Actu

Sennheiser réfléchit à l’avenir de sa division audio grand public

17 février 2021
Par Thomas Estimbre

La marque allemande Sennheiser songe à se séparer de sa division grand public. La firme cherche un partenaire et assure que « toutes les options sont ouvertes ».

Du haut de ses 75 ans – que la marque a fêtés l’an dernier – Sennheiser est un morceau d’histoire dans le domaine de la Hi-Fi. Fondée quelques semaines après la fin de la Seconde Guerre mondiale par Fritz Sennheiser et sept ingénieurs, la firme a traversé les époques sans renier son héritage familial. Elle est dirigée depuis 2013 par Daniel Sennheiser et Andreas Sennheiser, la troisième génération de dirigeants membres de la famille dont le nom résonne dans les casques ou écouteurs. Toutefois, la mythique marque allemande arrive à un tournant de son histoire et songe à vendre sa branche audio grand public.

 © LaboFnac
© LaboFnac

Dans un communiqué de presse plutôt inhabituel, Andreas et Daniel Sennheiser évoquent l’avenir de la société. « Nos divisions Professional [professionnelle] et Consumer [grand public] se déclinent en quatre Business Units : Pro Audio, Business Communications, Neumann et Consumer Electronics. Chacune répond aux besoins spécifiques de catégories de clients différentes, avec des cycles de vie de produits et des dynamiques de marché qui lui sont propres. Et chacune présente aussi de formidables potentiels de croissance », rappellent les co-PDG de Sennheiser. Ils ajoutent : « Pour mieux exploiter le potentiel de ces différents marchés, nous allons nous concentrer sur les trois Business Units de la division Professional [professionnelle] et avons choisi de nous mettre en quête d’un partenaire solide désireux d’investir dans notre division Consumer [grand public] ».

Un virage qui ne passe évidemment pas inaperçu et qui concerne les casques audio, écouteurs ou encore les barres de son. La gamme « audiophile » qui comprend des casques hi-fi estampillés « HD » serait également concernée, cette dernière n’étant pas présente dans la catégorie « Audio Pro » du constructeur. Sur ces différents segments, Sennheiser s’est illustré avec des produits comme les Momentum True Wireless M3, les Momentum True Wireless 2 ou le HD 250BT. Les frères Sennheiser confirment d’ailleurs que la société est parvenue à se positionner sur ce secteur « malgré une forte dynamique et des pressions concurrentielles intenses », mais ils estiment que ce « projet de repositionnement » est nécessaire pour continuer à exister. « Avec l’appui d’un partenaire à nos côtés qui investira dans notre division Consumer [grand public], nous serons mieux armés pour faire valoir nos atouts et en faire profiter nos clients », précisent-ils.

Sennheiser est prêt à étudier « toutes les options »

Les dirigeants ne veulent néanmoins se fermer aucune porte et ont confié au quotidien allemand Handelsblatt que « toutes les options sont ouvertes ». On apprend également que si Sennheiser semble avoir enregistré des ventes record en 2019, la situation financière n’est pas au beau fixe. Cette situation, qui peut s’expliquer par le retard pris par la marque allemande et la très forte concurrence sur ce segment, a conduit Sennheiser à supprimer 650 emplois dans le monde. Si les frères Sennheiser restent mesurés dans le communiqué officiel, c’est bien une cession de la division grand public qui est envisagée.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste