Actu

Gen-V, le spin-off de The Boys, s’offre un premier trailer ultra-gore

05 décembre 2022
Par Vincent Oms
Gen-V, le spin-off de The Boys, s'offre un premier trailer ultra-gore
©Prime Video

Certains doutaient que la série des étudiants de l’université Vought serait aussi violente que l’original ? Ils s’étaient bien trompés.

Pour cette première plongée en vidéo dans les locaux de l’université Godolkin, financée par Vought International, Prime Video a balayé le côté attendu d’un The Boys version « High School » en multipliant des scènes d’un trash absolu. Nous déconseillons donc fortement aux âmes sensibles de s’infliger pareil spectacle, mais les fans de The Boys, eux, risquent de bien se régaler. Vought, géant de la pharmaceutique à l’origine du composant V et des super héros qui découlent de ces injections, a créé un campus dédié à ses futurs prodiges – avec des consignes de sécurité un peu plus strictes que de ne pas courir dans les couloirs. La production étant terminée, on avait hâte d’en voir plus.

Les liens du sang

L’ambiance rappelle par instants la sinistre découverte par Butcher et sa bande des laboratoires secrets de Vaught, où étaient enfermés bon nombre de ses phénomènes de foire. Bien évidemment, le fait que les mêmes méthodes soient appliquées à des adolescents ne fait que renforcer le malaise ambiant. Pour faire le lien avec la série principale, certains acteurs joueront leurs propres rôles. On retrouvera donc Jessie T. Usher (A-Train), Colby Minifie (Ashley Barett, l’ambitieuse assistante de direction de Vought) ou encore P.J. Byrne (le scénariste et réalisateur mégalo de la compagnie). D’autres caméos pourraient intervenir par la suite.

Pour son premier trailer, Gen V a décidé « d’arroser » l’événement.©Prime Video

Clins d’œil cyniques

Le trailer se focalise sur Marie, une jeune héroïne jouée par Jaz Sinclair (Les Nouvelles Aventures de Sabrina), qui semble camper un personnage digne de ses modèles : donnant le change face aux caméras, mais terrifié par la réalité des enjeux entourant Vought. La bande-annonce est aussi parsemée de clins d’œil à The Boys, avec une statue géante d’Homelander devant le campus, une machine de boissons énergisantes A-Train ou encore un dessin rappelant les délires animés de Black Noir. Bien moins assagi qu’attendu, Gen V saura faire patienter jusqu’à une quatrième saison de The Boys, et ce, dès l’année prochaine.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste