Prise en main

Test de la trottinette Xiaomi Mi Electric Scooter Pro : le meilleur rapport qualité-prix du marché ?

28 avril 2020
Par Pierre-Louis

La trottinette électrique représente aujourd’hui une solution de mobilité durable. La marque Xiaomi s’est imposée comme une référence et on a eu l’occasion de tester le dernier modèle Mi Electric Scooter Pro, l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. Loin d’être un expert en trottinette, c’est un skateur qui va tenter de vous donner son ressenti sur l’engin en question.

Pratico-pratique

Tout d’abord l’aspect pratique ! La trottinette pèse environ 14kg, ce qui n’est pas rien et, surtout, ne facilite pas son transport dans le bus, métros et autres tramways. La Mi Electric Scooter Pro est évidemment pliable et il est (plus ou moins) possible de la faire rouler comme un chariot, mais ce n’est en rien commode et j’ai même trouvé plus arrangeant de laisser la trottinette dépliée et de rester dessus…

Le chargeur de la Xiaomi mi Pro

En termes d’autonomie, le fabricant annonce 45 kilomètres sur terrain plat. Dans la vie de tous les jours, on peut plutôt estimer qu’elle tournera autour de 30 kilomètres, dans l’optique d’un chemin avec un peu de dénivelé et dont le conducteur pèse un poids normal. Le chargeur est semblable à celui d’un d’ordinateur, donc très facile à transporter. Un cycle de charge dure environ 9h. C’est élevé mais il s’agit évidemment d’une charge théorique, de 0% à 100%, ce qui n’arrive finalement pas si souvent.

Le plateau est très spacieux, il est donc possible de se déplacer avec un enfant tant que le seuil de résistance de 100kg n’est pas dépassé. Petit gadget intéressant, si vous maintenez l’accélération maximum durant 10 secondes, un signal sonore retentira, signifiant que vous pouvez relâcher l’accélérateur et que le régulateur est enclenché. Votre trottinette maintiendra l’allure maximum jusqu’à votre prochain freinage !

A noter que les trottinettes Xiaomi et leurs pneus sont réputés pour être un peu trop fragiles… Pour cela aussi nous avons la solution, Cyclofix ! D’autant plus que grâce à la Fnac, vous bénéficiez de 10 euros de réduction jusqu’en septembre. A la rédaction on a essayé et adoré le concept ! 

Vitesse et tenue de route

La Mi Electric Scooter Pro propose 3 modes, ECO, D et S. Avec la corpulence du passager et le dénivelé du trajet, ces paramètres auront une influence importante sur le déchargement plus ou moins rapide de la batterie.

Mais revenons à nos moutons ! Le mode ECO : si les sensations fortes ce n’est pas pour vous, que vous préférez plutôt un bon rythme de croisière, ou tout simplement si, comme son nom l’indique, vous voulez économiser la batterie, c’est pour le mode ECO qu’il faudra opter.

Si vous vous êtes intéressé par une allure modérée et une accélération « normale » le mode « D » sera le plus indiqué. Moins réactif que le mode « S » mais nettement plus que le « ECO », pour une conduite citadine et rapide, c’est le juste milieu entre ECO et S.
Le mode « S »: La trottinette est particulièrement nerveuse, adaptée aux vrais riders de l’extrême ! Ce mode peut déboussoler tant la trottinette est réactive.

Les 300 Watts de son moteur se font clairement ressentir ! On remarque même qu’en cas d’accélération complète la trottinette va jusqu’à déraper sous l’effet de l’accélération !

Ce démarrage rapide est très utile lorsqu’il faut partir promptement comme c’est souvent le cas dans les grandes villes. On constate ensuite que la trottinette atteint assez rapidement sa vitesse maximale de 25 km/h, en 5 secondes environ sur plat. Sur voie lisse le trajet est particulièrement agréable, en revanche, sur les pavés ou sur route mal entretenue, on ressent cruellement le manque d’amortisseurs et c’est assez désagréable…

Lumières, écran, et freins

Le phare avant est assez puissant pour conduire de nuit, tandis que le phare arrière, à l’instar d’une voiture, s’allume lors du freinage. L’écran, voilà une différence majeure avec la Mi Scooter Electric ! Alors que cette dernière n’affichait que le niveau de batterie la Mi pro indique la vitesse, les modes de conduite et le tout avec un écran esthétiquement très beau mais pour autant pas toujours bien visible en cas de grand soleil !

En ce qui concerne les freins ils sont très performants. On se sent en sécurité, leur efficacité est même déroutante les premiers temps ! Bien entendu, en plus du frein guidon on peut toujours compter sur le frein « traditionnel » de trottinette sur la roue arrière.

En bref

Après quelques jours d’utilisation intensive je dois dire que j’ai été agréablement surpris. La Xiaomi Mi Electric Scooter Pro est un choix crédible et surtout un bon rapport qualité-prix sur le marché de la glisse urbaine. Avec son prix de 499 euros, elle réussit à allier le côté sportif et esthétique tout en préservant le porte-monnaie. Seuls bémols : un pliage quasiment sans intérêts, un poids plutôt élevé, et le manque d’amortisseurs qui rend la trottinette raide.

(P.S. : si vous êtes un aficionado de la marque voici un comparatif du modèle pro avec sa petite sœur la Mi Electric Scooter.)

Retrouvez le test complet de la trottinette :

Article rédigé par
Pierre-Louis
Pierre-Louis
Rédacteur sport, cinéma et séries TV