Actu

La sortie de Skull and Bones a fait grimper de 200% le nombre de joueurs d’Assassin’s Creed 4: Black Flag

27 février 2024
“Skull and bones” est l'un des jeux les plus attendus de ce début d'année.
“Skull and bones” est l'un des jeux les plus attendus de ce début d'année. ©Ubisoft

Le nouveau jeu d’Ubisoft a fait grimper en flèche les ventes de ce jeu paru il y a plus de 10 ans.

Sorti le 16 février dernier sur PC, Xbox Series X/S et PS5, Skull and Bones a eu un lancement pour le moins houleux. Pourtant très attendu, le jeu d’Ubisoft a récolté des notes très moyennes en raison de « son aspect répétitif » et « son manque de contenu », avec un score Metacritic oscillant entre 57 (sur PC) et 64 (pour la PS5) sur 100 du côté des critiques, et un jugement encore plus sévère de la part des joueurs, lui attribuant une moyenne de 3,5/10. Du point de vue commercial, le jeu de pirates a vendu moins de 25% de versions physiques que son concurrent Sea of Thieves à sa sortie, et les raisons de cet échec ont eu pour conséquence de booster un autre titre de l’éditeur : Assassin’s Creed 4: Black Flag.

Aux sombres héros de l’amer

Initialement prévue comme une extension de ce jeu de pirates sorti en 2013, de nombreux joueurs espéraient voir dans Skull and Bones ce qui les avait tant séduits dans Black Flag : des combats nautiques intenses, des duels au sabre endiablés et autres scènes d’aventure à coup de pistolet à poudre.

Cependant, tout ne s’est pas passé comme prévu, pour ce qui était initialement attendu comme un spin-off du jeu issu de l’univers d’Assassin’s Creed. Annoncé pour la première fois en 2017, Skull and Bones est rapidement devenu l’une des grandes arlésiennes du studio.

Repoussée par six fois, la sortie du jeu aurait été perturbée par celle de Sea of Thieves en 2018. Si l’on en croit les rumeurs, Ubisoft Singapour avait été forcé de repenser totalement son jeu pour éviter les ressemblances avec le mégalodon vidéoludique du studio Rare. Se recentrant sur ses phases de jeu nautique, la version finale de Skull And Bones a donc pris le risque de se cantonner dans une certaine répétition.

Certains joueurs, attirés par la campagne de marketing autour du jeu, mais déçus par le produit final, se sont rués en masse sur ce qui se rapproche le plus de leurs attentes initiales : Assassin’s Creed 4: Black Flag. Jusqu’alors, ce dernier atteignait en moyenne 1 000 joueurs par an. Dès le jour de la sortie de Skull and Bones, presque 1 680 ont retrouvé l’ancêtre du jeu Ubisoft, avant d’atteindre 3 594 joueurs une semaine plus tard.

29,99€
49,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi