Actu

Golden Globes : les séries qui se sont imposées durant la cérémonie américaine

08 janvier 2024
Par Quentin Lewis
”Succession” s'est achevé après 40 épisodes.
”Succession” s'est achevé après 40 épisodes. ©HBO

Oppenheimer a été le grand vainqueur de cette 81ᵉ édition des Golden Globes, mais une autre œuvre s’est aussi démarquée pendant la cérémonie.

L’échec de Barbie dans de nombreuses catégories (à l’exception de la récompense du plus gros succès au box-office ou celle de la meilleure chanson originale) en a surpris plus d’un, mais le triomphe d’Oppenheimer était prévisible. Rien ne semblait pouvoir arrêter le biopic sur le papa de la bombe atomique qui a remporté cinq prix, dont celui, très convoité, du meilleur film dramatique.

Cependant, l’œuvre de Christopher Nolan n’est pas la seule à avoir tiré son épingle du jeu durant les Golden Globes 2024. Succession a aussi eu droit à son heure de gloire en remportant le très convoité prix de la meilleure série télévisée dramatique face à des succès tels que 1923, The Crown, La Diplomate, The Morning Show ou encore The Last of Us.

Le retour du Roy

Le créateur de la série à succès, Jesse Armstrong, avait créé la surprise en début d’année en annonçant au magazine américain The New Yorker que la quatrième saison de Succession serait la dernière, un mois avant sa diffusion. Après cinq années rythmées par les coups de poignard et les machinations en tout genre, les spectateurs du show HBO allaient enfin savoir qui allait hériter de l’empire de Logan Roy. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette ultime salve a été riche en rebondissements, jusqu’à sa conclusion sans compromis.

Cet ultime chapitre de la saga familiale a donné l’occasion à ses interprètes de livrer des performances brillantes, oscillant entre les (rarissimes) moments de tendresse partagés par la fratrie et la frénésie engendrée par l’ivresse du pouvoir. Ainsi, Sarah Snook (Shiv) et son mari à l’écran Matthew Macfadyen (Tom Wamsgans) sont tous deux repartis avec une statuette. Les interprètes de Logan, Kendall, Connor, Gerri et Lukas Matsson étaient, eux aussi, nominés.

Cependant, c’est bien le discours de Kieran Culkin pour sa victoire en tant que meilleur acteur dans une série télévisée dramatique que nous retiendrons. Ce dernier n’a pas pu s’empêcher de taquiner Pedro Pascal lors de sa victoire, avec un humour que ne renierait pas Roman Roy lui-même en se fendant d’un « Dans ta face, Pedro, il est à moi ! ».

Sans surprise, The Bear a également remporté de multiples prix : celui de la meilleure série comique, de la meilleure actrice pour Ayo Edebiri (Sydney), mais également celui du meilleur acteur dans une série télévisée comique pour Jeremy Allen White (Carmen) pour la deuxième année consécutive.

59,99€
72,25€
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par