Actu

Huawei déploie la bêta de son système d’exploitation HarmonyOS 2.0

21 décembre 2020
Par Thomas Estimbre

Lors de la conférence Developer Day Beijing 2020, Huawei a publié la version bêta de son système d’exploitation maison. À destination des développeurs chinois, la version 2.0 de HarmonyOS est disponible sur une poignée de smartphones Huawei.

Le géant chinois Huawei a, comme prévu, commencé à déployer la bêta de son système d’exploitation maison. Officialisée lors de la rentrée, la deuxième version de HarmonyOS est désormais disponible en Chine sous la forme d’une version bêta à destination des développeurs. Le fabricant a confirmé son lancement lors de la conférence Developer Day Beijing 2020 et évoque « une étape charnière dans la construction de l’écosystème » de son nouvel OS. Privé des Googles Mobiles Services, Huawei travaille depuis de longs mois sur son alternative à Android.

 © Huawei
© Huawei

La bêta de HarmonyOS 2.0 est, pour l’heure, uniquement disponible en Chine sur une poignée d’appareils. Les modèles lancés après mai 2019 – c’est-à-dire sans les services de Google – sont éligibles à cette bêta. La liste comprend les smartphones suivants : Huawei P40, P40 Pro, Mate 30 (5G) et Mate 30 Pro (5G). La tablette Huawei MatePad Pro (Wi-Fi, LTE et 5G) peut également faire tourner cette version. Le site GSMArena rapporte que d’autres appareils fonctionnant sous EMUI 11, comme le P40 Pro+, devraient prochainement être pris en charge. Ce nouveau système d’exploitation se veut d’ailleurs proche d’EMUI 11 comme l’explique GizmoChina, Huawei ayant fait le choix de reprendre son interface logicielle maison. Cette approche permet à la marque d’opter pour une transition en douceur, les plus gros changements se situant au niveau du noyau.

La firme chinoise permet d’installer des applications spécialement conçues pour HarmonyOS, ainsi que des fichiers APK comme les appareils Android. Huawei annonce que plus de 100 000 développeurs ont rejoint l’écosystème de son nouvel OS et mise sur son « Concours de l’innovation pour les développeurs de HarmonyOS » (1,5 million de yuans chinois, soit environ 188 000 euros, en prix et ressources de mentorat) pour « susciter un vif engouement chez les développeurs ».

Huawei veut créer de « super appareils »

Le président du département Ingénierie logicielle chez Huawei Consumer Business Group, Wang Chenglu, assure que « HarmonyOS marque un véritable tournant, car il a redéfini les interactions entre les personnes et les appareils dans tous les aspects du quotidien ». La marque estime que « nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère » avec le développement de technologies telles que la 5G, l’IA et l’Internet des Objets. Ces dernières permettront de proposer des services « fluides » et « intelligents » conçus pour de « super appareils ». Huawei pourrait opter pour une transition rapide et ambitionne de proposer son système d’exploitation sur plus de 100 millions d’appareils d’ici fin 2021. La firme de Shenzhen ajoute que HarmonyOS sera rendu open source « prochainement » pour une plus grande gamme d’appareils.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin