Sélection

La playlist qui célèbre la famille

02 septembre 2022
Par Louis
La playlist qui célèbre la famille

En cette période où l’on fête les mamans et les papas, il était tout naturellement le moment idéal pour vous proposer notre sélection de morceaux sur la famille. Il est question des parents, bien évidemment, mais pas que… La playlist du mois concerne tout votre entourage.

Retrouvez la playlist dans son intégralité sur Deezer !

Les chansons sur les parents

On commence notre sélection par les mères et pères. De John Lennon à Wet Leg en passant par les Spice Girls, ils furent nombreux à chanter sur ces figures si singulières que sont nos parents.

California Dreamin’ – The Mamas and the Papas

Qui de mieux que les Mamas and the Papas pour commencer cette playlist en hommage aux parents ? Certes, le titre en lui-même n’a pas grand-chose à voir, mais le nom du groupe est assez évocateur.

Mon père était tellement de gauche – Les Fatals Picards

On poursuit sur une note humoristique avec les Fatals Picards. Comme le titre l’indique, nos joyeux lurons exposent une multitude d’exemples exagérés sur l’orientation politique de leur papa.

Ur Mum – Wet Leg

Wet Leg Ce sont les nouvelles sensations de l’indie rock anglais. Le duo féminin Wet Leg a cassé la baraque par leur désinvolture, et Ur Mum en est encore un bel exemple.

Father Of All… – Green Day

Début 2020, les vieux briscards de Green Day reviennent dans les bacs avec un album (Father Of All…) résolument plus garage, et où l’on sent bien que le trio a avant tout voulu se faire plaisir. Ce titre éponyme en est la piste d’ouverture.

Mama – Spice Girls

On ne présente plus les Spice Girls, icônes de la pop anglaise des années 90. Sur leur premier album Spice, truffé de tubes, on trouve cette déclaration d’amour à leur maman, sous forme d’une ballade bien entraînante.

Dad – Simply Red

La bande de Mick Hucknall, Simply Red, signe en 2015 un comeback avec Big Love. Sur cet album, nous retrouvons un vibrant hommage au père du chanteur.

Mother – John Lennon

On passe sur une note beaucoup moins joyeuse avec la piste d’ouverture du disque Plastic Ono Band. Sur ce titre, l’ex-Beatles John Lennon regrette l’abandon de son père et la mort prématurée de sa mère.

Les disques de mon père (ft. Tabu Ley Rochereau) – Youssoupha

Retour à des horizons plus enjoués, place à Youssoupha, en featuring avec Tabu Ley Rocherereau, qui n’est autre que… son père ! Ce morceau, qui traite de la transmission de l’amour pour la musique de père en fils, est par ailleurs le titre préféré du rappeur.

Si maman si – France Gall

Autre incontournable avec la grande France Gall qui, dans ce titre qu’on ne présente plus, exprime sa tristesse auprès de sa mère. Sans doute l’une des chansons les plus connues de sa discographie.

Father & Son – Yusuf / Cat Stevens

On poursuit dans les relations père-fils avec cet incontournable de Yusuf / Cat Stevens. Cette ballade retranscrit un échange entre un fils en quête d’aventure, voulant prendre son envol, et son père qui tente tant bien que mal de le retenir.

Les yeux de ma mère – Arno

On finit notre partie sur les parents avec le regretté Arno. En 1995, il faisait l’éloge de sa maman avec sa plume si singulière. Un hommage bien rock n’roll, aussi drôle qu’émouvant.

En découvrir plus : les plus belles chansons d’Arno

Les chansons sur le reste de la famille

Mais résumer la famille aux parents serait un énorme raccourci. Frères et sœurs, oncles et tantes, enfants, grands-parents… Les morceaux ci-dessous les évoquent, de Balavoine à Ibeyi en passant par Texas.

Families (ft. Glasser) – John Talabot

Commençons notre sélection sur la famille avec le producteur électro John Talabot. L’Espagnol nous livre ici un morceau plus pop que d’habitude, avec des touches orientales.

Sister 2 Sister – Ibeyi

Spell 31

Elles sont en pleine ascension. Les deux sœurs d’Ibeyi célèbrent leur sororité avec un titre bien catchy, que l’on peut retrouver sur leur tout aussi catchy Spell 31.

Laisse pas trainer ton fils – Suprême NTM

On enchaîne avec un grand classique du rap français. Dans ce morceau, le groupe parisien Suprême NTM incite les parents à prendre soin de leurs rejetons pour éviter qu’ils ne dérivent. La rue n’est, en effet, pas le meilleur éducateur qui soit.

We Are Family – Sister Sledge

Aussi bien dans le titre que dans le nom du groupe, Sister Sledge, nous sommes en plein dans le thème. Cette chanson fédératrice est leur plus gros succès et est très vite devenue un incontournable de la disco. Le titre parfait pour se réunir en toutes circonstances.

Uncle Albert/Admiral Halsey – Paul McCartney

On avait parlé de John Lennon dans la première partie, place à un autre ex-Fab Four, Sir Paul McCartney, qui, dans la première partie d’un medley exquis, s’excuse auprès de son oncle pour ne pas avoir été assez présent.

Picture Book – The Kinks

On reste en Angleterre avec un autre monument du rock anglais, les Kinks. Sur ce titre enjoué, ils se mettent dans la peau d’une personne qui feuillette un album photo et tombe sur des clichés plus ou moins étranges de sa famille.

My Litter Brother – Art Brut

Toujours outre-Manche, nous retrouvons un groupe de punk des années 2000, Art Brut. Cette chanson aux paroles doucement ironiques évoque un petit frère qui devient incontrôlable depuis qu’il a découvert le rock.

Summer Son – Texas

Sans doute le plus gros carton du groupe écossais Texas, et basé sur un jeu de mots entre « son » et « sun », ce titre fut l’un des derniers tubes des années 1990. Plus de vingt ans plus tard, Summer Son n’a pas pris une ride.

Family – Pi Ja Ma

L’étoile montante de l’indie pop française, Pi Ja Ma, nous montre une nouvelle fois une parcelle de son univers décalé. La voilà au repas de Noël à se demander si la famille qui l’entoure est vraiment la sienne, tant les différences sont grandes.

Mon fils, ma bataille – Daniel Balavoine

On ne bouge pas de l’Hexagone avec une chanson que 68 millions d’individus ont déjà entendu au moins une fois dans leur vie. Ce titre fait référence à un père qui fait tout pour garder la garde de son fils, signée Daniel Balavoine.

Funky Granny – Kool & The Gang

On termine cette sélection sur une note plus enjouée avec les monuments du funk Kool & The Gang. Ce morceau, comme son nom l’indique, évoque la mamie la plus funky du monde qui impressionne toute l’assistance. « Granny ain’t old » !

Article rédigé par
Louis
Louis
Disquaire sur Fnac.com
Sélection de produits