Actu

L’écran de votre Pixel Watch est endommagé ? Dommage, répond Google

18 septembre 2023
Par Damien Fregoli
La Google Pixel Watch, avec son cadran de 41 mm, est un modèle de complexité, mais ce n'est pas un bon point pour sa réparabilité.
La Google Pixel Watch, avec son cadran de 41 mm, est un modèle de complexité, mais ce n'est pas un bon point pour sa réparabilité. ©Pierre Crochart/L'Éclaireur

Google a encore des efforts à faire pour le service après-vente de ses appareils connectés. En l’occurrence, sa Pixel Watch est laissée pour compte.

Alors que Google doit justement présenter une successeure à la Pixel Watch le 4 octobre prochain, un article de The Verge fait grincer des dents celles et ceux qui espéraient pouvoir garder longtemps leur montre connectée.

À partir de
210,74€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Un écran trop fragile, et difficile à réparer

La Pixel Watch représente la première incursion de Google sur le marché des montres connectées. Un premier modèle élégant, qui n’est certes pas sans défaut, mais qui donne des gages de bonne foi pour le constructeur américain. Toutefois, comme nous l’écrivions dans notre test de l’époque, la forme bombée de l’écran de la Pixel Watch le rend particulièrement fragile.

Ce qui devait arriver arriva, et un journaliste de The Verge a justement fissuré sa précieuse toquante. La mauvaise surprise ? Google n’a tout simplement pas prévu de centres de réparation pour remplacer un écran de Pixel Watch.

Pour l’heure, nous n’avons pas d’option de réparation pour la Google Pixel Watch. Si votre montre est endommagée, vous pouvez contacter l’équipe de support client de la Google Pixel Watch pour connaître vos options de remplacement.

Bridget Starkey
Porte-parole, Google

Encore des efforts à faire

Dans son article sur la réparation d’une Google Pixel Watch, le site spécialisé iFixit démontre qu’il est bel et bien possible de réparer (y compris soi-même) l’écran de la montre. En revanche, il faut encore parvenir à trouver les pièces de rechange, et être prêt à se remonter les manches.

Car la garantie de la montre exclut évidemment tout dommage pouvant être causé en cas de réparation non homologuée. Sauf que, vous l’aurez compris, il est tout bonnement impossible de procéder à une réparation homologuée ! Le serpent qui se mord la queue, en somme.

Notons au passage que de rendre la réparation d’appareils électronique aussi complexe joue contre les engagements écologiques de Google, qui fait pourtant grand cas de ses ambitions de neutralité carbone. Si chaque montre dont l’écran est brisé doit être remplacée entièrement, on ne peut qu’imaginer la tonne de déchets électroniques que cela occasionne.

Espérons que Google aura de bonnes nouvelles à annoncer en ce sens dans les semaines qui viennent, et que la Pixel Watch 2 aura au moins la possibilité d’être réparée sans risque de faire sauter la garantie.

À lire aussi

Article rédigé par
Damien Fregoli
Damien Fregoli
Journaliste
Pour aller plus loin