Actu

Victoire pour Epic Games dans le procès qui l’oppose à Google : à quoi faut-il s’attendre ?

12 décembre 2023
Par Pierre Crochart
Victoire pour Epic Games dans le procès qui l'oppose à Google : à quoi faut-il s'attendre ?
©sdx15 / Shutterstock.com

Après trois ans de bataille judiciaire, le bout du tunnel apparaît enfin pour Epic, qui vient de remporter une importante victoire contre Google.

Après sa défaite contre Apple pour des raisons similaires (des accusations de monopole empêchant Epic Games de monétiser ses applis, notamment Fortnite, comme il l’entend), l’issue du procès opposant Epic à Google était incertaine. Pourtant, après de courtes délibération cette nuit, le jury de l’affaire estime que ce dernier a bien utilisé ses plateformes pour constituer un monopole.

699€
799€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Google en situation de monopole

Un verdict unanime. Après quelques heures de délibérations, les jurés ont répondu par l’affirmative à tous les chefs d’accusations qui sont reprochés à Google par Epic, rapporte The Verge. Selon eux, Google manœuvre bel et bien de façon anticoncurrentielle en accordant à certaines entreprises des taux de commission plus bas si elles acceptent d’utiliser le système de paiement intégré au Play Store. Il y a quelques semaines, nous apprenions notamment qu’un arrangement entre Google et Spotify permettait à ce dernier de verser seulement 4% du montant des transactions effectuées, contre 15% pour les autres.

« Le verdict d’aujourd’hui est une victoire pour tous les développeurs et consommateurs autour du monde. Cela prouve que les pratiques de Google sur son magasin d’applications sont illégales et qu’ils abusent de leur monopole pour en tirer des frais exorbitants, nuire à la concurrence et freiner l’innovation », s’est réjouit l’éditeur de Fortnite sur son blog.

De son côté, Google prévoit bien évidemment de faire appel du verdict. Le vice-président aux affaires publiques, Wilson White, estime que « Android et Google Play offrent plus de choix et d’ouverture que n’importe quelle autre plateforme mobile majeure. Le procès a clairement montré que nous nous battons férocement contre Apple et son App Store, ainsi que contre les magasins d’applications sur les appareils Android et les consoles de jeux. Nous continuerons à défendre le modèle économique d’Android et resterons profondément engagés envers nos utilisateurs, partenaires et l’écosystème Android dans son ensemble. »

Quelle suite pour Epic ?

La promesse de riposte de la part de Google rend fatalement la victoire d’Epic un peu amère. Le procès va donc repartir pour un tour, et le verdict pourra potentiellement évoluer d’un côté comme de l’autre. Aussi, pour le moment, on ignore précisément ce qu’a vraiment remporté l’entreprise de Tim Sweeney. Le juge James Donato doit encore formuler clairement une sanction proportionnée à l’encontre de Google.

Mais les désirs d’Epic sont clairs, et ne sont pas d’ordre financier. L’éditeur souhaite que Google reconnaisse la totale liberté des développeurs à proposer leurs propres magasins d’applications, où s’appliqueront leurs règles… et donc leurs frais.

Les deux parties doivent rencontrer le juge à la mi-janvier afin d’essayer de parvenir à un accord. Une affaire encore loin d’être conclue donc.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin