Actu

Le Minimal Phone va beaucoup plaire aux nostalgiques de BlackBerry (et fans de liseuses)

25 janvier 2024
Par Pierre Crochart
(Image agrandie par IA pour illustration)
(Image agrandie par IA pour illustration) © Minimal

À contre-courant d’une industrie qui veut intégrer toujours plus de fonctions avancées dans les téléphones, le Minimal porte bien son nom.

Les smartphones s’apprêtent à laisser une place de plus en plus importante aux intelligences artificielles. Mais cela ne plait pas à tout le monde. Pas à André Youkhana en tout cas, qui explique sur Reddit que sa startup s’apprête à lancer un financement participatif pour la production du Minimal Phone : un téléphone résolument old school, qui reste néanmoins hyper connecté.

1 099€
1 199€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Clavier physique et écran e-ink au menu

Impossible de ne pas penser à BlackBerry en voyant les premières images du Minimal Phone. Ce rectangle au design (forcément) minimaliste affiche en effet un clavier physique sur la partie basse et un écran e-ink sur la partie haute afin, détaille le site web du produit, de moins agresser les yeux et d’améliorer la qualité du sommeil des utilisateurs et utilisatrices.

Le smartphone, car oui cela reste un smartphone, est équipé d’une batterie de 4000 mAh, ce qui devrait a priori offrir une autonomie généreuse. Le Minimal Phone tourne sous Android (version non précisée), via une surcouche baptisée MnmlOS (prononcer Minimal OS). Forcément, il faudra s’attendre à un minimalisme de tous les instants, avec beaucoup de texte en lieu et place d’icônes colorées.

De toute façon, l’idée même derrière le produit est claire : « Live More, Scroll Less ». Vivez plus, scrollez moins. Le Minimal Phone ne veut pas vous limiter au quotidien (on aperçoit l’appli Uber sur l’écran du téléphone), mais ne va pas chercher à capter votre attention coûte que coûte. À contre-courant, on vous dit.

Beaucoup d’interrogations demeurent

Après le lancement de la campagne de crowdfunding, le CEO de Minimal espère pouvoir produire et écouler 3000 unités de son Minimal Phone, à 400$ pièce — soit le prix d’un smartphone de milieu de gamme comme le Redmi Note 13 Pro.

Mais on ignore encore tout ou presque de sa fiche technique et des capacités réelles de MnmlOS. La startup indique qu’un appareil photo est bien présent, mais on ne connait pas sa résolution. Un flou demeure également sur la compatibilité 5G du téléphone, tout comme la présence ou pas des applications et services Google. Chose qui, comme dans les cas des smartphones Huawei après 2019, pourrait poser de gros problèmes de confort au quotidien.

Reste que l’annonce du Minimal Phone nous laisse peu à peu entendre que nous entrons dans l’ère du post-smartphone. Ce projet, le Rabbit R1 qui a fait grand bruit au CES et celui de l’AI Pin, ce pin’s connecté qui veut vous débarrasser de votre mobile s’inscrivent néanmoins dans la lignée de produits dont le destin est malheureusement incertain.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin