Actu

Rocketman : 3 bonnes raisons de (re)voir le film qui débarque sur Netflix

10 avril 2024
Par Robin Negre
Taron Egerton dans Rocketman.
Taron Egerton dans Rocketman. ©Marv Film

À l’occasion de sa sortie sur Netflix ce 10 avril, retour sur le film de Dexter Fletcher consacré à la légende de la musique Elton John.

1 L’interprétation de Taron Egerton

C’est sans doute l’un des rôles de sa vie, si ce n’est LE rôle de sa vie. En se transformant en Elton John, l’acteur Taron Egerton s’approche au plus près de l’icône de la musique et s’implique entièrement pour lui rendre hommage. Sans tomber dans une copie conforme clichée, l’acteur parvient à devenir Elton John tout en gardant sa propre personnalité.

Il joue, il danse, et surtout, il chante les titres les plus connus de l’artiste. En posant sa propre voix — qui diffère de celle d’Elton —, Taron Egerton propose une réelle interprétation dans son sens le plus large et noble. Une performance saluée qui lui offre le Golden Globes du meilleur acteur dans un film musical en 2020.

La bande-annonce de Rocketman.

2 Connaitre la vie d’Elton John

Avec plus de 50 ans de carrière, la vie d’Elton John n’est pas aisée à résumer. Rocketman (2019), qui utilise le titre d’une des chansons les plus cultes de l’artiste, dresse un portrait d’ensemble sans chercher à tomber dans l’exhaustivité impossible à atteindre. Les moments forts sont présents, les débuts, les succès, la consécration, les concerts, ainsi que les relations avec les différentes personnes importantes de la vie de l’artiste tout en respectant les codes filmiques.

Rocketman tombe juste dans son écriture et permet de comprendre et connaitre Elton John tout en donnant l’envie immédiate de replonger dans ses titres et d’en apprendre encore plus.

29,99€
39,34€
En stock
Acheter sur Fnac.com

3 La réalisation audacieuse de Dexter Fletcher

Le genre du biopic musical est vu et revu. Un an après Bohemian Rhapsody (2018), que Dexter Fletcher finalise tant bien que mal suite au renvoi du réalisateur Bryan Singer, le cinéaste est en mesure de proposer un projet entièrement maitrisé et nettement supérieur au film consacré à Queen.

Rocketman accepte l’idée d’être un film hybride, entre le drame et le musical, et se sert de la liberté cinématographique pour proposer des séquences oniriques, chantantes et particulièrement à propos. En gardant une fraicheur dans le ton et dans la forme, Dexter Fletcher arrive à se démarquer et livre l’un des meilleurs films du genre biopic musical.

À lire aussi

Article rédigé par