Test

Test de la GoPro Hero12 Black : la valeur sûre des caméras d’action 

04 décembre 2023
Par Florence Santrot
Test de la GoPro Hero12 Black : la valeur sûre des caméras d'action 
©GoPro

GoPro est de retour avec sa nouvelle caméra d’action haut de gamme, la Hero12 Black. À quoi s’attendre avec cette nouvelle itération ? La marque américaine nous promet une caméra dotée d’une qualité d’image et de vidéo exceptionnelle, ainsi que de nombreuses fonctions innovantes. Pour GoPro, la réussite de ce nouveau modèle est nécessaire. 2022 a été une année en retrait pour la marque et le repli pourrait bien se poursuivre en 2023. Le fabricant de caméras d’action a donc besoin de finir l’année sur une bonne note. Les fêtes de Noël répondront-elles à ses attentes ?

En résumé

GoPro garde encore et toujours une longueur d’avance en termes de caméra d’action. Certes, certains modèles concurrents vont dépasser la marque sur certains aspects, mais quand on fait le bilan, les modèles de la marque américaine restent une valeur sûre avec leur grande polyvalence. Il serait faux de dire que la Hero12 Black est révolutionnaire, mais, modèle après modèle, GoPro progresse. La nouvelle prise en charge de la vidéo verticale est pratique pour une publication facile sur les réseaux sociaux et la stabilisation d’image reste un must. On aime aussi l’appairage possible d’un casque ou d’écouteurs en Bluetooth.

Par ailleurs, on aime beaucoup les possibilités données par l’application Quik, qui vient compléter très efficacement la caméra. Avec ou sans abonnement, elle reste utile (contrôle à distance, édition de vidéos…), même si l’option de stockage illimité dans le cloud et quelques options d’editing rendent la version premium séduisante.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Boîtier robuste
  • Excellente stabilisation et maintien de l'horizon
  • Autonomie en légère hausse
  • Rognage facile pour les réseaux sociaux (vertical)
  • Application Quik très simple d'utilisation
  • Compatible avec toute la gamme d'accessoires GoPro
Les moins
  • Très similaire à la GoPro Hero11
  • Disparition du GPS intégré
  • Mode vidéo HDR peu convaincant
  • Toujours quelques pics de chauffe par moment

GoPro a repris la configuration de la Hero11 Black pour l’améliorer par petites touches. Si le design et les composants de la GoPro Hero12 Black restent quasi identiques, on note néanmoins une évolution discrète et l’arrivée de quelques nouveautés intéressantes. Nous avons pu tester la caméra pendant quelques semaines, en mode urbain comme sportif, pour voir ce qu’elle avait dans le ventre et comment elle se comportait à l’usage. Verdict.

Qualité d’image et de vidéo

C’est ce que l’on demande en priorité à ce genre d’appareil : mémoriser dans les meilleures conditions possibles les images prises sur le vif, dans des conditions parfois compliquées. Première chose à savoir : le capteur est le même que sur la GoPro Hero11. Il s’agit d’un 8:7 de 27 mégapixels. Ce format qui peut paraître perturbant de prime abord a en fait été pensé pour obtenir des images aussi bien exploitables qu’on les partage en format paysage (sur YouTube par exemple) que si on les utilise sur les réseaux sociaux – et donc le plus souvent en format vertical.

Test GoPro Hero12
©l'Éclaireur Fnac

GoPro propose trois formats possibles : 8:7, 16:9 ou 4:3 et prend en compte le tournage en mode vertical. Quelle que soit la configuration choisie, la définition maximale reste la même, jusqu’à 5,3K et 60 images par seconde.

Caméra d’action oblige, la Hero12 intègre aussi trois longueurs focales : 12, 16 et 24 mm. L’option la plus courte permet de filmer en grand-angle. Mais il faudra pour cela accepter quelques déformations de l’image (ce qu’on appelle un rendu « fish-eye »). À réserver donc pour les scènes d’action les plus spectaculaires où on veut être sûr de filmer l’intégralité de la scène.

Côté qualité, GoPro ne déçoit pas : la stabilisation des images est extrêmement bien gérée. Il faut remercier en cela la nouvelle technologie Hypersmooth 6.0 qui gomme vibrations et secousses.

Test GoPro Hero12
©l'Éclaireur Fnac

Nous avons eu l’occasion de tester la caméra sur des sentiers alpins en trail et lors de sorties Gravel (vélo sur des chemins et non du bitume). Résultat : de très beaux travelling tout en douceur qui rendent parfaitement hommage à nos sessions en pleine nature. Et le verrouillage de l’horizon à 360° vient renforcer notre très bonne impression initiale. Quitte à appliquer un important recadrage si nécessaire. On apprécie. D’autant plus que cette option est disponible jusqu’en 5K à 30 i/s ou 4K à 60 i/s. Du côté de la concurrence, DJI propose la même chose sur son Action 4, mais uniquement en 2,7K à 60 i/s maximum.

Un design qui semble immuable

Depuis la Hero9, GoPro n’a que très peu fait évoluer le design de sa caméra d’action. Seuls petits changements dans cette version 12 : le logo mis à jour, un boîtier noir désormais moucheté de bleu et un filetage ¼ entre les tiges de fixation. Pourquoi cela ? Ce filetage rend l’appareil plus facile à accrocher sur une perche ou encore un trépied.

Test GoPro Hero12
©l'Éclaireur Fnac

Pour le reste, que du déjà vu. Mêmes dimensions (72x51x33 mm), même poids (154 grammes), même écran arrière de 2,27 pouces, même étanchéité à 10 mètres et même ergonomie avec une disposition des boutons inchangés. On ne change pas une équipe qui gagne ? Cela semble être la devise de GoPro. Et effectivement, même si on aurait aimé un volume un peu plus compact, un poids encore plus léger… le tout reste tout à fait acceptable et on n’hésite guère à emporter l’accessoire pour immortaliser des moments épiques.

Test GoPro Hero12
©l'Éclaireur Fnac

Des améliorations par touches

Si la Hero12 semble très similaire au modèle précédent, elle gagne quand même en endurance. GoPro annonce 70 min d’enregistrement en 5,3K en 60 i/S quand la Hero11 se limitait à 61 minutes. On gagne donc un peu d’autonomie alors même que la batterie reste identique (1720 mAh). La marque américaine a travaillé sur deux critères : une meilleure dissipation thermique (la caméra chauffe moins), une consommation un peu réduite (optimisation logicielle) et la disparition du GPS. Et nous avons en effet constaté une endurance légèrement plus importante que sur le modèle précédent.

Test GoPro Hero12
©l'Éclaireur Fnac

À noter aussi quelques nouveautés intéressantes. La Hero12 est désormais capable de s’appairer avec des casques Bluetooth (y compris des AirPods d’Apple), ce qui permet de constater en cours de réalisation la qualité de la prise de son. De nouveaux réglages vidéo (HDR, profil de couleurs LOG 10-bits…), un module d’objectif grand angle Max 2.0 vendu en option et un mode de prise de photos à intervalles (entre 1/2 secondes et 120 secondes) apparaissent aussi dans les caractéristiques de la GoPro Hero12 Black.

À lire aussi

Conclusion

GoPro garde encore et toujours une longueur d’avance en termes de caméra d’action. Certes, certains modèles concurrents vont dépasser la marque sur certains aspects, mais quand on fait le bilan, les modèles de la marque américaine restent une valeur sûre avec leur grande polyvalence. Il serait faux de dire que la Hero12 Black est révolutionnaire, mais, modèle après modèle, GoPro progresse. La nouvelle prise en charge de la vidéo verticale est pratique pour une publication facile sur les réseaux sociaux et la stabilisation d’image reste un must. On aime aussi l’appairage possible d’un casque ou d’écouteurs en Bluetooth.

Par ailleurs, on aime beaucoup les possibilités données par l’application Quik, qui vient compléter très efficacement la caméra. Avec ou sans abonnement, elle reste utile (contrôle à distance, édition de vidéos…), même si l’option de stockage illimité dans le cloud et quelques options d’editing rendent la version premium séduisante.

Article rédigé par
Pour aller plus loin
Nos derniers Tests Vidéo
Voir tout