Actu

OpenAI assure avoir corrigé le problème de paresse de ChatGPT

31 janvier 2024
Par Kesso Diallo
La startup a corrigé le problème de paresse de son IA avec une nouvelle mouture de GPT-4 Turbo.
La startup a corrigé le problème de paresse de son IA avec une nouvelle mouture de GPT-4 Turbo. ©Giulio Benzin / Shutterstock

La start-up a dévoilé une nouvelle version du modèle GPT-4 Turbo pour régler ce problème que plusieurs utilisateurs avaient constaté.

ChatGPT est-il devenu paresseux ? Faisant appel au célèbre robot conversationnel pour la réalisation de diverses tâches, plusieurs internautes ont eu cette impression, qu’ils ont partagée sur les réseaux sociaux ces derniers mois.  

Fin novembre, un utilisateur lui ayant demandé de remplir un fichier CSV de 15 entrées et huit colonnes – une tâche assez simple – a dévoilé la réponse étonnante du chatbot sur Reddit : « En raison de la nature extensive des données, l’extraction complète de tous les produits serait assez longue. Cependant, je peux fournir le fichier avec cette unique entrée comme modèle, et vous pouvez remplir le rester des données si nécessaire ». Autrement dit, alors qu’il voulait que ChatGPT réalise cette tâche à sa place, l’intelligence artificielle (IA) lui a demandé de finir le travail lui-même.

Problème résolu

Face aux plaintes des utilisateurs, OpenAI a décidé d’agir. « Nous avons entendu tous vos commentaires sur le fait que GPT4 devient plus paresseux ! Nous n’avons pas mis à jour le modèle depuis le 11 novembre, et ce n’est certainement pas intentionnel. Le comportement du modèle peut être imprévisible et nous cherchons à le corriger », a expliqué la start-up sur X (ex-Twitter) début décembre. 

Le modèle concerné est en effet GPT-4. Alimentant ChatGPT, il a été présenté en mars dernier. Quelques mois plus tard, en novembre, OpenAI a dévoilé GPT-4 Turbo, une version plus performante et qui a été entraînée sur des données plus récentes, jusqu’à avril 2023. La startup a corrigé le problème de paresse de son IA avec une nouvelle mouture de ce modèle. Il « réalise des tâches telles que la génération de code de manière plus approfondie que le modèle précédent et vise à réduire les cas de “paresse” où le modèle n’accomplit pas une tâche », a-t-elle assuré dans un récent article de blog

Les critiques ont cependant commencé avant la sortie de GPT-4 Turbo. L’été dernier, des chercheurs se sont demandé si ChatGPT était devenu moins intelligent. Après avoir demandé à GPT-3.5 et GPT-4 de réaliser quatre tâches, ils ont en effet constaté que la version la plus récente était par exemple moins douée en mathématiques qu’avant alors que l’autre s’était améliorée.

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste