excuses pour la longue attente avant que nous puissions faire cette annonce ». L’équipe éditoriale de Young Animal a par ailleurs indiqué que le but était « d’être fidèle à ce que Miura nous a raconté ».

Les six derniers chapitres du « Début de l’Arc Fantasia / Le Cycle de l’Île Elfe » seront publiés, avant qu’un nouvel arc narratif ne commence. Le décès de Kentaro Miura est évidemment un énorme coup dur pour poursuivre l’aventure. Young Animal explique d’ailleurs que « faute de brouillon laissé par l’auteur, nous ne pouvons pas reproduire parfaitement le manuscrit qu’il souhaitait réaliser. Mais dans la création des nouveaux épisodes, nous sommes déterminés à ne jamais dérailler de ce qu’il nous a raconté et à recréer de manière la plus fidèle possible l’œuvre de Kentaro Miura, dont l’image est gravée au fond de notre cœur à travers de multiples conversations et travaux de création menés avec lui. »

Koji Mori, meilleur ami de Miura, est le seul à connaître la fin

En plus de l’équipe éditoriale, cette reprise du manga pourra compter sur la présence de Koji Mori. Ce dernier n’est autre que le meilleur ami de Kentaro Miura, qui l’a accompagné depuis plus de 30 ans sur la création du manga. Une présence de poids pour rassurer les fans, d’autant plus que Koji Mori est le seul à qui l’auteur a confié la fin du manga. Un geste exceptionnel et symbolique que le dessinateur a révélé dans le communiqué. Mais en dépit de sa bonne connaissance de l’intégralité de l’histoire, il est conscient de la tâche ô combien importante que cela représente. « Seul un génie du talent de Kentaro Miura le peut », explique-t-il.

Mais Koji Mori est prêt à relever le défi. « J’essaie de restituer l’histoire de la façon la plus détaillée que possible et uniquement les épisodes racontés par l’auteur seront publiés. Je n’y ajouterai rien. Les épisodes dont le détail n’est plus précis dans ma mémoire seront également exclus. Nous allons réaliser seulement des épisodes pouvant être reconstitués sur la base des paroles et de l’histoire que Miura m’a racontées », confie le dessinateur.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste