Actu

Demon Slayer : 3 anime à binger en attendant la saison 4

07 février 2024
Par Quentin Lewis
“Kimetsu no Yaiba Mezase! Saikyô Taishi!” sortira dans le courant de l'année 2024.
“Kimetsu no Yaiba Mezase! Saikyô Taishi!” sortira dans le courant de l'année 2024. ©Aniplex

L’un des anime les plus populaires au monde s’apprête à révéler son prochain arc. L’Éclaireur vous a concocté une petite sélection de séries à regarder avant de (re)plonger dans son univers fascinant.

Demon Slayer s’est achevé l’été dernier avec une troisième saison riche en rebondissements, mais les fans des aventures de Tanjirō pourront le retrouver sur grand écran les 24 et 25 février prochains, avec les projections exceptionnelles d’En route vers l’entraînement des piliers. Si les deux semaines d’attente qui nous séparent de cette sortie vous paraissent interminables, vous pouvez (re)découvrir ces œuvres qui nous rappellent le manga de Koyoharu Gotōge.

3 Hunter X Hunter

Après une longue hésitation entre cet anime et l’adaptation de Jujutsu Kaisen, nous avons finalement opté pour le plus ancien des deux (et peut-être le moins connu des plus jeunes fans de Demon Slayer). Et ce n’est pas Gege Akutami qui nous contredirait. En effet, le mangaka à l’origine des péripéties de Yūji Itadori n’a jamais caché son admiration pour Hunter X Hunter, et cela se ressent bien souvent lorsque l’on traverse les différents chapitres de Jujutsu.

Mais revenons à nos Hunters. La longévité de ce manga (décliné en 37 volumes dans sa version papier) n’est pas le fruit du hasard. Souvent considéré comme l’un des meilleurs shōnens jamais créés, la série animée de Madhouse suit les aventures de Gon, un enfant qui reprend le flambeau de son père en rejoignant la profession éponyme. Son chemin est semé d’embuches, avec notamment la rencontre d’adversaires redoutables, dont les bêtes de l’ombre, des démons qui auraient de quoi faire frémir un certain Tanjirō.

2 Blue Exorcist

Adaptation du manga imaginé et illustré par Kazue Kato, Blue Exorcist se situe dans le monde moderne, où une mystérieuse académie entraîne des adolescents à exorciser des démons. Imaginez un peu la rencontre surprenante entre Harry Potter et Demon Slayer, et vous pourrez commencer à visualiser les thématiques de cet anime.

Ce dernier suit les aventures de deux adolescents qui doivent exorciser des démons (parfois dans le sens métaphorique du terme, en ce qui concerne Rin, l’un des protagonistes en question). Toutefois, les autres exorcistes sont, eux aussi, explorés de façon approfondie, à la manière de Demon Slayer. Blue Exorcist a beau contenir moins d’action que la série de l’énigmatique Koyoharu Gotouge, elle reste très efficace, avec des enjeux dramatiques qui s’établissent de manière progressive.

1 Samurai Champloo

Véritable chef-d’œuvre de la japanimation, ce titre a été imaginé par les artistes derrière le bien trop méconnu Space Dandy, ou l’incontournable Cowboy Bebop. Cependant, cette série du génial Shinichirō Watanabe a depuis été éclipsée par le succès de ce dernier – ce qui relève quasiment de l’injustice, lorsque l’on se remémore le triomphe critique et populaire de Samurai Champloo lors de sa sortie, en 2004.

Cette mini-série s’articule autour d’une seule et unique saison de 26 épisodes avec un début, un milieu et une fin. Et c’est bien assez pour explorer la multitude de thématiques de cette œuvre qui foisonne d’idées créatives, à commencer par son mélange surprenant de genres. Situé à l’époque Edo, cet anime endiablé mélange les codes du film de samouraï avec celui de la culture hip-hop.

On oscille de façon harmonieuse entre le drame, la comédie et des scènes d’action frénétiques qui ont rarement été égalés dans l’histoire du shōnen (si tenté que l’on catégorise cette œuvre comme telle). Si vous ne savez pas de quoi il retourne outre mesure, profitez de cette chance pour vous précipiter sur ce bijou d’animation. Le trio au cœur de cette histoire restera gravé dans vos mémoires, bien longtemps après avoir visionné la dernière minute.

À partir de
21,95€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par