Test

Test de la Pure Air Pro LR : une trottinette racée et puissante

22 décembre 2022
Par Georges Prat
Test de la Pure Air Pro LR : une trottinette racée et puissante
©Pure Electric

La Pure Air Pro LR est une grande trottinette dotée d’un moteur très puissant et d’une grosse batterie. De quoi enchaîner les kilomètres sur un engin tenant bien la route et freinant parfaitement. Mention spéciale pour son plateau en bois très esthétique.

En résumé

La trottinette Pure Air Pro LR est aussi jolie que performante. Elle bénéficie d’une grande qualité de fabrication, avec en prime un design différent. Un plus toujours bon à prendre. Son poids la classe dans la catégorie des modèles difficiles à porter au-delà de quelques mètres. Pensez-y au moment de votre choix. Son moteur puissant et souple est très agréable et son freinage assure. Une trottinette taillée pour les longues distances proposant en prime un confort surprenant pour un modèle sans suspension.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Qualité de fabrication
  • Un design différent avec notamment le deck en bois
  • Confort surprenant
  • Moteur puissant, mais facile
  • Excellent freinage
  • Autonomie très correcte…
Les moins
  • …mais assez loin des 60 km annoncés
  • Plutôt lourd
  • Attention au crochet baladeur lorsqu’elle est pliée
  • Application smartphone limitée

Notre test détaillé

Pure Electric n’est peut-être pas la marque la plus connue de trottinettes, mais l’entreprise britannique fondée en 2018 par Adam Norris, un entrepreneur touche-à-tout et par ailleurs père du pilote de F1 Lando Norris, jouit déjà d’une solide réputation.

La marque joue la carte de la qualité et du haut de gamme avec en prime une belle capacité d’innovation. Le modèle Air Pro LR constitue le haut de gamme de la série Air Pro avec sa grosse batterie autorisant selon Pure Electric une autonomie de 60 km et qui explique la mention LR pour Long Range (longue distance). Prêts à prendre la route avec nous ?

Pure Air Pro LR
La Pure Air Pro LR est une trottinette réellement très élégante.©L’Éclaireur Fnac
À partir de
649,99€
Voir sur Fnac.com

Test réalisé sur un produit prêté par le constructeur.

La construction

Pour se démarquer des autres produits, la Pure Air Pro LR peut compter dans un premier temps sur son design. En effet, son cadre adopte une construction tubulaire avec notamment deux tubes aboutissant à la colonne de direction à laquelle ils sont fixés par des cordons de soudure réguliers et discrets. Pure Electric utilise de l’acier et non de l’aluminium. C’est un peu plus lourd, mais ce matériau n’a pas que des inconvénients : intrinsèquement, il absorbe davantage les vibrations et il est plus facile à souder en cas de casse (hors garantie notamment).

Pure Air Pro LR
Gros plan sur le cadre en acier tubulaire : c’est du costaud !©L’Éclaireur Fnac

Ce châssis accueille un plateau s’apparentant au deck d’une planche de skate. C’est vrai pour la forme avec une partie avant remontant, mais aussi pour la construction puisque nous retrouvons du contreplaqué clair du plus bel effet. Le plateau est plutôt large et Pure a disposé deux bandes de grips antidérapants courant sur toute la longueur. Les parties peintes présentent bien avec une peinture parfaitement appliquée. Notons au passage que la trottinette existe en noir et en gris.

Pure Air Pro LR
Le plateau en bois et les bandes antidérapantes donnent un look très skate.©L’Éclaireur Fnac

Comme la Xiaomi Mi Electric Scooter 4 Pro, un modèle directement concurrent vendu d’ailleurs sensiblement au même prix, la marque britannique a choisi la simplicité en n’intégrant pas de suspension ni de réglage de la hauteur du guidon. Il culmine à une hauteur de 119 cm et un peu moins de 100 cm au-dessus du plateau, contre 124 cm pour sa concurrente asiatique.

Le guidon, qui ne se replie pas, est assez large et regroupe les commandes (à gauche le frein avant et à droite la gâchette de l’accélérateur). Le sommet de la potence accueille un écran circulaire et l’unique bouton qui permettra d’allumer et d’éteindre l’engin, bien entendu, mais aussi de changer le mode d’assistance ou encore de mettre en route l’éclairage. Dessous, une prise USB permet de recharger son smartphone. Pratique.

Pure Air Pro LR
Il est possible de recharger son smartphone en utilisant cette prise USB.©L’Éclaireur Fnac

La Pure Air Pro LR s’appuie sur des roues de 10 pouces avec des pneus gonflables affichant une belle largeur. Notons au passage des valves coudées rendant le gonflage facile. La marque précise que du liquide préventif anticrevaison est installé en usine. Le freinage se compose d’un système KERS de récupération d’énergie à l’arrière et d’un petit tambour logé dans le moyeu de la roue avant.

Pure Air Pro LR
S’il ne fait pas aussi moderne qu’un disque, le frein à tambour est excellent avec une bonne progressivité.©L’Éclaireur Fnac

L’ensemble pèse son poids, 17,5 kg tout de même, mais cette trottinette est très bien finie et semble robuste. Elle répond au passage à la norme IP65 : elle résisterait en théorie à une immersion complète. Autant dire que les flaques et la pluie ne lui feront pas peur. Pas plus que le sable et la poussière. Il faudra pour cela bien entendu refermer le capuchon du chargeur.

La partie électrique et connectée

La trottinette Pure Air Pro LR est équipée d’un moteur placé dans sa roue arrière. Il est plutôt puissant avec 500 W au compteur et 700 W en crête. Si la puissance en pic est identique à celle de la Xiaomi précédemment évoquée, la britannique affiche 150 W de plus en fonctionnement standard. Bien entendu, ce modèle se plie à la législation française en matière de vitesse maximale, soit 25 km/h. La marque n’annonce pas la pente que peut affronter sa trottinette ; il faut dire que ce chiffre peut fortement varier en fonction du poids de pilote et de nombreux autres facteurs.

Pure Air Pro LR
La roue arrière intègre un puissance moteur de 500 W.©L’Éclaireur Fnac

Comme son nom le laisse supposer, la Pure Air Pro LR dispose d’une grosse batterie afin de proposer une grande autonomie : 36 V et 14,4 Ah soit 518,4 Wh. La charge s’appuie sur un bloc relativement compact. Un bon point, certes, mais c’est au détriment de sa puissance puisqu’il lui faudrait 9,5 heures pour pleinement recharger la batterie.

Pure Air Pro LR
La batterie et le BMS sont bien à l’abri dans ce caisson métallique. Pensez à refermer la prise du chargeur pour garantir l’étanchéité de l’électronique.©L’Éclaireur Fnac

Devenue incontournable aujourd’hui, une application pour smartphone répond à l’appel. On ne peut pas dire qu’elle soit très riche en fonctionnalités ou même réellement indispensable. La plupart du temps, l’app fera doublon avec les informations distillées par l’écran. Notons simplement la possibilité de verrouiller la trottinette.

Pure Air Pro LR
L’application présente au final peu de fonctionnalités. Elle n’est pas vraiment indispensable à notre sens.©L’Éclaireur Fnac

L’ergonomie

Le pliage est très simple et le verrouillage peut se faire d’une seule main avec un peu de poigne. Nous avons ressenti un très léger jeu, mais après vérification tout semble normal du côté du verrou. Pour être transportée pliée, la Pure Air Pro LR dispose d’un petit anneau métallique qui vient de placer sur un crochet prévu à cet effet.

Pure Air Pro LR
Le crochet de verrouillage est plutôt bien pensé.©L’Éclaireur Fnac

Ce crochet installé sur le garde-boue arrière n’offre aucun système de verrouillage et il nous est arrivé de prendre la trottinette dans les pieds en la transportant. Cela peut faire mal. Mais avec son poids élevé, ce n’est pas un modèle prévu pour être porté très longtemps. L’éclairage s’active depuis le bouton de l’écran.

Pure Air Pro LR
©L’Éclaireur Fnac

À l’avant, nous trouvons un petit phare complété par un catadioptre blanc. Il prend place sur un support métallique chromé : cela donne un look un peu rétro, certes, mais ce choix a l’avantage par rapport à une solution intégrée de permettre le réglage de l’inclinaison du feu. Il éclaire plutôt bien et suffira dans la plupart des cas en ville dans des rues éclairées. Comme souvent, le feu arrière pourra sembler un peu bas pour être visible dans le flot de la circulation, mais on a vu pire. Malheureusement, il ne fait pas office de feu stop. Pure est un peu avare en matière de catadioptres latéraux puisqu’on n’en trouve qu’un sur chaque côté de la fourche.

Pure Air Pro LR
Le phare est monté sur un support permettant d’en régler l’inclinaison.©L’Éclaireur Fnac

La conduite

La position de conduite est parfaite pour notre mètre soixante-quinze et, très vite, nos mains ont apprécié les très confortables poignées en mousse du guidon. Les commandes ont une disposition classique qui permet de se sentir très rapidement à l’aise. La visserie est vérifiée, la pression des pneus ajustée… il est temps de s’élancer. Avant cela, il faut recharger l’engin et c’est vrai que l’opération est longue.

Pure Air Pro LR
©Pure Electric

Le moteur fait parler sa puissance et la vitesse de pointe est rapidement atteinte. L’option de le positionner à l’arrière améliore la motricité générale, car le corps du conducteur est généralement plus sur la poupe de la trottinette que sur sa proue.

Dans tous les cas, si l’on sent que la Pure Air Pro LR en a sous le capot, les watts débarquent avec sobriété et contrôle. La stabilité est excellente, ce qui est plutôt logique avec un empattement plutôt long. Revers de la médaille, elle n’est pas particulièrement maniable sans être pour autant véritablement pataude. Elle sera donc plutôt rassurante. En côte, pas de soucis particuliers non plus : les montées sont avalées sans difficulté majeure. On perd certes quelques kilomètres/heure, mais le sommet est atteint toujours à plus de 15 km/h.

Pure Air Pro LR
L’écran n’est pas très grand mais il rassemble toutes les informations nécessaires.©L’Éclaireur Fnac

De manière assez classique, trois modes sont proposés : piéton (6 km/h), moyen (15 km/h) et max (25 km/h). Mention spéciale pour l’écran très lisible, y compris en plein soleil, et très simple.

Pure Air Pro LR
Les pneus sont plutôt larges pour une meilleure motricité et un plus grand confort sur ce modèle dénué de suspension.©L’Éclaireur Fnac

Le confort est correct pour une trottinette sans suspension. Les pneus font leur job à condition de demeurer dans la plage de pression recommandée, soit entre 3,5 et 4 bars. Le deck en bois est tout simplement parfait sur ce plan. D’une part, le contreplaqué vit sous les pieds et vient un peu filtrer les aspérités de la route en se déformant très légèrement. D’autre part, sa grande taille permet de changer de position et donc l’équilibre général du véhicule. On pourra ainsi se déplacer à l’arrière pour faire passer la roue avant par-dessus un obstacle.

Pure Air Pro LR
©L’Éclaireur Fnac

Nous avions quelques a priori sur le système de freinage et en particulier au tambour avant. Ce système se fait aujourd’hui de plus en plus rare, y compris sur les motos et les voitures. On sait par expérience qu’il réclame un réglage parfait pour afficher un fonctionnement optimal. Et c’est bien le cas ici. Son action est progressive et il forme avec le frein arrière électronique un duo très efficace.

Il est possible de s’arrêter en quelques mètres sans blocage de roue. Bien entendu, il convient d’être un peu plus prudent sur chaussée humide, mais la Pure Air Pro LR est quasiment parfaite sur ce plan.

Pure Air Pro LR
Les grosses poignées en mousse s’avèrent très confortables.©L’Éclaireur Fnac

L’autonomie

Sans surprise, nous n’avons pu atteindre les 60 kilomètres d’autonomie promis par la marque. Nous sommes plutôt lourds et le test a été réalisé en grande partie sous des températures négatives, le froid limitant mécaniquement les performances des batteries. Dans ces conditions, nous avons pu parcourir un peu plus de 30 km, quasiment tout le temps en mode puissance maximale. Cela devrait suffire à la plupart des utilisateurs de trottinette, même si c’est largement en deçà des valeurs avancées par le fabricant.

À lire aussi

Conclusion

La trottinette Pure Air Pro LR est aussi jolie que performante. Elle bénéficie d’une grande qualité de fabrication, avec en prime un design différent. Un plus toujours bon à prendre. Son poids la classe dans la catégorie des modèles difficiles à porter au-delà de quelques mètres. Pensez-y au moment de votre choix. Son moteur puissant et souple est très agréable et son freinage assure. Une trottinette taillée pour les longues distances proposant en prime un confort surprenant pour un modèle sans suspension.

Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Pour aller plus loin