Actu

Coco : trois bonnes raisons de revoir le film d’animation Pixar

19 janvier 2024
Par Robin Negre
Miguel dans le film Pixar “Coco”.
Miguel dans le film Pixar “Coco”. ©Disney/Pixar

À l’occasion de sa diffusion sur M6 ce vendredi 19 janvier 2024, L’Éclaireur revient sur les trois bonnes raisons de redécouvrir l’un des plus beaux films du studio d’animation à la lampe.

1 Le folklore mexicain musical

Avec Coco (2017) de Lee Unkrich, Pixar Animation Studios s’empare du folklore mexicain et plus précisément de la fête emblématique du jour des morts pour livrer l’un des meilleurs films du studio. Le jeune Miguel, à l’approche de la fête, rêve de devenir musicien au grand désarroi de sa famille. Par un coup du destin, il est transporté dans le royaume des morts, et tente de sauver son âme autant que la musique dans sa famille.

Coco utilise le symbolisme mexicain pour développer son propos et arrive à rendre hommage à toute une culture en jouant sur deux aspects : el Dia de los Muertos — avec sa direction artistique caractéristique splendide –, et la musique, avec les ambiances hispaniques du lieu et de nombreuses chansons mémorables.

La bande-annonce de Coco.

2 L’inventivité du royaume de morts

Une fois dans le monde des morts, Miguel fait la rencontre de nouveaux personnages — des anciens membres de sa famille — tout en essayant de rencontrer son idole, Ernesto de la Cruz. Avec une démesure visuelle impressionnante, Pixar démontre tout son savoir-faire en imaginant et en créant un monde coloré, organique et qui parvient à concilier les aspects les plus macabres avec ceux plus poétiques.

Coco est l’un des films les plus beaux du studio, en grande partie grâce à l’action qui se déroule dans ce royaume des morts et a toute l’ambition voulue pour le rendre mémorable.

14,99€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com

3 L’émotion emblématique de Pixar

Coco, à l’image de Ratatouille (2007) ou de Rebelle (2012), ne porte pas le nom de son personnage principal dans son titre. Coco est, en effet, le nom de la grand-mère de Miguel, Mamá Coco. Toute l’intrigue et le propos du film tourne autour du lien entre les différents membres d’une famille, les traumatismes qui peuvent exister en filigrane, et l’importance du devoir de mémoire, pour ne pas oublier ses ancêtres et continuer à les faire vivre d’une façon ou d’une autre.

Dans une scène déchirante, climax émotionnel du film, Mamá Coco illustre toute la thématique du film et fait preuve d’une sensibilité incroyable. C’est l’apanage des grands Pixar — et des grands Disney — : faire rire, faire voyager, faire danser et chanter, émerveiller et enfin, faire pleurer !

À lire aussi

Sélection
22 juin 2023
Article rédigé par
Pour aller plus loin