Article

Notre séléction : 8 livres jeunesse pour une rentrée en douceur

17 août 2022
Par Costanza Spina
Notre séléction : 8 livres jeunesse pour une rentrée en douceur
©TDR

La rentrée scolaire approche, avec son lot d’interrogations… Voici quelques ouvrages pour accompagner les plus jeunes à la découverte des possibles qui s’offrent à eux !

La Grande École

Cet album de Nicolas Mathieu et Pierre-Henry Gomont illustre avec poésie et délicatesse la relation qui se tisse entre un père et son fils apprenant la vie à deux après la séparation des parents, tandis que l’été se termine, que la rentrée approche et que le papa s’émeut de voir son enfant grandir…

La Grande École, de Nicolas Mathieu et Pierre-Henry Gomont, Actes Sud Junior. À partir de 5 ans.

Lili Macaroni. Je suis comme je suis !

Un livre touchant contre le harcèlement à l’école, qui permet d’aborder de manière poétique l’enjeu de l’acceptation par les autres. Lili, cheveux roux et frisés, est taquinée par ses camarades qui, pour une raison qu’elle ignore, trouvent son apparence étrange. Alors que la petite déplore que personne ne l’ait préparée à cela, elle apprendra par elle-même à être fière de celle qu’elle est.

Nicole Testa s’est inspirée d’un épisode de son enfance pour écrire ce texte. Si le contexte de Lili est différent du sien, ce qui l’unit à son héroïne, dit-elle, c’est qu’on essaie de nous faire croire, alors qu’on est toute petite, que ce n’est pas bien d’être qui l’on est…

À travers cette histoire émouvante, les autrices invitent les adultes à faire de l’école un espace sécurisant et accueillant pour toutes et tous, et à contribuer à faire de la rentrée un moment de joie fédérateur.

Lili Macaroni. Je suis comme je suis, de Nicole Testa et Annie Boulanger, Dominique et compagnie. Pour les 4 ans et plus.

Je marche avec Vanessa

Inspiré par des événements réels, Je marche avec Vanessa raconte le sentiment d’impuissance et de colère qui se manifeste suite à un acte d’intimidation, et montre surtout comment un simple geste bienveillant peut amener toute une communauté à s’entraider. Alors que les messages que les grands bombardent habituent dès le plus jeune âge aux pires discours discriminatoires, cette histoire tout en douceur en remet une couche sur l’importance de parler d’acceptation et d’entraide à ses enfants. Derrière le nom Kerascoët se cachent deux dessinateurs de talent, Marie Pommepuy et Sébastien Cosset.

Je marche avec Vanessa, de Kerascoët, La Pastèque. À partir de 5 ans.

Babyface

Voici un roman touchant qui, lui aussi, remet en discussion les dynamiques souvent violentes que l’on peut vivre à l’école quand on n’est « pas comme les autres ». Car à l’école, personne n’aime Nejma : elle est nulle, méchante, moche et mal habillée. En plus, elle crache par terre.

Le jour où Jonathan Suyckerbuck, grand amateur de catch, est retrouvé inconscient derrière la porte de la cantine, c’est naturellement Nejma que l’on accuse. Et elle a beau se défendre, personne ne la croit : elle constitue une coupable idéale.

Mais Nejma n’est pas aussi seule qu’elle le croit. C’est au tour de son voisin et ami Rajanikanth – alias Raja, alias Freddy – de faire quelque chose pour celle qui l’a toujours protégé.
Sans oublier Isidore, le vigile du supermarché dans lequel Nejma se réfugie après les cours, et qui a prononcé un jour ces mots magiques : « Tu n’es pas grosse. Tu es puissante. »

Babyface, de Marie Desplechins, Casterman. Pour les 8-12 ans.

Arsène et Marcelle me harcèlent

Ce livre de Diariata N’Diaye aborde la dure question du harcèlement scolaire envers les enfants non blancs. Un album superbement illustré par Ama, et qui a la particularité d’être écrit en slam !

« Voici Louise, Amin, Marcelle, Moussa
Clara, Théo, Arsène et Aylah.
Au début, je les aimais bien,
On se disait bonjour tous les matins.

Puis, sans raison, je crois que de moi, ils ont eu marre.
Sans savoir pourquoi, ils m’ont fait vivre un vrai cauchemar. »

Le livre est suivi de conseils pour faire face à ces situations, que l’on soit victime, harceleur, parent ou enseignant.

Arsène et Macelle me harcèlent, de Diariata N’Diaye et Ama, Gründ.

Simone sous les ronces

Ce livre aborde la question de l’anxiété scolaire, une expérience qui peut rendre la rentrée particulièrement douloureuse. Les angoisses de Simone sont ici décrites comme des ronces, des branches pleines d’épines qui poussent dans son ventre et la paralysent lorsqu’elle est inquiète ou qu’elle a peur. Simone aimerait arriver à dompter ses ronces, mais comment?

Ayant déjà gagné plusieurs prix en 2020 au Canada, dont le Prix du Livre Jeunesse des Librairies de Montréal, il a aussi été salué par des nombreux blogs et parents. Selon le site TPL Moms, « le livre, en plus d’être magnifiquement beau et très bien écrit, aborde le sujet de l’anxiété, une réalité qui touche un nombre d’enfants de plus en plus important. Les dessins amusants et avec une touche de naïveté permettent d’alléger un peu l’histoire de Simone, et font de l’ouvrage une véritable œuvre d’art. »

Simone sous les ronces, de Maude Nepveu-Villeneuve et Sandra Dumais, Fonfon. Pour les 0-5 ans.

Le Roi de la maternelle

Ce livre sorti en 2020 est depuis devenu un petit classique ! Le Roi de la maternelle encourage l’estime de soi et aborde avec intelligence et poésie la question du racisme. Le héros est décrit comme le roi du Royaume des enfants, au sein duquel il se sent totalement à sa place, aimé par les autres et stimulé par plein d’activités joyeuses.

Le livre donne ainsi confiance aux petits qui entrent pour la première fois en maternelle et qui ont besoin d’un petit coup de pouce pour affronter cette étape importante !

Le Roi de la maternelle, de Derrick Barnes et Vanessa Brantley-Newton, Anacaona. Dès 3 ans.

C’est la rentrée ! (n’aie pas peur, dragon)

Un livre interactif sorti cette année qui dédramatise la rentrée des plus petits ! Alors que Dragon a peur d’aller à l’école, accompagné de ses nouveaux amis, il prend petit à petit confiance en lui. Il y aura, certes, quelques maladresses et accidents, mais c’est comme cela qu’on apprend…

C’est la rentrée ! (N’aie pas peur, dragon), de Bianca Schulze et Samara Hardy, Gautier-Languereau. Dès 3 ans.

À lire aussi

Article rédigé par
Costanza Spina
Costanza Spina
Journaliste
Pour aller plus loin