Actu

La suite de Bleach – The Thousand-Year Blood War sortira en juillet 2023

29 décembre 2022
Par Vincent Oms
La suite de Bleach - The Thousand-Year Blood War sortira en juillet 2023
©Shueisha/TV Tokyo

Décidément, être fan de Bleach demande de la patience. Mais la date du second cours pourrait cacher une nouvelle importante pour la France.

Dix ans, c’est le temps que les fans d’Ichigo, le héros de Bleach ayant inspiré l’anime, ont dû attendre avant d’enfin voir la suite de ses aventures, réalisée par le studio Pierrot. La diffusion de The Thousand-Year Blood War a débuté sur TV Tokyo, Hulu et Disney+ le 10 octobre dernier, déployant un premier cours sur les quatre prévus, avec une première salve de 13 épisodes. Le grand final de cette première partie a d’ailleurs réuni les deux derniers épisodes en un seul pour marquer l’événement. Peut-être, aussi, pour faire passer la douloureuse pilule de la date de diffusion du deuxième cours… prévu pour juillet 2023.

Ichigo crazy

Si les fans à travers le monde vont être terriblement déçus par le temps d’attente nécessaire, ce n’est rien comparé la situation des Français, grands laissés pour compte du retour de la série animée. En effet, depuis le début du mois d’octobre, c’est le silence radio le plus total du côté de Disney+ France, au grand dam des spectateurs potentiels qui ne comprennent pas cette attitude. Le diffuseur a-t-il les droits pour la France et, si oui, pourquoi n’a-t-il pas opté pour le simulcast ? Sur ce point, on sait déjà que Disney+ préfère souvent attendre la fin d’une série pour proposer tous les épisodes d’un bloc. La fin du premier cours et la durée le séparant du second pourrait donc cacher une bonne nouvelle.

Le malheur des uns…

En effet, si Disney considère cette première partie comme un tout, la chaîne pourrait enfin diffuser les épisodes, ou du moins les rendre disponibles chez nous. Car, paradoxalement, Disney+ a bien programmé Bleach – The Thousand-Year Blood War sur d’autres territoires, tels que les États-Unis. Gageons que cette mauvaise nouvelle pour les uns, avec un second arc lointain, soit enfin synonyme de délivrance pour les fans français dont les nerfs ont été mis à rude épreuve. En revanche, si le diffuseur compte attendre la fin « réelle » de l’anime, avec un rythme aussi lent entre chacun des quatre cours, autant dire qu’il vaudra mieux passer à autre chose.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste