Actu

Palworld : c’est quoi ce jeu qui a créé la surprise ce week-end ?

22 janvier 2024
Par Quentin Lewis
“Palworld” est plus connu sous le nom de “Pokémon avec des armes”.
“Palworld” est plus connu sous le nom de “Pokémon avec des armes”. ©Poket Pair

Il était difficile d’éviter l’effervescence suscitée par le jeu japonais, ces derniers jours. Mais ce succès cacherait-il un goût plus amer ?

Dans l’histoire vidéoludique, plusieurs jeux ont su prendre les gamers par surprise. Quand les premières vidéos de la bêta Minecraft ont fait leur apparition, beaucoup regardaient d’un œil amusé et distant ce jeu en java que bon nombre d’internautes fustigeaient pour sa prétendue laideur. De même, personne n’aurait parié neuf ans plus tard sur l’exubérance colorée des haricots anthropomorphiques de Fall Guys. Pourtant, les deux ont su conquérir le cœur des joueurs de façon triomphale. Et l’improbable Palworld semble bien décidé à s’inscrire dans la même tradition.

Guns. Lots of guns

Palworld est un jeu survival game action-aventure à monde ouvert du studio nippon Pocket Pair. Connu comme étant un « Pokémon avec des armes », cet OVNI vidéoludique vous invite à visiter un monde ouvert influencé par les derniers Zelda dans lequel vivent les « Pals », des monstres de poche qui ressemblent aux compatriotes d’un certain Pikachu. Cependant, ce jeu pas dénué d’une bonne dose d’humour noir semble plus tenir de l’univers survolté d’Happy Tree Friends que de la douceur poétique qui émane de La Réceptionniste Pokémon.

En à peine 40 heures, plus de 3 millions de copies ont été vendues, et le titre a été catapulté numéro 1 des ventes Steam, devant Cyberpunk 2077, Elder Ring et Hogwarts Legacy. Alors que l’ivresse du moment se dissipe légèrement, le jeu commence néanmoins à attirer de plus en plus de détracteurs. Premièrement à l’égard du concept en général, mais également au niveau des soupçons de certains quant à l’utilisation supposée d’un générateur d’IA plus que controversé.

À partir de
29,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Le PDG de Pocket Pair s’est défendu d’avoir plagié l’univers Pokémon, pointant du doigt des influences telles que la série Dragon Quest, Rust ou principalement Ark: Survival Evolved. Il paraît toutefois difficile de ne pas faire de parallèles entre le design des monstres des deux franchises (principalement la mascotte de Palworld qui ressemble au compagnon de Sacha) ou encore l’utilisation de « Pal Spheres », des petites balles utilisées pour capturer les créatures. Inspiration ou non, le succès de Palworld est indéniable, et le jeu pourrait devenir un véritable phénomène dans les semaines à venir.

À lire aussi

Article rédigé par