Article

Betty de Tiffany McDaniel : un livre à dévorer

20 janvier 2021
Par Le Cercle Littéraire
Betty de Tiffany McDaniel : un livre à dévorer
©dr

LE CERCLE LITTÉRAIRE – Le coup de cœur de Françoise C. (Courbevoie). A travers ce roman sensible, Tiffany McDaniel évoque, inspirée par l’histoire de sa propre mère, le parcours d’une jeune fille issue d’un père Cherokee et d’une mère blanche, aux Etats-Unis dans les années 60. Avec Betty, elle décroche le Prix du roman Fnac 2020.

Le Cercle littéraire_Nouveau_Logo_Novembre_2016

Betty

Le coup de cœur de Françoise C. (Courbevoie)

La famille Carpenter

Tout commence par une rencontre insolite entre Landon Carpenter et Alka Lark, puis un mariage des plus surprenants, mais voulu et assumé. Une famille en marge : un père Cherokee, Landon Carpenter, descendant du clan des créateurs et des sages qui protègent le feu sacré, et une mère, Alka Lark, blanche, fille de boucher. Le récit fait par Betty, une des huit enfants de la famille Carpenter, se déroule de 1909, la naissance de Landon père, à 1973, le moment où Betty prend son envol et quitte sa famille. La majeure partie de l’intrigue prend place dans une région magnifique du sud de l’Ohio, à Breathed, une petite ville, dans une grande maison délabrée. Le terrain devient un territoire d’apprentissage, de jeux et de rêves des enfants Carpenter. Un père poète, qui répond à toutes les angoisses et demandes de ses enfants grâce à des mythes merveilleux de son cru. Il fait son propre alcool de contrebande, cultive les plantes et en fait des décoctions pour soigner. Ainsi, il se fait une renommée au fil des années. Une mère très belle mais tourmentée, qui craque par moments mais qui a aussi ses instants de poésie. Elle valorise toujours Landon, en le qualifiant de bon mari et de bon père : « A chacune de vos naissances, il a compté les étoiles dans le ciel, ce ne peut être qu’un bon père ».

À partir de
26,40€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Betty « la Petite Indienne »

Et puis il y a Betty, sixième des huit enfants, « la Petite Indienne » comme la surnomme avec tendresse son père. Elle est rejetée à cause de sa couleur de peau, moquée dans cette Amérique raciste des années soixante, mais en parallèle soutenue par la force et l’amour inconditionnel de son père qui lui permet de surmonter ses peurs et frustrations. Elle sera celle qui observe, note les évènements marquants, douloureux, tragiques de cette famille hors norme dont elle dira « je me souviens de l’amour incandescent autant que de la violence ». Elle enfouit ses écrits au fur et à mesure « au bout du monde », dans un lieu de rêve, de partage, de refuge, d’expression des enfants de la famille.

L’enfance, entre poésie et douleur

Un roman magique où le merveilleux illumine, enchante, contamine, compense les interrogations, les doutes de l’enfance, les manques et coexiste avec les monstruosités de la société et la perversion des adultes. De cet héritage des plus contrastés, Betty en sort grandie, lucide et peut affronter l’ailleurs. Dans ce roman inspiré, Tiffany McDaniel rend un vibrant hommage à sa mère via sa magnifique héroïne et montre un talent multiforme. Un livre que l’on dévore et qui transcende. Un livre à offrir, à recommander à tous ceux qui aiment ces voyages incarnés où merveilleux, lucidité, amour, force et grâce se conjuguent et rendent le récit bouleversant de réalité.

Parution le 20 août 2020 – 720 pages

Betty, Tiffany McDaniel (Gallmeister) sur Fnac.com

 

Découvrez le blog du Cercle littéraire Fnac 

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Le Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
l'espace où les grands lecteurs partagent leurs coups de cœur.
Sélection de produits