Actu

Les LEGO sont actuellement un meilleur investissement que l’or

14 décembre 2021
Près de 90 ans après sa création, LEGO a toujours autant la cote.
Près de 90 ans après sa création, LEGO a toujours autant la cote. ©DanielCheung

Qui aurait cru que des sets LEGO dédiés à Star Wars ou à la tour Eiffel seraient plus enrichissants que de l’or ?

Ce n’est pas une blague ni un article parodique. Selon une très sérieuse étude russe menée par l’École Supérieur d’Économie, les célèbres briques de la firme danoise représentent aujourd’hui un meilleur investissement que l’or. Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont étudié le cours du métal précieux pour le comparer à celui des sets LEGO et, avec une croissance de 11%, celui-ci réalise une meilleure performance que le précieux métal. Par ailleurs, ce rendement est bien supérieur à celui des obligations, des actions, du vin ou même des timbres.

L’heure d’aller fouiller dans le grenier à la recherche d’un set LEGO

Dans l’étude dévoilée par The Guardian, les chercheurs ont analysé les prix de 2322 sets LEGO achetés entre 1987 et 2015, notamment pour observer le marché et ses phases de croissance. Sans grande surprise, ce sont généralement les gros sets qui étaient les plus recherchés. Dans le détail, ceux qui se vendent le plus cher sont souvent en rapport avec des lieux touristiques mondialement connus, des fêtes telles que Noël ou Halloween, ou encore en lien avec des films et licences célèbres. Dans cette dernière catégorie, la marque Star Wars est évidemment la plus rentable, avec des pièces de collection comme le Faucon Millenium, l’Étoile de la Mort ou encore les célèbres Destroyers Impériaux.

Selon les chercheurs, il y aurait un intérêt à investir dans « des biens plus inhabituels dont l’achat peut sembler moins sérieux ». Et pour preuve, les célèbres briques de construction (qui rendent actuellement hommage à la conquête spatiale) ne sont pas les seules concernées, puisque cette étude vaut aussi pour les poupées Barbie, les mini-figurines ou encore les modèles réduits de voitures et de trains.

Encore une année record pour l’entreprise danoise

Selon Victoria Dobrynskaya, co-autrice de cette étude, « les ensembles produits il y a 20 ou 30 ans rendent les fans de Lego nostalgiques et les prix montent logiquement en flèche. » Néanmoins, cela reste un investissement au même titre que la bourse ou l’immobilier et, comme dans ces secteurs, cela demande un minimum de connaissances. La spécialiste précise en effet qu’il vaut mieux être familier de l’univers pour investir, et ainsi savoir où se trouve le meilleur achat à réaliser. Plus populaires que jamais, les LEGO ne cessent de faire parler d’eux, que ce soit en mettant à l’honneur un célèbre paquebot ou en s’adaptant à une société en constante évolution.

En septembre dernier, le groupe avait annoncé ses résultats financiers pour le premier semestre 2021, avec une croissance conséquente du chiffre d’affaires, des ventes et du bénéfice par rapport à 2020. Sur le premier semestre de l’année en cours, le chiffre d’affaires de la firme a en effet augmenté de 46% comparé à la même période en 2020, tandis que les ventes aux consommateurs ont augmenté de 36% et le bénéfice d’exploitation de 104%.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin