Décryptage

Comment lutter contre les allergies ?

26 mars 2024
Par Mélany
Comment lutter contre les allergies ?
©Pixabay

En France, une personne sur quatre souffre d’une allergie respiratoire due à une mauvaise qualité de l’air. Et c’est dans l’espace intérieur, où l’on passe la plus grande partie de son temps, que se trouvent les allergènes responsables. Découvrez notre dossier sur les causes et les moyens de réduire les allergies.

Quelles sont les allergies dues à la pollution de l’air intérieur ?

Les allergies sont provoquées par la présence d’allergènes dans l’air que nous respirons à l’intérieur de nos logements, des bureaux, des écoles, etc. Les acariens par exemple sont à eux seuls responsables de 75 % des allergies. Les signes se manifestent par un nez qui coule, des picotements, un larmoiement, des éternuements, une toux, des éruptions cutanées…

Il existe trois types d’allergies :

  • Les allergies respiratoires. La rhinite allergique est la conséquence d’une inflammation des voies respiratoires. Elle affecte le nez, les yeux et la gorge mais pas seulement : elle a également des conséquences sur le sommeil, la concentration, l’humeur. Sans prise en charge, la rhinite allergique peut même évoluer en asthme. Plus grave : l’anaphylaxie peut parfois être causée par inhalation d’un allergène.
  • Les allergies cutanées. Certains allergènes, issus de produits polluants ou du fait d’un environnement humide, peuvent aussi provoquer des démangeaisons et des rougeurs. Ils sont à l’origine d’une urticaire ou d’un eczéma.
  • Les allergies ophtalmiques. La conjonctivite allergique est due principalement à la présence d’acariens. Elle accompagne généralement la rhinite allergique.

Quelles sont les sources d’allergènes dans les endroits clos ?

La principale source d’allergies provient des moisissures et de la poussière où prolifèrent les acariens. Il faut donc éviter l’humidité et préférer les surfaces lavables. Il faut donc limiter les tapis, les moquettes, les canapés en tissu, les doubles rideaux par exemple.

Les animaux domestiques, les oiseaux exotiques, les animaux de la ferme sont aussi une source d’allergènes, notamment via les poils, la salive ou l’urine. Ils peuvent être à l’origine d’une allergie respiratoire ou d’une allergie de contact.

À lire aussi

Les plantes d’intérieur sont également source d’allergènes (acariens dus à l’humidité, pollens). Parmi les autres sources de pollution de l’air, on trouve la fumée de tabac, le dioxyde d’azote issu des chaudières à gaz, au fioul ou au bois et les COV (Composés organiques volatils) issus des meubles, des peintures, des produits ménagers, des déodorants… Certains COV sont même classés cancérogènes comme le formaldéhyde par exemple.

Certains lieux de la maison sont plus propices à la présence des allergènes que d’autres. C’est le cas par exemple de la salle de bains, de la cuisine, du sous-sol ou des chambres (literie, jouets en peluche).

Quelles sont les solutions pour lutter contre les allergies ?

Il existe plusieurs solutions à mettre en œuvre pour lutter contre la pollution de l’air et donc les allergies : réduire voire éliminer les sources de pollution grâce à un nettoyage adapté, mais aussi cibler en particulier l’humidité, favoriser la circulation de l’air, le purifier.

Nettoyer les surfaces riches en allergènes

Cela peut paraître évident mais il s’agit probablement de la solution la plus efficace, notamment pour lutter contre les acariens. Pensez à nettoyer régulièrement votre logement en n’oubliant pas les zones les plus à même d’emmagasiner de la poussières. Pensez à cibler les zones textiles avec des apparails de nettoyage adaptés : les aspirateurs lavants à main sont de plus en plus efficaces pour entretenir votre canapé ou votre moquette. Pour les surfaces comme le mobilier, les aspirateurs les plus efficaces sont dotés d’un filtre HEPA, qui signifie « haute efficacité pour les particules aériennes ».

Pensez également à laver régulièrement votre literie (drap, housse de couette, taies d’oreiller, matelas). Dans l’idéal, privilégiez une méthode de séchage aérée (en extérieur quand il fait suffisamment beau) pour lutter encore plus efficacement contre les acariens. Et pour les plus allergiques à ces petites bêtes adorées, sachez qu’il existe des traitements anti-acariens disponibles en pharmacie, sous forme de pulvérisateurs, à effectuer une à deux fois par an pour un nettoyage encore plus efficace.

Traiter les moisissures avec un déshumidificateur

Les moisissures polluent l’air. L’enjeu sanitaire est d’autant plus important que les moisissures ne génèrent pas seulement des allergies mais aussi des maladies respiratoires graves. Elles ont plusieurs causes : une fuite, une infiltration, la mauvaise étanchéité d’une façade, des bouches d’aération obstruées, condensation due à un simple vitrage, des plantes trop nombreuses… Après avoir éliminé la cause, il faut retirer les moisissures à la javel, il est en effet fortement déconseillé de repeindre par-dessus. Les moisissures sont des champignons, il faut donc les détruire et non les masquer.

À partir de
359,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Pour diminuer un taux d’humidité supérieur à 60%, on peut utilement s’équiper d’un déshumidificateur. Il évitera le phénomène de condensation. Ces appareils, à vapeur chaude ou froide, filtrent l’air chargé de particules polluantes puis l’envoient vers un évaporateur. Ils sont à privilégier dans la cuisine, la salle de bains, la buanderie. Si la pièce est chauffée à plus de 15°C, on privilégiera un déshumidificateur à compresseur. Au-dessus de 15°C, on préférera un déshumidificateur à gel de silice.

Renouveler l’air avec une VMC

Il est recommandé d’aérer les pièces tous les jours matin et soir pour évacuer l’air vicié. En plus de réduire l’humidité, l’aération augmente les performances du chauffage. L’installation d’une bonne VMC contribuera aussi à réduire les mauvaises odeurs, les acariens, les bactéries ainsi que les moisissures. Il existe des VMC à simple flux et à double flux. Les plus simples à installer sont les VCI (Ventilation centralisée par insufflation). Pour ventiler une seule pièce à moindres frais, on peut recourir à une ventilation mécanique ponctuelle.

Améliorer la qualité de l’air avec un purificateur

Les purificateurs d’air sont de bons compromis pour assainir l’air intérieur. Ils suppriment la pollution intérieure et les mauvaises odeurs, ils piègent les poussières, les polluants issus des COV, les particules fines et la fumée de tabac. Ils reposent sur plusieurs procédés (à filtre, ions, plasma, photocatalyse et combustion). Les plus utilisés sont les purificateurs à filtres. Ils en combinent trois : filtre HEPA, mousse et charbon actif.

À cet égard, la marque Dyson propose une gamme de purificateurs d’air très performants remplissant plusieurs fonctions. Le purificateur Dyson Cool Autoreact permet aussi de ventiler l’air tout en éliminant les poussières les plus fines et les allergènes.

Dans un intérieur trop sec par exemple, il est ainsi possible d’humidifier et purifier l’air en même temps. Cet appareil existe en grand modèle et en petit modèle selon la taille de la pièce.

À partir de
599€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Dyson a également mis au point un purificateur refroidisseur avec fonction chauffage très efficace. Il élimine jusqu’à 99,95 % des polluants. Le purificateur peut également avoir la fonction de refroidisseur. Là encore, le choix de l’appareil dépend de la surface de la pièce. Il est capable de détecter la présence des polluants, de les éliminer et de créer un rapport sur la qualité de l’air en temps réel. Son design et son niveau sonore en font des équipements faciles à intégrer dans un intérieur.

À partir de
599,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

dyson-cool-autoreact

Autre prouesse technique pour purifier l’air : le casque audio Dyson à visière magnétique. Il diffuse de l’air pur pendant que vous écoutez de la musique. Il offre un son très pur grâce à ses dix microphones intégrés dont la fonction est de réduire les bruits.

399€
649€
En stock
Acheter sur Fnac.com

D’autres marques de purificateurs d’air allient efficacité et design. C’est le cas par exemple de la marque Duux, Sphere avec son purificateur d’air compact Sphere à ions qui intègre en prime un vaporisateur d’arômes relaxant. Duux propose également une version connectée à son téléphone dont la capacité permet de purifier l’air contenu dans une pièce d’une surface de 75 m².

Le modèle Bright de la marque est un purificateur intelligent adapté aux plus petites surfaces ( jusqu’à 32 m²). Il est capable de purifier 200 m³ d’air par heure. Pour humidifier en même temps une pièce, la marque Aerian commercialise un purificateur d’air non connecté d’un bon rapport qualité/prix.

À partir de
39,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Enfin, citons le purificateur d’air Smart Air de Xiaomi dont le filtre a la capacité d’aspirer les squames des animaux, les poussières, les COV et les particules fines d’une taille de 0,3 micron.

À partir de
349,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Surveiller la qualité de l’air avec un moniteur d’air

D’une manière générale, il est recommandé d’éviter les bougies parfumées, l’encens et les déodorants, source de pollution. Les produits nettoyants certifiés Ecocert sont moins nocifs pour la santé, la meilleure solution étant d’utiliser un appareil à vapeur, du savon noir ou du vinaigre blanc.

orium-quaelis-16

Les moniteurs d’air sont appréciables pour évaluer la qualité de l’air et régler ainsi au mieux son purificateur. Une marque en particulier propose des modèles performants. Le mesureur Quaelis 50 mesure absolument tous les polluants de la maison. Il s’adresse particulièrement aux bureaux et aux écoles.

À partir de
469,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Le moniteur Quaelis 14 est un mesureur de CO2. Il est destiné aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. L’appareil Quaelis 16 assure une surveillance constante tout en enregistrant les données, il est idéal pour les bureaux et les ERP. Le modèle Quaelis 36 annonce le nom des différents polluants mesurés, à l’instar du modèle 34.

À partir de
219,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Ce dernier possède un avantage supplémentaire : il associe des couleurs pour identifier les niveaux de pollution. Enfin, le moniteur Quaelis 18 associe une horloge à la fonction de mesure pour indiquer l’heure.

À lire aussi

Article rédigé par
Mélany
Mélany
experte univers de la maison pour Fnac.com
Sélection de produits