Actu

Mindhunter : peut-on espérer une nouvelle saison ?

24 janvier 2024
Par Quentin Lewis
La saison 2 de “Mindhunter” s'est conclue en 2019.
La saison 2 de “Mindhunter” s'est conclue en 2019. ©Netflix

Le show de David Fincher nous plongeait dans la noirceur de l’âme humaine. Il a instantanément trouvé son public, mais les fans ont été confrontés à une annulation brutale.

Après Millenium et Zodiac, David Fincher était bien décidé à continuer son analyse des serial killers (et de notre fascination malsaine à leur égard) à travers le prisme du petit écran. Sortie sur Netflix en 2017, sa série promettait aux spectateurs une plongée dans les méandres sombres du profilage. Aux antipodes d’une production comme Monstre – L’histoire de Jeffrey Dahmer, le réalisateur voulait prendre le contrepied d’un problème éthique grandissant qu’il commençait à percevoir (et auquel il estimait avoir participé malgré lui avec Seven) : celui de la glorification du tueur en série. Le psychopathe de génie à la Hannibal Lecter est devenu un archétype incontournable de nos œuvres de fiction, mais il est pourtant bien éloigné de la réalité. Une entreprise louable, qui n’hésitait pas à sortir des sentiers battus, mais (trop) onéreuse.

Le coût de la mort

Connu pour son perfectionnisme et son style ciselé, le cinéaste avait su conférer à son œuvre une esthétique cinématographique particulière. Les critiques encensaient unanimement Mindhunter, mais ces louanges n’étaient pas suffisantes selon les standards de son diffuseur. Interrogé par le magazine Premiere en novembre dernier, David Fincher n’a pas mâché ses mots : « Peut-être que House of Cards ne représentait pas de grands risques [pour Netflix], mais c’était le cas de Mindhunter. Une série d’enquêtes qui ne serait ni X-Files, ni Les Experts, ni Esprits Criminels, mais qui fonctionnerait comme le portrait d’un type qui perd sa virginité dans un monde de sadiques psychosexuels ? C’était un pari, et une série chère. Très chère. On a été aussi loin qu’on le pouvait, jusqu’à ce que quelqu’un nous dise : “ça ne sert à rien de produire cette série comme ça, à moins que vous ne réduisiez le budget ou que vous la rendiez plus populaire”. On n’a pas changé notre approche, alors, logiquement, ils nous ont dit qu’ils tireraient un trait sur elle. C’est comme ça : je prends toujours un léger pas de côté par rapport à ce qui est attendu de moi. »

15€
20€
Voir sur Fnac.com

Mindhunter aurait donc rejoint Twin Peaks dans le cimetière des séries à succès enterrées de façon inattendue. À moins que quelqu’un ne se décide de la déterrer 25 ans après, elle aussi ? Si le chewing-gum de l’agent Cooper peut faire un comeback deux décennies plus tard, rien n’empêche les plus optimistes d’entre nous d’espérer qu’un lointain effet de mode persuade un producteur nostalgique d’envisager un retour de Mindhunter.

À lire aussi

Article rédigé par