Actu

Apple préparerait de nouvelles puces surpuissantes pour ses Mac haut de gamme

09 décembre 2020
Par Thomas Estimbre

Après avoir marqué les esprits en fin d’année avec sa puce M1, Apple travaillerait sur un processeur doté de 32 cœurs destinés aux Mac (très) haut de gamme. Un Mac Pro équipé d’une puce ARM devrait voir le jour d’ici 2022.

Apple a réservé une surprise en cette fin d’année en dévoilant l’AirPods Max. Le premier casque sans fil de Cupertino était très attendu, au même titre que son premier processeur ARM. Moins mis en avant qu’un nouveau produit comme l’iPhone 12, cette annonce constitue pourtant un tournant majeur dans l’histoire d’Apple. Baptisée M1, la première puce pour Mac équipe déjà trois ordinateurs dans les gammes MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini. Une première tentative osée et prometteuse avec la présence d’une puce M1 dotée d’un CPU octa-core et d’un GPU sur 7 ou 8 cœurs. Si la firme californienne a fait le choix de l’inclure dans un MacBook Pro, ses Mac les plus haut de gamme sont encore privés d’une puce maison.

 © Apple
© Apple

Avec ses processeurs, Apple a évoqué « le début d’une transition » vers Apple Silicon qui « prendra environ deux ans » et qui concerne l’ensemble de son catalogue. L’objectif est de se passer complètement d’Intel et cela passera par l’arrivée de puces maison (ARM) encore plus puissantes. Alors que la puce M1 est directement inspirée des SoC pour iPhone et iPad – elle partage la même base technique que l’A14 -, Apple travaillerait sur une nouvelle génération comprenant jusqu’à 16 cœurs. Selon Bloomberg, cette série serait destinée aux MacBook Pro ainsi qu’aux iMac et le géant américain se réserve le droit d’opter pour des puces avec 8 ou 12 cœurs de hautes performances. En effet, des problèmes lors de la production d’une puce 16 cœurs peuvent pousser un fabricant à développer des variantes.

Jusqu’à 32 cœurs CPU et 128 cœurs GPU

La société dirigée par Tim Cook irait encore plus loin pour ses machines encore plus haut de gamme. Les Mac et Mac Pro pourraient ainsi s’équiper d’un processeur comprenant jusqu’à 32 cœurs de hautes performances, dès la fin 2021 pour les premiers et à partir de 2022 pour le second. Avec la génération actuelle tournant sous Intel, la version la plus poussée du Mac Pro peut embarquer un Xeon de 28 cœurs. À noter que ce Mac Pro version ARM aurait des dimensions réduites de moitié par rapport aux modèles actuels.

 La puce M1 ouvre la voie à une nouvelle ère chez Apple © Apple
La puce M1 ouvre la voie à une nouvelle ère chez Apple © Apple

L’iMac Pro, qui propose aujourd’hui jusqu’à 18 cœurs en configuration Intel, serait lui aussi concerné. Outre la partie processeur (CPU), la partie graphique (GPU) ne serait pas en reste et pourrait rapidement s’appuyer sur 16 ou 32 cœurs. Vers la fin de l’année prochaine ou début 2022, des options graphiques avec 64 ou 128 cœurs pourraient également voir le jour. Des promesses alléchantes qui devront se vérifier dans les mois qui viennent.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin