Test Labo

Test Labo des Marshall Motif II ANC : tout est bon… sauf le son ?

03 octobre 2023
Par Jean-Charles Frelier, La rédaction, Fouad Bencheman
MARSHALL Motif II ANC
MARSHALL Motif II ANC ©Marshall

Bien décidé à se faire une place au soleil au sein d’un marché qui frôle la saturation, Marshall renouvelle la paire d’écouteurs la plus ambitieuse de son catalogue. Au menu de ces Motif II ANC, la promesse d’un vrai son « live », une autonomie digne des meilleurs écouteurs du marché et une nouvelle compatibilité Bluetooth LE Audio.

En résumé

Note LABOFNAC

Pardonnez ce titre provocateur. Mais il est vrai que, pour des écouteurs à 200 €, les Marshall Motif II offrent une prestation sonore des plus… étranges. La courbe de réponse en fréquences nous donne à voir des écouteurs extrêmement « basseux », avec une gestion aléatoire des fréquences médium. Comme souvent, les aigus sont très mal reproduits, avec néanmoins un pic à 8 kHz inattendu. De plus, on note une certaine distorsion à 200 Hz, ce qui peut amener du déséquilibre sur certaines scènes sonores.

Alors, que sauver exactement ? Une bonne autonomie, une appli agréable à utiliser et un design toujours aussi séduisant. En revanche, la réduction active du bruit ne fait pas un travail extraordinaire sur les médiums et les aigus d’après les mesures du Labo.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Un look original et séduisant
  • Des basses (trop ?) puissantes
  • Distorsion impeccable à 80 et 100 Hz
  • Une bonne autonomie
  • Une comptabilité avec le Bluetooth LE Audio
Les moins
  • Une prestation sonore surprenante et trop déséquilibrée
  • De la distorsion à 200 Hz
  • Filtre antibruit perfectible
  • Une réduction de bruit active à la traine sur les médiums et les aigus

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
À partir de
199,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Bien connue pour ses amplis de guitare, la marque Marshall développe également depuis quelques années des produits audio grand public. Si ses enceintes ont souvent été plébiscitées par les mélomanes de tous bords, ses écouteurs ont encore du mal à briser un certain plafond de verre. Est-ce que les nouveaux Motif II ANC y parviendront ? 

Design et ergonomie

En matière d’esthétique, Marshall fait partie de ces marques que l’on reconnaît immédiatement. Une identité visuelle sobre, certes, mais toujours soignée et élégante. De ce fait, le constructeur anglais aurait eu ici tort de chambouler le design de son nouveau produit, chose qu’il n’a évidemment pas faite.

©L'Éclaireur

Aussi agréable à l’œil qu’au toucher, ces Motif II ANC aiment jouer sur les textures. L’écouteur se compose d’une partie externe au revêtement granuleux avec le logo de la marque, et d’une partie interne plus lisse et habillée de petits reliefs. 

La tige prend la forme d’un potentiomètre avec d’élégantes stries et un bout couleur laiton. Sans bouleverser sa formule, Marshall la peaufine ici pour notre plus grand plaisir.

©L'Éclaireur

Dans la même veine, le boîtier reprend un habillage texturé légèrement mou sous les doigts. Par sa forme et sa taille (6,3×2,6×4,6 cm), il ressemble beaucoup au boîtier des AirPods. L’encombrement dans une poche est donc plutôt appréciable. Pendant la durée de notre test, nous n’avons par ailleurs constaté aucun jeu sur la charnière. 

©L'Éclaireur

Livrés avec un câble USB-C/USB-A et trois tailles d’embouts supplémentaires en silicone, les Motif II ANC offrent la même qualité de confort que leurs prédécesseurs. En effet, Marshall conserve la forme interne identique sur chaque écouteur. Bien qu’ils soient peu intrusifs, les écouteurs tiennent bien en place et savent se faire oublier grâce à leur poids plutôt plume de 4,3 grammes chacun. 

©L'Éclaireur

Même lors d’une longue session ou pendant une activité sportive, aucun sentiment de gêne ne fait son apparition. En plus des écouteurs qui sont certifiés IPX5 et qui peuvent donc s’utiliser sous la pluie, le boîtier est lui aussi protégé par une certification IPX4. Une chose assez peu commune dans le secteur des intras qu’il convient donc de saluer.

Général

Type de casque
Intra auriculaire
Sous-Type de casque
Semi intra-auriculaire
Casque pliable
Non
Micro intégré
Oui

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence
7.3
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Bande passante
©Labo Fnac
Note indice stax
5

Selon les mesures du Labo, les Motif II ANC offrent globalement une restitution très portée sur les basses. Cette approche énergique peut se révéler utile sur des styles de musique percutants, mais, revers de la médaille, l’écoute en devient parfois presque fatigante. En effet, ce n’est qu’à partir 100 Hz que les écouteurs passent sous le seuil de 10 dB. Cette proéminence des basses s’édulcore légèrement dans les hauts graves, ce qui permet d’atténuer les exagérations sonores. 

En revanche, la gestion des fréquences médium est beaucoup trop irrégulière. De 315 Hz à environ 550 Hz, on observe une sorte de plateau qui fait passer les fréquences au-dessus de 5 dB pour rechuter ensuite maladroitement sur les voix. Du coup, la restitution de ces dernières devient par moment voilée, voire étouffée.

Toujours selon les tests du Labo, les aigus souffrent également d’un manque de cohérence. Le soudain pic entre 8 et 10 kHz apporte une certaine aération, mais également une brillance dont on se serait bien passé.

Distorsion

Distorsion
8.2
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Distorsion à 80 Hz
8
Distorsion à 100 Hz
7
Distorsion à 200 Hz
4

Ici aussi, c’est un peu les montagnes russes : si la distorsion ne souffre que de très peu de défauts à 80 et 100 Hz, c’est la chute à 200 Hz. Des signaux parasites, de légers décalages et, éventuellement, un grésillement à fort volume peuvent faire leur apparition. On est certes dans l’esprit rock, mais sans trop de raffinement. 

Sensibilité

Sensibilité
10
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Sensibilité (en mV)
0 mV

Avec une telle appétence pour les basses, il était fort logique que les Motif II ANC aient la capacité de se faire facilement entendre. Pour preuve, le Labo donne à ces écouteurs la note ultime en matière de sensibilité. Avec un volume modéré, il sera possible d’apprécier sans problème sa musique. 

Isolation

Isolation
6.6
Cette note indique la capacité d’isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j’utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
©Labo Fnac

Ici, c’est un peu la douche froide. Avec une note de 6,6, les Motif II ANC vont légèrement mieux que les Marshall Minor III (5,9) qui sont pourtant des écouteurs ouverts sans réduction de bruit active… 

Si l’atténuation des fréquences basses et des bas médiums est correcte, mais sans plus, les voix passent complètement à travers les mailles du filet. Les creux sur les hauts médiums ne permettent pas à l’utilisateur de se créer une réelle bulle de silence. Dans un environnement bruyant, les voix ne sont pratiquement pas étouffées. 

De plus, le mode Transparence n’est pas non plus à la fête. Le retour sonore est très voilé et une sensation de souffle perdure souvent dans l’oreille. Vous l’aurez compris, l’utilisation de ce mode n’est pas des plus agréables, donc on s’en passe le plus souvent. Dommage.

Perturbation

Perturbation
9
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Bande passante perturbation
©Labo Fnac

Pour cette dernière salve de mesures, le Labo a évalué les perturbations que provoque l’écoute de musique avec les Motif II ANC. Sur ce point, les derniers écouteurs de Marshall sont excellents puisqu’ils décrochent une note de 9. À un volume sonore modéré ou un peu fort, les personnes autour de vous n’entendront quasiment pas ce que vous écoutez.

Expérience d’écoute

Pour interagir avec ces écouteurs, une surface tactile est placée sur l’extérieur au niveau du logo blanc. C’est presque dommage ici de ne pas utiliser la tige tant elle est agréable au toucher. Au niveau des commandes, Marshall a fait le choix du symétrique. C’est plus simple à l’usage, mais ce parti pris fait que les écouteurs ne peuvent pas couvrir la totalité des commandes en même temps. 

©L'Éclaireur

De plus, il n’est pas possible de les personnaliser totalement, seul l’appui long peut changer de fonction. Toujours aussi utile, une option permet de désactiver totalement les commandes tactiles pour éviter les fausses manipulations. 

Sans être encore à la hauteur de ce que proposent Sony, Bose ou Jabra, l’application dédiée Marshall est plutôt complète et facile à appréhender. Il est possible notamment de sélectionner son mode d’écoute (Transparence, ANC ou OFF), de gérer leur intensité, d’accéder à un égaliseur cinq bandes ou encore d’activer ou non le mode de lecture automatique lors du port. 

©L'Éclaireur

Embarquant une puce Bluetooth 5.3, les Motif II ANC profitent d’une connexion multipoint, de l’appareillage rapide Google Fast Pair et d’une stabilité de connexion idéale. Elle n’a en tout cas jamais posé problème lors de notre prise en main.

Au niveau des codecs, on aurait pu penser que le SBC et le AAC étaient un peu chiches, mais Marshall a su se faire pardonner grâce à la comptabilité Bluetooth LE Audio et son codec LC3. 

Autonomie

Alors que la version précédente proposait une autonomie constructeur de 4h30 avec réduction de bruit active, les nouveaux Motif II ANC gonflent le torse avec une prévision, cette fois-ci, de 6 heures sur le papier. 

Dans les faits, nous avons pu observer que Marshall était plutôt dans le vrai. En effet, lors de nos quinze jours de test, les écouteurs ont toujours dépassé les 6 heures de trois ou quatre dizaines de minutes. D’autant qu’une fois plein, le boîtier permet pratiquement quatre charges complètes.

Connectivité & poids

Type de connexion
Bluetooth, Compatible iPhone
Sensibilité du signal Blutooth
52 dB
Compatibilité iPhone (Port Lightning)
Oui
Poids
9 grs

Conclusion

Note LABOFNAC

Pardonnez ce titre provocateur. Mais il est vrai que, pour des écouteurs à 200 €, les Marshall Motif II offrent une prestation sonore des plus… étranges. La courbe de réponse en fréquences nous donne à voir des écouteurs extrêmement « basseux », avec une gestion aléatoire des fréquences médium. Comme souvent, les aigus sont très mal reproduits, avec néanmoins un pic à 8 kHz inattendu. De plus, on note une certaine distorsion à 200 Hz, ce qui peut amener du déséquilibre sur certaines scènes sonores.

Alors, que sauver exactement ? Une bonne autonomie, une appli agréable à utiliser et un design toujours aussi séduisant. En revanche, la réduction active du bruit ne fait pas un travail extraordinaire sur les médiums et les aigus d’après les mesures du Labo.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (30 avis)
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Fouad Bencheman
Fouad Bencheman
Journaliste