Actu

Les montres connectées de Huawei s’ouvrent aux applications tierces

01 mars 2021
Par Thomas Estimbre

Huawei ouvre la porte aux applications tierces sur ses montres connectées. La première application tierce à profiter de cette annonce est l’app de fitness Fitify.

Quelques jours après avoir officialisé son Mate X2 pliant et de nouveaux écouteurs true wireless, Huawei a fait une annonce importante concernant ses montres. Le géant chinois a confirmé que ses montres connectées allaient prendre en charge les applications tierces, rapporte XDA-Developers. Proposées sous le système d’exploitation LiteOS, les différentes montres connectées de Huawei souffraient de l’absence d’applications tierces et de l’impossibilité d’en ajouter. Un élément que nous avions relevé lors de nos différentes prises en main (voir celle de la Huawei Watch Fit, par exemple) et qui ternissaient quelque peu l’expérience pour les utilisateurs. En faisait le choix d’ouvrir LiteOS aux développeurs tiers et, par conséquent, aux applications tierces, le constructeur veut corriger l’une des critiques récurrentes concernant son système d’exploitation. Pour accompagner son annonce, Huawei ajoute que la première application tierce à pouvoir être installée sur ses montres connectées est Fitify.

 La Watch GT 2 Pro  © LaboFnac
La Watch GT 2 Pro  © LaboFnac

Cette application de fitness populaire va débarquer sur la Huawei Watch GT 2 Pro, la montre de luxe du fabricant chinois (voir notre prise en main de la GT 2 Pro). D’autres applications sont attendues, même si Huawei n’a pas précisé leurs noms ni les montres qui seront concernées. On peut toutefois s’attendre à ce que d’autres modèles rejoignent la Watch GT 2 Pro prochainement. « En lançant l’application Fitify sur ses wearables, Huawei signale sa détermination à travailler avec les développeurs et les marques pour intégrer les applications dans son portefeuille croissant de wearables. Auparavant, les montres connectées de la société, hors de la Chine, étaient préchargées avec des applications maison, mais suite à l’introduction de la Huawei Watch GT2 Pro en septembre dernier, la société est maintenant ouverte aux marques et aux fournisseurs de contenu pour le développement d’applications tierces », a indiqué Huawei dans un communiqué de presse repris par Huawei Central.

Les app tierces arrivent sur les montres Huawei

La marque en profite pour rappeler qu’elle a expédié 10,7 millions de wearables au troisième trimestre 2020 et qu’elle progresse dans de nombreux pays. « En faisant de Fitify notre première application tierce pour nos wearables, nous envoyons un message aux nombreux autres développeurs d’applications », ajoute Huawei. En difficulté sur le marché du smartphone, Huawei se porte en effet plutôt bien dans le domaine des wearables. Selon une étude de Counterpoint Research, Huawei figurait parmi les trois principaux vendeurs de montres connectées au premier semestre 2020, derrière l’intouchable Apple, et le spécialiste du suivi sportif Garmin. Les expéditions de la firme chinoise se sont accrues de 57 % au premier semestre 2020 en glissement annuel et ont même bondi de 90 % sur son marché domestique et les marchés asiatiques. Au troisième trimestre 2020, Huawei était toujours à la troisième place selon les chiffres d’IDC, derrière Apple et Xiaomi.

Cette bonne performance serait liée au succès de la Watch GT 2. Cette montre belle et autonome (voir notre prise en main) était le troisième modèle le plus vendu – et le premier hors Apple – dans le monde au premier semestre 2020. Avec l’arrivée des applications tierces, Huawei opère un changement stratégique qui pourrait lui permettre de renforcer sa position sur le marché des montres connectées. Une quasi-obligation pour le groupe chinois qui perd du terrain sur celui des smartphones, à cause des sanctions américaines.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin