Test Labo

Test Labo du Samsung Galaxy S21 FE 5G : un modèle de cohérence

09 février 2022
Par Georges Prat
SAMSUNG Galaxy S21 FE 5G
SAMSUNG Galaxy S21 FE 5G ©Samsung

En résumé

Note LABOFNAC

Le Samsung Galaxy S21 FE est un smartphone tout à fait convaincant qui constitue un modèle de cohérence : il est difficile de lui trouver de gros défauts. Certes, ce n’est pas le champion du rapport prix/prestation. La concurrence, surtout chinoise, parvient à proposer mieux – sur le papier – pour moins cher. Notons par ailleurs que le constructeur sud-coréen poursuit sa logique de baisse des prix de ses modèles un peu anciens. Le S21 est par exemple moins cher que le S21 FE, et ce dernier est actuellement quasiment au même tarif que le… S21+. Un fait étrange qui pourrait s’expliquer par son arrivée plus tardive que prévue sur le marché.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Bel écran
  • Finitions au top
  • Design
  • Fluidité
  • Grand-angle convaincant
Les moins
  • Autonomie décevante
  • Vitesse de chargement plutôt lente
  • Pas de bloc secteur fourni

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
699€
759€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Samsung a initié sur sa précédente génération de smartphones haut de gamme, les Galaxy S20, pour ne pas les citer, une déclinaison inédite baptisée FE pour Fan Edition. L’idée ? Rassembler toutes les qualités incontournables des autres Galaxy S, ou presque, dans un mobile commercialisé à un tarif plus accessible. Le Galaxy S21 FE présenté ici est la seconde itération de ce concept.

La sortie de ce terminal aurait été retardée par la pénurie de composants électroniques engendrée par la crise sanitaire. À force d’être repoussée, sa commercialisation arrive de manière assez rapprochée de celle des nouveaux mobiles haut de gamme du constructeur. En effet, de nombreuses rumeurs penchent pour sortie imminente du Galaxy S22. Or, le lancement d’un nouveau smartphone entraîne une baisse de prix, ou des promotions, sur la génération précédente Galaxy S21. Cela pourrait donc faire perdre un peu d’intérêt au S21 FE.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Mais intéressons-nous au produit. Ce smartphone est lancé en quatre couleurs : noir, blanc, lila et vert olive. Samsung propose en outre deux configurations mémoire. La première dispose de 6 Go de RAM et de 128 Go de stockage. Une version plus musclée embarque 8 Go de mémoire vive et 256 Go de mémoire. Nous avons testé le premier modèle.

Le design, l’ergonomie et l’interface

Physiquement, le Samsung Galaxy S21 FE ne se distingue pas franchement des autres S21. Nous retrouvons ainsi les traits si particuliers du bloc photo qui vient englober l’angle du smartphone. Cependant, il est ici un peu moins saillant que sur les autres appareils, ce qui n’est pas vraiment pour déplaire. Cela perturbe moins l’équilibre du mobile, dont la partie arrière gagne en sobriété, d’autant que Samsung joue la carte du ton sur ton. Comme sur le S21, le fabricant a opté pour du plastique. Même s’il n’a pas le même prestige que le verre, le choix du matériau présente ici très bien, y compris au niveau du toucher. Il résiste assez bien aux traces de doigts et son aspect satiné est séduisant. Le S21 FE jouit d’une excellente qualité de fabrication, ce qui n’est pas vraiment surprenant. Il profite en outre de la norme IP68 : il résiste ainsi à une immersion de 30 minutes à une profondeur de 1,5 m d’eau.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

L’avant du terminal est occupé à hauteur d’environ 85 % par un écran de 6,4 pouces protégé par une plaque de verre Gorilla Glass Victus. Cette diagonale est légèrement supérieure à celle du S21 (6,2 pouces), mais un peu plus petite que celle du S20 FE (6,5 pouces). Logiquement, cela a un impact sur les dimensions du smartphone, qui mesure 155,7×74,5 mm contre 151,7×71,2 mm pour le S21. L’épaisseur du téléphone est, elle, identique (7,9 mm). Le Galaxy S21 FE ne fait pas trop imposant en main et son utilisation est confortable. Il faut dire aussi que le constructeur a placé les différentes commandes physiques de manière à ce qu’elles tombent naturellement sous les doigts. Seules les plus petites mains auront, à notre sens, un peu de mal à monter le volume.

Samsung Galaxy S21 FE
Le poinçon de la caméra frontale ne se montre pas gênant.©L’Éclaireur Fnac

Avec 177 g, le smartphone est plutôt lourd, sans que cela soit vraiment dérangeant au quotidien. Ce qui pourrait l’être pour certains utilisateurs, en revanche, c’est l’absence de prise casque et d’emplacement pour carte mémoire. Mais c’est désormais la tendance.

En haut de l’écran, la dalle est percée pour loger la caméra frontale. Elle intègre également un lecteur d’empreinte digitale efficace, auquel on ne reprochera au final que son emplacement… un peu bas.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Ce modèle a l’honneur d’étrenner le nouveau duo logiciel composé d’Android 12 et de la surcouche maison One UI 4.0. Les principaux changements, du moins ceux qui sautent aux yeux, concernent le design et l’esthétique de l’interface utilisateur. Samsung reprend ainsi à son compte la fonction Monet d’Android 12, qui pousse plus loin encore les possibilités de personnalisation. Un bon point.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

L’utilisateur accède ainsi à des options pour choisir les couleurs d’accentuation des menus, notifications, etc. Les couleurs changent en fonction de votre fond d’écran afin de s’y adapter. Les autres évolutions stylistiques sont surtout là pour s’adapter au design Material You d’Android 12. Ce n’est pas vraiment révolutionnaire, mais, dans l’ensemble, c’est plutôt agréable à l’œil et ergonomique. Du point de vue fonctionnel, Samsung s’est surtout attaché à soigner les détails dans toutes les applications et fonctions du smartphone. Les réglages liés à la confidentialité des données personnelles gagnent en clarté.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

L’écran

Écran
8.1
Densite des pixels
6
Définition de l’écran
1080 x 2400
Densité de l’écran
408 ppp
Contraste et progressivité
7.6
Taux de contraste (:5)
381 :5
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
9.2
Directivité
8
Perte de lumière à 30° (en %)
27 %
Perte de lumière à 45° (en %)
55 %

Sans surprise, l’écran du S21 FE conserve le format 20/9e des autres smartphones de la série, avec une définition de 1 080×2 340 pixels, soit une densité de pixels de 408 ppp. La technologie AMOLED, si chère à la marque coréenne, est naturellement de la partie. Nous retrouvons par conséquent toutes ses qualités intrinsèques, avec des noirs ultraprofonds et une belle luminosité. En matière de contraste, même si nous avons vu mieux sur de l’AMOLED, il est très bon avec, selon nos sondes, un chiffre de 381:5 contre par exemple 338:5 pour l’iPhone 13. La progressivité est excellente, tout comme la fidélité des couleurs, toujours selon nos propres mesures. La directivité est plutôt satisfaisante, puisque la perte de lumière est de seulement 27 % avec un angle de 30° et de 55 % lorsque l’angle de vision passe à 45°. L’écran du S21 FE fait donc tout aussi bien que celui du S21.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

La dalle est capable d’atteindre, comme les autres smartphones de la fratrie, la fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. De quoi améliorer l’impression de fluidité générale de manière sensible. Petite déception, le FE n’a pas droit à la technologie dynamique qui fait varier automatiquement la fréquence de rafraîchissement entre 10 et 120 Hz en fonction de l’utilisation du smartphone. Cette technologie permet pourtant d’optimiser la consommation électrique de l’écran et donc l’autonomie du mobile. Ici, c’est à l’utilisateur de choisir manuellement entre 60 Hz, le standard, et 120 Hz. C’est un peu dommage, mais il faut bien différencier les modèles.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Performances & rapidité

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
8.7
Performance usage simple
10
Performance usage moyen
8
Performance usage complexe
5
Performance usage extrême
5

Pour son Galaxy S21 FE, Samsung a décidé de faire confiance au processeur Qualcomm Snapdragon 888, que nous avons déjà croisé à plusieurs occasions. Cette puce haut de gamme s’appuie sur une architecture complexe rassemblant au total huit cœurs, dont les plus véloces atteignent la fréquence de 2,84 GHz. Pour rappel, les autres S21 commercialisés en Europe disposent d’une puce maison (Exynos 2100). Dans le cadre d’un usage courant, le Samsung Galaxy S21 FE, testé ici dans sa version dotée de 6 Go de RAM, assure un excellent confort d’utilisation. En poussant le smartphone dans ses derniers retranchements par des jeux vidéo gourmands en ressources, nous avons toutefois noté une légère tendance à chauffer. Nous avons bien entendu soumis cette mécanique à notre très exigeant test de performance. Le Snapdragon 888 fait un peu mieux que l’Exynos des autres Galaxy S21 notamment face aux usages les plus extrêmes.

La photo

À l’arrière du S21 FE, on retrouve trois caméras, comme sur le S21. Mais il existe cependant quelques différences. Le module principal ne change pas. Il s’agit toujours du duo formé d’un capteur de 12 mégapixels et d’une optique grand-angle f/1,8, qui équivaut à un 26 mm argentique. Pour le zoom, Samsung revient ici à une solution plus classique. En lieu et place de la caméra de 64 mégapixels, nous trouvons un classique téléobjectif optique x3 (76 mm en équivalent argentique) qui s’appuie sur un capteur de 12 mégapixels. Pour finir, l’ultra grand-angle serait doté d’un capteur de 12 mégapixels un peu moins sophistiqué que celui des autres S21. Ses photosites seraient plus petits, entraînant théoriquement de moins bonnes performances en basse luminosité. Son optique ouvre à f/2,2 et offre un champ de vision de 123°.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Pour la partie vidéo, notons que le FE renonce à la captation en 8K, une fonction pas vraiment indispensable.

Réalisée en extérieur sous la grisaille hivernale, notre première série de photo nous a permis d’apprécier la netteté offerte par la caméra principale. Les couleurs sont un peu « boostées » si on les compare au rendu naturel des iPhone, par exemple. Cela se voit notamment sur le vert de l’herbe. Mais le résultat n’en demeure pas moins très séduisant. Nous avons apprécié le piqué, qui se montre étonnant pour un capteur de 12 mégapixels seulement.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Le téléobjectif s’en sort très bien, avec un excellent niveau de détails et des couleurs très proches de celles obtenues avec le module principal. La dynamique est là. Toutes ces qualités ne s’appliquent qu’en profitant du grossissement optique. Au-delà du x3, le numérique entre en jeu et le rendu perd assez rapidement en qualité jusqu’au x30.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

L’ultra grand-angle nous semble un ton en dessous de ses deux compères. Les images produites perdent en netteté de manière plutôt sensible dès que l’on s’éloigne du centre. Et la caméra semble avoir du mal à gérer la lumière. Des halos sanctionnent un trop fort contre-jour. Notons cependant qu’une fois encore, le rendu chromatique est plutôt homogène.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

En basse luminosité, les trois caméras nous ont surpris. Le Samsung Galaxy S21 FE fait montre d’une rare efficacité alors que ses trois modules n’ont rien de vraiment extraordinaire sur le papier. Le rendu nous semble même supérieur à celui des autres S21. Est-ce dû à des traitements logiciels mis à jour depuis le lancement des premiers modèles de la gamme ? Ou à la présence d’un processeur d’images signé Qualcomm ? Le grand-angle excelle dans ces conditions et même l’ultra grand-angle, ce qui est encore plus étonnant. Le téléobjectif n’est pas ridicule. Il faut simplement bien assurer sa prise pour assurer une durée d’exposition qui s’allonge forcément.

Samsung Galaxy S21
©L’Éclaireur Fnac

La nuit, le mode idoine apporte un réel plus. Le smartphone vous invite à l’utiliser, mais c’est à vous de choisir.

Le Samsung Galaxy S21 FE est un excellent outil pour les amateurs de vidéos. Sans se prendre la tête sur des réglages pointus, il est possible de réaliser des captations fourmillants de détails et offrant des couleurs séduisantes. La dynamique est excellente et l’autofocus se montre aussi rapide que précis. La stabilisation est un modèle du genre, le résultat final demeurant naturel. La caméra principale propose de filmer en 4K à 60 images par seconde. Un bon choix mais, attention, les fichiers générés pèsent lourds !

Un petit mot sur la caméra frontale dotée d’un capteur de 32 mégapixels qui dispose de la technologie du pixels binning. Les pixels sont regroupés ici de manière un peu particulière, puisque le smartphone applique automatiquement un recadrage aboutissant à des images de 6,5 à 10 mégapixels. Il est bien entendu possible de réaliser des clichés de 32 mégapixels, mais on ne vous le conseille pas vraiment. En effet, avec le pixels binning activé, les selfies sont très réussis avec une belle maîtrise de l’exposition et niveau de détails vraiment satisfaisant.

Qualité audio

Qualité audio
6.4
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
74 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

À l’instar de la plupart (pour ne pas dire de tous) les smartphones haut de gamme récents, le Samsung Galaxy S21 FE dispose de deux haut-parleurs permettant un rendu stéréophonique. Ces deux transducteurs proposent une puissance plutôt satisfaisante, puisque nous avons relevé un pic à 74 dB, soit davantage que les iPhone 13 et 13 Pro Max. La courbe des réponses en fréquences affiche malheureusement un creux assez marqué autour des 100 Hz, mais elle tient bon au-delà du 1 kHz.

Samsung Galaxy S21 FE
©L’Éclaireur Fnac

Nous retrouvons le Dolby Atmos, ainsi que la technologie Samsung AdaptSound, qui adapte l’égalisation à vos oreilles et à votre âge. Intéressant. Le smartphone se passe de prise casque analogique, il faudra donc en passer par les écouteurs USB-C fournis ou par le Bluetooth 5.2 qui présente une sensibilité correcte selon nos mesures.

Communication

Communication
8.1
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
8.6
Note 3G
8.1
Note 4G
7.6
Compatibilité 5G
Oui
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
8.1
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax
Bluetooth
7
Norme Bluetooth
5.2
NFC
Oui

La partie radio du smartphone s’appuie sur le désormais bien connu modem Qualcomm Snapdragon X60, qui fait partie intégrante de la plateforme Snapdragon 888. Au programme, une compatibilité avec toutes les dernières technologies, dont la 5G. L’ensemble propose des débits théoriques largement supérieurs à ce que nous proposent les opérateurs de téléphonie mobiles. Mais qui peut le plus…

Nous n’avons pas remarqué à l’usage de problème de connexion. Le réseau est rapidement trouvé, et les appels téléphoniques se déroulent sans accroc. Le S21 FE dispose en outre du wifi 6 et du Bluetooth 5.0, sans oublier le NFC, bien entendu, qui est compatible avec les solutions de paiement mobile.

Nous avons soumis la partie radio du Samsung Galaxy S21 FE à une série de tests dans notre Labo. Sur les réseaux mobiles, ce smartphone se montre plutôt convaincant, bien que l’on retrouve la traditionnelle faiblesse sur la bande 8 de la 4G (900 MHz). Ce mobile est très efficace en 2G, ce qui permet de penser qu’appels vocaux et SMS ne devraient pas poser de problème en limite de couverture.

Les performances du wifi sont aussi plutôt convaincantes.

Autonomie

Autonomie
5
Durée autonomie
08:48:30
Temps de charge
02:15:00

Cette nouvelle itération de la famille S21 intègre une batterie de 4 500 mAh, soit la même capacité que le grand S21+, le S21 se contentant d’une capacité de 4 000 mAh. L’autonomie du smartphone nous semble plutôt correcte dans le cadre d’une utilisation moyenne. Dans ces conditions, nous n’avons pas eu besoin de recharger l’appareil avant une grosse journée. Mais face à notre test qui simule une utilisation plus intensive, le S21 FE n’a guère brillé, avec une autonomie de seulement 8 h 48. Pour rappel, l’iPhone 13 avait quant à lui dépassé les 13 heures ! Une différence plus que sensible donc en faveur du smartphone de la marque à la pomme.

Faute de chargeur fourni, nous avons utilisé un chargeur classique : celui-ci a réclamé un peu plus de deux heures pour recharger totalement le smartphone. C’est plutôt décevant à l’heure où la vitesse de recharge semble devenue une terre de bataille pour les différents constructeurs. Bon point en revanche pour le support de la recharge sans fil et de la recharge inversée.

Général

Taille écran
6.4 "
OS
Android
Version OS
12
Mémoire vive
6 Go
Mémoire occupée
27.8 Go
Emplacement carte mémoire
Non

Dimensions & poids

Largeur
75 mm
Hauteur
156 mm
Epaisseur
8 mm
Poids
177 g

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Samsung Galaxy S21 FE est un smartphone tout à fait convaincant qui constitue un modèle de cohérence : il est difficile de lui trouver de gros défauts. Certes, ce n’est pas le champion du rapport prix/prestation. La concurrence, surtout chinoise, parvient à proposer mieux – sur le papier – pour moins cher. Notons par ailleurs que le constructeur sud-coréen poursuit sa logique de baisse des prix de ses modèles un peu anciens. Le S21 est par exemple moins cher que le S21 FE, et ce dernier est actuellement quasiment au même tarif que le… S21+. Un fait étrange qui pourrait s’expliquer par son arrivée plus tardive que prévue sur le marché.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (21 avis)
Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Pour aller plus loin