Actu

Guerre : un roman inédit de Louis-Ferdinand Céline prévu pour le mois de mai

31 mars 2022
Par Félix Tardieu
Guerre : un roman inédit de Louis-Ferdinand Céline prévu pour le mois de mai
©John Perivolaris/Flickr

Les manuscrits inédits de Louis-Ferdinand Céline retrouvés l’année dernière donneront lieu à la publication d’un premier roman en mai prochain, Guerre, accompagné d’une exposition, ont annoncé les éditions Gallimard. Deux autres inédits suivront à l’automne.

Les éditions Gallimard ont annoncé le mardi 29 mars que les manuscrits de l’auteur de Voyage au bout de la nuit (1932), disparus au moment de la Libération et redécouverts en 2021, feront prochainement l’objet de trois nouvelles parutions, dont un roman inédit, Guerre, à paraître le 5 mai prochain. Une publication qui sera accompagnée d’une exposition – Céline, les manuscrits retrouvés – à la Galerie Gallimard (Paris 7e) du 6 mai au 16 juillet 2022. Deux autres inédits seront publiés à l’automne prochain : Londres, récit de son départ pour la capitale britannique en 1915, et un conte médiéval, La Volonté du roi Krogold. Gallimard fera ensuite paraître en 2023 de nouvelles éditions du roman inachevé Casse-pipe et du tome III des romans de Céline dans la collection de la Pléiade.  

©Gallimard

Pour ce qui est de Guerre, qui paraîtra dans une édition établie par l’historien Pascal Fouché, Gallimard évoque « une liasse de deux cent cinquante feuillets révélant un roman dont l’action se situe dans les Flandres durant la Grande Guerre ». Un récit entre l’autobiographie et la fiction dans lequel l’auteur de Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit (1936) revient sur son expérience traumatique de la guerre, dénonçant un « abattoir international en folie », précise la maison d’édition. Ce roman fait partie des milliers de pages dont Céline, collaborationniste et antisémite notoire, pensait avoir été dépossédé après avoir dû quitter son appartement parisien peu avant la Libération. Ce dernier avait alors rejoint l’Allemagne nazie avant de se réfugier au Danemark jusqu’en 1951.

Louis-Ferdinand Céline lors de l’attribution du prix Renaudot pour Voyage au bout de la nuit.©Domaine public

Jérôme Dupuis avait raconté dans Le Monde, en août 2021, la redécouverte édifiante des feuillets de Céline, restés entre les mains de l’ancien journaliste de Libération Jean-Pierre Thibaudat pendant une quinzaine d’années, à qui furent transmises les milliers de pages par un mystérieux donataire à condition de ne pas en révéler l’existence jusqu’à la mort de la veuve de l’écrivain, la danseuse Lucette Destouches, disparue en novembre 2019. La redécouverte de ces manuscrits plus de 80 ans après leur disparition aura un fort retentissement dans le milieu littéraire. 

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste