Test

Test de la Nacon MG-X Pro : la manette parfaite pour conjuguer smartphone Android et Xbox Game Pass

29 janvier 2022
Par Sofian Nouira
Test de la Nacon MG-X Pro : la manette parfaite pour conjuguer smartphone Android et Xbox Game Pass
©Nacon

Les amateurs de jeux vidéo connaissent déjà Nacon, un accessoiriste français qui s’est forgé une belle réputation en matière de manettes pour les PlayStation. Depuis quelques mois, le fabricant élargit son horizon en proposant désormais aussi des contrôleurs pour les Xbox de Microsoft. En marge des manettes classiques, Nacon a dégainé les MG-X, des modèles spécialement conçus pour jouer aux jeux du Xbox Game Pass sur un smartphone Android en cloud gaming. Nous testons ici la MG-X Pro.

En résumé

Nous avions beaucoup apprécié la première MG-X, mais ses gâchettes manquant de souplesse pouvaient rebuter certains utilisateurs. Avec la MG-X Pro, Nacon signe cette fois une manette pour smartphones qui tutoie la perfection. Même sa croix directionnelle qui paraît de qualité un peu moindre que les autres composants s’est montrée tout à fait fonctionnelle à l’usage. Pour le reste, les gâchettes ont été améliorées (par rapport à la MG-X) et l’ergonomie est tout simplement parfaite. Manette en main, c’est un véritable plaisir de jouer à de vrais titres Xbox sans aucune dégradation graphique. Au final, la MG-X Pro s’impose à date comme le meilleur accessoire possible pour profiter du Game Pass Ultimate ou pratiquer des émulateurs rétro sur votre smartphone.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La qualité de fabrication de l’ensemble
  • Une excellente ergonomie globale
  • Un fonctionnement parfait avec le Game Pass
  • Idéal pour le rétrogaming aussi
Les moins
  • Une croix directionnelle très correcte, mais un cran en dessous du reste
  • Compatibilité limitée aux seuls smartphones Android
  • Les jeux Android compatibles manette ne reconnaissent pas tous la MG-X Pro
À partir de
99,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Il y a quelques semaines, nous vous avons proposé le test de la manette MG-X de Nacon. Pour mémoire, il s’agit d’un accessoire destiné à être utilisé de concert avec le Xbox Game Pass Ultimate, et qui promet de transformer un smartphone Android en véritable console de jeu. Une promesse globalement tenue, même si le produit n’est pas sans défaut. Nacon avait annoncé en même temps la MG-X et la MG-X Pro, avec une sortie néanmoins repoussée pour cette dernière du fait de la pénurie de composants qui frappe la production mondiale. La différence entre ces deux modèles est surtout à aller chercher du côté du design et de l’ergonomie qui en découle.

Néanmoins, le constructeur nous ayant promis qu’il allait profiter du délai pour corriger le seul gros défaut gênant de la MG-X, nous étions impatients de mettre la main sur cette MG-X Pro. Avant de nous plonger dans le test à proprement parler, commençons par rappeler que ces deux produits sont des manettes officielles Xbox, dûment approuvées par Microsoft.

Test Nacon MG-X Pro
©Nacon

Design, construction et ergonomie

Comme dit plus haut, la principale différence entre la MG-X et la MG-X Pro tient à leur design. Sur la première citée, Nacon a cherché à proposer le produit le plus compact possible. Avec la version Pro, le constructeur a en revanche donné la priorité à l’ergonomie. Elle bénéficie ainsi d’une préhension plus proche de celle d’une manette Xbox classique, avec de véritables poignées, là où la MG-X se contentait du même genre de bords arrondis que ceux des Nintendo Switch.

L’ensemble s’avère toutefois sensiblement plus long que le précédent accessoire. De même, les poignées en font un appareil moins monobloc, et donc plus encombrant dans un sac. Là où la MG-X mesure 18,5 cm (longueur) x 9 cm (largeur) x 3,5 cm (hauteur en comptant les sticks), la Pro affiche 23,5 cm x 10 cm x 6 cm en comptant ces sticks. Mais vous verrez plus loin dans l’article qu’il ne s’agit pas d’un défaut rédhibitoire. Ni même d’un défaut d’ailleurs.

Test Nacon MG-X Pro
En haut, la MG-X Pro. En bas, la MG-X. ©Nacon

Le corps de l’appareil où vient se loger le smartphone embarque système à ressorts moins puissant que sur le précédent modèle. Il en résulte une insertion grandement facilitée… même si l’ensemble dégage du coup une impression un brin moins rassurante une fois que le smartphone est inséré. Tout est affaire de compromis et nous préférons de notre côté le parti pris de la MG-X Pro. En plus de la pression exercée par le système de ressort et qui maintient bien le téléphone en place, Nacon a placé un rebord qui retient lui aussi le mobile en place. Par simple mesure de prudence, évitez juste d’agiter l’ensemble dans tous les sens.

Test Nacon MG-X Pro
©Nacon

La qualité de fabrication de la manette s’avère pour sa part irréprochable. Le constructeur a fait appel à un plastique d’excellente qualité, qui respire la solidité. Ce matériau est d’ailleurs légèrement texturé à l’arrière, afin d’améliorer l’adhérence lors des sessions de jeu.

Le constructeur affirme que tous les Android dotés d’un écran jusqu’à 6,7 pouces sont compatibles. Nous avons essayé l’accessoire avec un grand nombre de téléphones. Du “petit” Google Pixel 4a au Pixel 6 Pro, en passant par le Samsung Galaxy S21 Ultra, le Oppo Reno 6, le Motorola edge 20 Pro et même l’atypique Galaxy Z Fold 3. Tous ces modèles se sont parfaitement intégrés dans l’espace prévu à cet effet. 

L’ergonomie

Comme dit plus haut, la MG-X Pro est sensiblement plus longue que la MG-X. Le résultat de ce choix du fabricant est un accessoire aux touches et contrôles moins regroupés, plus aérés. Pour une ergonomie globalement supérieure. Ici, tout est parfaitement disposé, de sorte que l’utilisateur oublie très vite qu’il est en train de jouer sur un téléphone une fois dans le cœur de l’action d’un “gros” jeu Xbox. Il est assez saisissant de pouvoir jouer pendant des heures à un Gears of War 5 ou un Forza Horizon 7 dans toute leur splendeur. 

Test Nacon MG-X Pro
©Nacon

D’autant que les différents boutons s’avèrent de très bonne qualité. Ils offrent une belle sensation au toucher et répondent à la perfection à toutes les sollicitations. Mais surtout : les gâchettes sont beaucoup plus souples que sur la MG-X. Rappelons que ces gâchettes étaient le principal problème que nous avons soulevé lors du test de la précédente manette. Nacon a donc tenu parole en mettant à profit le délai entre ses deux accessoires pour corriger le tir.

Test Nacon MG-X Pro
©Nacon

La connexion au smartphone s’effectue toujours de manière très simple, à l’aide de la connectivité Bluetooth 4.2 (Low Energy). Il suffit donc d’appairer l’accessoire à un smartphone, comme vous le feriez avec un casque ou une enceinte audio.

Toutefois, tel un joueur facétieux de Mario Kart, le fabricant n’a pu s’empêcher de glisser une petite peau de banane sur le circuit jusqu’ici parfaitement exécuté de l’ergonomie de la MG-X Pro. Il s’agit cette fois de la croix directionnelle (D-Pad). Celle de la MG-X s’était pourtant montrée au-dessus de tout reproche. Ce qui n’est pas le cas ici. Sur notre modèle, la croix directionnelle de la Pro faisait un bruit de cliquetis un peu trop marqué. Cela ne gêne en rien son utilisation, mais elle paraît de qualité un peu moindre que les restes de boutons. Néanmoins, si cet accessoire vous intéresse, le petit défaut tout juste soulevé ne doit pas représenter un frein, car nous avons tout de même passé beaucoup (trop) d’heures à utiliser cette croix. Notamment sur des émulateurs.

À l’usage 

Si la mouture Pro du MG-X que nous testons ici est meilleure que la MG-X “tout court” en matière d’ergonomie, les deux modèles proposent strictement la même chose à l’usage. Rappelons donc qu’il s’agit avant tout d’une manette qui se destine à être utilisée avec le Xbox Game Pass Ultimate. Associée au service de cloud gaming de Microsoft, cet accessoire fait vraiment des merveilles. Sous réserve bien entendu que vous ayez une connexion Internet digne de ce nom. En revanche, si vous souhaitez vous en servir pour d’autres usages, le constat est un peu plus mitigé. On retrouve la frustration de ne pas pouvoir l’utiliser ni sur une console Xbox ni sur un PC pourtant sous Windows. Ce qui est tout de même frustrant pour un produit qui affiche sur sa boîte “Designated for Xbox”. Sans surprise, elle ne fonctionne pas non plus avec les appareils de l’écosystème Apple, bien qu’il soit possible de pratiquer le Game Pass depuis un navigateur Web sur les Mac, les iPhone ou encore les iPad. Et pour les jeux Android compatibles avec les manettes, nous en avons testé un grand nombre et beaucoup fonctionnent. Mais pas tous malheureusement. À titre d’exemple, Space Marshalls 2, Xenowerk, Real Racing 3, Asphalt 9, Modern Combat 5, Shadowgun Legends et GrimValor ne posent aucun problème. Mais des titres aussi importants que Call of Duty Mobile ou Street Fighter IV dans une moindre mesure ne reconnaissent pas du tout la manette.

Test Nacon MG-X Pro
©Nacon

En revanche, les amateurs de rétrogaming devraient adorer cette MG-X Pro. Avec ses excellents contrôles, cette manette Pro transforme en effet le téléphone en véritable console rétro. D’autant que l’accessoire n’affiche pour ce type d’usage aucun problème de compatibilité puisque nous l’avons testé avec succès avec de nombreux émulateurs tels que RetroArch, Dolphin Emulator, PPSSPP, Snes9x EX+, ePSXe, etc.

Enfin, un mot sur l’autonomie pour finir. Le constructeur annonce que sa manette peut tenir “jusqu’à 20h”. Une affirmation loin d’être fantaisiste puisque c’est à peu de chose près ce que nous avons également constaté de notre côté. 

Conclusion

Nous avions beaucoup apprécié la première MG-X, mais ses gâchettes manquant de souplesse pouvaient rebuter certains utilisateurs. Avec la MG-X Pro, Nacon signe cette fois une manette pour smartphones qui tutoie la perfection. Même sa croix directionnelle qui paraît de qualité un peu moindre que les autres composants s’est montrée tout à fait fonctionnelle à l’usage. Pour le reste, les gâchettes ont été améliorées (par rapport à la MG-X) et l’ergonomie est tout simplement parfaite. Manette en main, c’est un véritable plaisir de jouer à de vrais titres Xbox sans aucune dégradation graphique. Au final, la MG-X Pro s’impose à date comme le meilleur accessoire possible pour profiter du Game Pass Ultimate ou pratiquer des émulateurs rétro sur votre smartphone.

Article rédigé par
Sofian Nouira
Sofian Nouira
Journaliste