Actu

LEGO va bientôt proposer des jouets non-genrés

14 octobre 2021
La décision intervient après avoir mené une étude sur 7000 personnes.
La décision intervient après avoir mené une étude sur 7000 personnes. ©Vlad Hilitanu

Les jouets spécialement destinés à un public féminin ou masculin, c’est terminé pour LEGO, qui œuvre pour plus d’inclusivité.

En 89 ans d’existence, LEGO a traversé les époques pour offrir des jouets toujours plus marquants. La firme danoise a notamment su se faire un nom dans le monde entier grâce à ses célèbres briques jaunes qui invitent le joueur à les assembler dans le but de reproduire des monuments ou des véhicules. La notoriété de la marque passe aussi par des partenariats exceptionnels avec de grosses licences, à l’image des nombreux vaisseaux Star Wars ou encore l’incroyable set Titanic attendu en fin d’année.

Finies les mentions « pour filles » et « pour garçons »

La marque s’apprête à prendre une grande décision pour ses futurs produits commercialisés : retirer la mention « pour filles » ou « pour garçons ». Une démarche pensée dans le but de supprimer les stéréotypes de genre et pour ne pas limiter et orienter les choix des consommateurs. Si rien n’empêche évidemment une petite fille d’avoir son propre casque Dark Vador LEGO, les futurs acheteurs auront le plaisir de ne plus voir la mention « jouet pour garçon » inscrite sur la boîte. Autre révolution : les produits ne seront désormais plus classés par sexes, mais par thème sur le site de LEGO, tandis que les catégories « fille et garçon » vont disparaître dans le catalogue de Noël. Une annonce forte et symbolique, qui intervient après une étude menée par la firme sur 7 000 parents et enfants âgés de 6 à 14 ans. Selon les résultats, de nombreux enfants n’osent pas jouer avec certaines figurines genrées et 7 garçons sur 10 ont même peur qu’on se moque d’eux s’ils jouent avec des jouets de filles.

La lutte grandissante contre le marketing genré

Plusieurs autres faits notables sont à retenir de cette étude menée en Chine, en République Tchèque, au Japon, en Pologne, en Russie, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Premièrement, les parents encouragent toujours autant les garçons à faire du sport ou des activités scientifiques tandis que les filles sont poussées vers la danse ou la cuisine. Les parents s’inquiéteraient davantage d’éventuelles railleries, autant pour leurs fils que pour leurs filles. À l’heure où la question des genres prend de plus en plus place dans les débats et dans la société, LEGO frappe donc un grand coup sur un sujet qui a souvent créé des tensions.

Il y a quelques jours, le gouverneur de l’Etat de Californie a signé une loi engageant les grands magasins de jouets à mettre en place des rayons de jouets non genrés d’ici 2024. Du côté de la France, le ministère de l’Economie avait fait signer en 2019 une charte à tous les acteurs de la filière jouet pour lutter contre le marketing genré, l’idée étant de supprimer la catégorisation filles/garçons dans les magasins et les catalogues.

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste