Article

Le silence de Grace de Peter Robinson : un roman intimiste

27 mai 2021
Par Le Cercle Littéraire
Le silence de Grace de Peter Robinson : un roman intimiste

LE CERCLE LITTÉRAIRE – Le coup de cœur d’Anne C. (Paris) Après quelques essais de poésie, Peter Robinson commence à écrire des romans policiers en 1987. Le héros de ses romans est l’inspecteur Banks qui lui a valu un succès manifeste car il a écrit plus de vingt ouvrages policiers où il est l’acteur principal. Il reçoit le prix Dilys en 2013 pour Le Silence de Grace qui n’est pas un roman policier mais un roman intimiste.

Le Cercle littéraire_Nouveau_Logo_Novembre_2016

Le silence de Grace

Le coup de cœur d’Anne C. (Paris)

Un musicien dans une maison pleine de souvenirs

Chris Lowndes, un compositeur de musique de films d’Hollywood revient dans son pays natal après le décès de sa femme Laura. Il découvre la maison achetée sur Internet à Kilnsgate House. Il est bien évidemment en proie à la mélancolie. L’agent immobilier Heather est restée très réservée sur cette maison. Il apprend vite que cette maison a été le théâtre d’un crime. L’épouse de l’ancien propriétaire, Grace Fox, y aurait empoisonné son époux en 1953, et aurait été pendue. Chris se familiarise avec les pièces de la maison, observe les meubles, le piano, s’imprègne de l’ambiance tout en repensant à son passé.

Sur la piste d’une meurtrière

Il feuillette les partitions de Grace, se passionne pour sa vie et peu à peu imagine qu’elle pourrait être innocente. Commence pour lui une quête obsessionnelle pour comprendre ce qui s’est vraiment passé. Il recherche des témoins, va à Paris, en Afrique du Sud, rencontre la petite fille de Grace.

Journal de guerre d’une infirmière

Il trouve le journal de Grace relatant les horreurs de la guerre lorsqu’elle était infirmière militaire en mer. Par ses écrits, il en apprend un peu plus sur son époux. Mais cette histoire le hante. Par de subtils allers retours entre deux époques : 1953 (le journal de la meurtrière), 2010 le cheminement de notre héros, le lecteur finit aussi par se faire une intime conviction.

Réconciliation avec soi-même

Chris, au terme de son enquête, se réfugie dans le passé, revit la douleur du départ de son épouse, commence à envisager une nouvelle vie avec Heather et goûte à une forme de sérénité.

Ce livre est très riche, empli de musique, de référence aux bons vins, à la nature (comme tous les livres de Peter Robinson), merveilleusement écrit, il se lit avec passion et émotion …

Paru le 9 mars 2016 – 576 pages

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Le Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
l'espace où les grands lecteurs partagent leurs coups de cœur.
Sélection de produits