Actu

Epic autorisé à lancer son store sur iOS : Fortnite prépare son retour sur iPhone

09 juillet 2024
Par Pierre Crochart
Epic autorisé à lancer son store sur iOS : Fortnite prépare son retour sur iPhone
©Epic Games

Alors peut-être ? Dans un retournement de situation inattendu, Apple autorise finalement son rival à lancer sa boutique d’applications sur iOS.

C’est en quelque sorte le nouveau feuilleton qui anime les fans de Fortnite depuis que le Digital Markets Act (DMA) oblige notamment Apple à autoriser l’arrivée de magasins d’applications tiers sur ses iPhone. Rapidement, Epic s’est positionné en annonçant qu’il se préparait au retour de son Battle Royale sur les smartphones à la pomme. Un feuilleton qui devrait se conclure d’ici la fin de l’été.

Poussé à la porte, Epic revient par la fenêtre

Avant d’aller plus loin, il faut se remémorer quelque chose de simple, mais d’indispensable pour avoir toutes les clés de compréhension de cette affaire. Apple et Epic se détestent. Ce dernier mène en effet la charge des entreprises voulant faire flancher Apple sur le montant de ses commissions (entre 15 % et 30 % des transactions), jugées excessives. Une vaste campagne lancée en 2020, qui a conduit au bannissement de l’éditeur sur iOS – et donc à la disparition de Fortnite, sa poule aux œufs d’or, des iPhone.

S’il est, depuis, possible de jouer à Fortnite via le cloud, notamment celui intégré dans le Xbox Game Pass Ultimate, il est encore aujourd’hui impossible d’installer l’application dédiée sur iPhone. Mais plus pour très longtemps, annonce Epic.

Depuis la mise en place du DMA début mars, la firme américaine travaille à la conception de son propre magasin d’applications sur iOS, comme l’y autorise désormais (la mort dans l’âme) Apple. Après quelques blocages de dernière minute imaginés par l’entreprise de Tim Cook pour faire barrage à son rival, l’éditeur de jeux vidéo annonce fièrement sur X le retour « dans les deux mois » de son Battle Royale.

Les boutons de la discorde

Les derniers rebondissements de l’affaire sont encore frais. En fin de semaine dernière, Epic prenait la parole pour se plaindre du blocage de son magasin d’applications par Apple, au motif que les boutons d’installation et de lancement utilisés par Epic ressemblent trop à ceux de l’App Store officiel. « Nous utilisons les mêmes boutons “Installer” et nomenclature “Achat in-app” qui sont utilisées sur tous les magasins d’applications sur de nombreuses plateformes, et suivons les conventions standards pour les boutons sur les applications iOS », s’est défendu un Epic furieux, annonçant avoir saisi la Commission européenne pour démêler l’affaire.

Une menace visiblement efficace (il faut dire qu’Apple est déjà dans son viseur et risque une amende à plus de 30 milliards de dollars), puisque Epic est donc officiellement autorisé à lancer son Epic Games Store sur iOS (il arrivera également sur Android).

Seule contrainte : Epic devra bel et bien modifier le nom et le look des boutons de son app store dans la prochaine présentation de sa requête, annonce Apple à Apple Insider.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste