Prise en main

Bose QC20, LE casque intra-auriculaire à réduction de bruit

24 septembre 2013
Par Christian Ferreol
Bose QC20, LE casque intra-auriculaire à réduction de bruit
©dr

Pionnier des casques à réduction active de bruit, Bose innove en nous présentant son premier casque intra-auriculaire disposant de cette fonction, le QC-20. Nous avons testé le modèle compatible appareils nomades Apple. Verdict dans les lignes qui suivent.

Bose a frappé fort avec la sortie de sa mini-enceinte Soundlink Mini qui a redessiné la hiérarchie dans sa catégorie. Le constructeur américain revient aujourd’hui avec un casque audio résolument haut de gamme, le QC20. Il s’agit d’un casque de type intra-auriculaire doté de la technologie de réduction active de bruit chère à la marque. Maintenant habituelle sur les casques Bose à arceau de tête, c’est la toute première fois qu’on la retrouve sur un intra-auriculaire. Ce casque existe en 2 versions, le QC20i qui est équipé d’une télécommande compatible appareils nomades Apple, et le QC20 qui est lui compatible avec la plupart des appareils nomades Blackberry, Android et Windows Phone. Les 2 sont proposés au même tarif, soit 299 euros.

Bose QC20 sur fnac.com

Le packaging du Bose QC20i de ce test m’a un peu déçu, on trouve présentation plus luxueuse chez la concurrence à ce niveau de prix. Il est donc livré dans un emballage assez passe-partout reprenant la nouvelle charte du fabricant avec ses coloris bleu et blanc. Le casque est fourni avec 3 embouts pour s’adapter parfaitement à votre pavillon d’oreille, un  court câble micro USB-USB pour la recharge du système de réduction active, et un étui de transport renfermant les versions multilingues d’un guide de démarrage rapide. Le minimum syndical est donc fourni, mais on attendait mieux, notamment un adaptateur avion, bienvenu sur un casque à réduction active de bruit.

Bose QC20 sur fnac.com

Le QC20i, bien que d’une belle finition, pourrait passer pour un casque intra-auriculaire classique sans la présence du petit module rectangulaire (8,9 x 3,2 cm) situé près de la prise jack coudée. Ce module renferme le système de réduction active de bruit. On pourrait penser qu’il serait peu pratique mais en fait il est extrêmement fin, léger et Bose l’a pourvu d’un revêtement au toucher très doux et agréable à manipuler. Un bouton permet d’activer/désactiver la réduction de bruit. Le câble, captif hélas, dispose également d’un clip de fixation et d’une télécommande 3 boutons pour le réglage du volume et la prise de communication. Un quatrième bouton, positionné sur la tranche, active le mode « Aware« . Ce mode vous permet de vous reconnecter avec le monde qui vous entoure sans désactiver la réduction active de bruit. Il reste ainsi possible d’entendre les annonces dans le métro, dans une salle d’embarquement, ou tout simplement de traverser une rue en toute sécurité. Plus besoin alors d’enlever ses écouteurs. Simple mais il fallait y penser. La charge complète du module se fait en 2 heures et vous assure une autonomie de 16 heures

Bose QC20 sur fnac.com

Il est maintenant temps de connecter le QC20i à mon lecteur nomade, un Cowon Z2 en l’occurrence. La première étape consiste à choisir l’embout qui vous correspond le mieux. Après plusieurs essais, la taille intermédiaire s’est révélée la plus efficace en ce qui me concerne. Un conseil, prenez le temps de bien le choisir, la qualité de restitution en dépend fortement. Je reconnais avoir été surpris par la bonne tenue du QC20i dans le pavillon, on peut secouer la tête vigoureusement sans qu’il bouge, et son port est très agréable. Pour commencer, le QC20i est testé sans réduction active de bruit. On entend alors distinctement les conversations environnantes, ce qui gâche sensiblement le plaisir d’écoute. Que ce soit sur un extrait du dernier opus de Stacey Kent, « The Changing Lights », ou sur le titre dub « Dub Fire » du groupe de reggae Aswad, on obtient une restitution équilibrée mais qui manque de relief et d’implication. On se sent obligé de monter le son pour ressentir les impacts sur les musiques dynamiques ou les subtilités de la voix d’une chanteuse de Jazz. Comprenons nous bien, le Bose QC20i ne souffre pas vraiment de gros défaut avec la réduction active désactivée, mais on sent qu’il peut aller beaucoup plus loin et qu’il ne demande qu’à rugir.

Bose QC20 sur fnac.com

En activant la réduction de bruit, cela n’a plus rien à voir. La scène sonore devient considérablement plus enveloppante, la bande passante s’élargit dans des proportions importantes, et surtout on est totalement isolé du monde extérieur. La réduction active induit souvent une perte de qualité sonore sur les casques audio, mais il n’en est rien ici, bien au contraire. Elle permet au Bose QC20i de donner sa pleine mesure. J’en veux pour preuve une deuxième écoute du morceau d’Aswad, qui se révèle extrêmement dynamique et vivante. Le grave est digne d’un très bon casque fermé, il descend bas avec du maintien. Les aigus sont bien présents mais ne vrillent pas les tympans. La voix de Stacey Kent devient nettement plus audible et détaillée. On perçoit la respiration de la chanteuse, la répartition dans l’espace est parfaitement crédible, et l’implication dans la musique est cette fois totale. En passant au dernier disque du groupe Kassav, ça bouge vraiment sur les morceaux dansants et on a là encore l’impression qu’on a retiré un voile entre l’auditeur et la musique. Sur la piste « Tears » d’Antonio Forcione extraite de l’album audiophile « Dali CD Vol 2 », le QC20i, sans atteindre la subtilité d’un casque à arceau de haut de gamme, offre une restitution très agréable, faite d’équilibre, de richesse tonale et d’extension de la bande passante. Le son Bose qui passait pour « brut de décoffrage » par le passé s’est raffiné et ce casque en est un bel exemple. Notons pour finir qu’il reste possible d’écouter sa musique sur la QC-20i même quand le module de réduction active est déchargé.

Bose QC20 sur fnac.com

A moment du bilan, je dois dire que le Bose QC-20i, une fois la réduction de bruit activée, se révèle un excellent casque audio, très confortable, musical et dynamique. Le travail du constructeur américain sur l’élimination des bruits parasites extérieurs a porté ses fruits et rarement on s’est senti autant impliqué dans sa musique en environnement bruyant. Polyvalent, il conviendra pour l’écoute de tout type de musique. On regrettera cependant le tarif, tout de même conséquent, et le packaging clairement en retrait dans cette gamme de tarif.

Article rédigé par
Christian Ferreol
Christian Ferreol
Conseiller fnac.com high tech
Sélection de produits