Actu

La sélection Halloween 2023 : 3 bandes originales à écouter pour continuer le mois 

14 octobre 2023
Par Robin Negre
Les citrouilles commencent à sortir...
Les citrouilles commencent à sortir... ©Alexander Raths/Shutterstock

Chaque semaine, L’Éclaireur sélectionne trois oeuvres pour se mettre dans l’ambiance de saison et se préparer à Halloween. Aujourd’hui, trois bandes originales sont à l’honneur.

1 Bram Stoker’s Dracula de Wojciech Kilar, 1992

Le film Bram Stoker’s Dracula de Francis Ford Coppola est sans doute l’un des meilleurs films inspiré de l’oeuvre de Bram Stoker. Le vampire y apparait bestial, effrayant, sous différentes formes et toute la direction artistique du film permet au spectateur de s’immerger dans une histoire macabre. La musique y tient une place primordiale. L’oeuvre créée par Wojciech Kilar est d’une puissance incroyable. Avec ses choeurs infernaux et ses envolées lyriques, elle saisit toute l’horreur du personnage, mais aussi l’aspect romantique et romanesque du film. Idéal pour se mettre dans l’ambiance, ne serait-ce qu’en écoutant la première piste, Dracula – The Beginning, effroyable…

2 Sleepy Hollow de Danny Elfman, 1999

Tim Burton est une valeur sûre d’Halloween. Avec son esthétisme gothique, Sleepy Hollow (et son cavalier sans tête sinistre) est idéal pour le mois d’octobre et la bande originale composée par Danny Elfman est particulièrement efficace. Parfois poétique, parfois mystérieuse, elle capte le lugubre à la perfection. L’album est dense, Elfman va de thèmes en thèmes pour souligner chaque aspect du film. Les deux premiers morceaux, Introduction et Main Titles, exploitent toute la puissance de l’album en dix minutes et offrent un voyage sensoriel dans l’univers de Burton… et d’Elfman !

3 Phantom of the Paradise de Paul Williams, 1974

Un des chef d’oeuvres de Brian de Palma, Phantom of the Paradise, musical rock inspiré du Fantôme de l’Opéra, qui met en scène un compositeur défiguré vivant dans les entrailles d’une salle de spectacle, le Paradise. La musique, composée par Paul Williams, joue un rôle essentiel dans cette comédie musicale. Tantôt baroque, tantôt rock, tant progressive, elle accompagne l’histoire avec nostalgie et fureur, et convient tout à fait à l’esprit d’Halloween, tant l’imagerie visuelle et sonore du film est baignée d’horreur. Culte, pour une bonne raison et à redécouvrir.

À partir de
229,44€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par