Décryptage

La natation en hiver, loin d’être un calvaire !

15 novembre 2017
Par Paul
La natation en hiver, loin d'être un calvaire !

Si, en été, piquer une tête dans une piscine ou dans la mer s’avère très tentant pour se rafraîchir, il est bon de nager toute l’année ! Pour ce qui est de l’hiver, il vous faudra apprendre à braver le froid afin de lutter contre ces repas de fêtes à répétition laissant leur lot de calories superflues.

Si, en été, piquer une tête dans une piscine ou dans la mer s’avère très tentant pour se rafraîchir, il est bon de nager toute l’année ! Pour ce qui est de l’hiver, il vous faudra apprendre à braver le froid pour lutter contre ces repas de fêtes à répétition laissant leur lot de calories superflues.

1. Raffermir sa silhouette dans l’eau

La natation est un sport très complet qui doit être pratiqué avec régularité pour que les bienfaits soient visibles pour le corps. Comme dans beaucoup d’autres activités sportives, les personnes qui pratiquent la natation attendent que le temps passé à se dépenser dans l’eau leur permette de brûler des calories et de garder la ligne. La discipline est en effet particulièrement efficace pour se débarrasser des kilos en trop, puisqu’une séance permet de faire disparaître jusqu’à 600 calories à condition de pratiquer les exercices avec sérieux, de façon régulière et en variant les nages ou les activités (aquabike, plongeon, etc.).

Par ailleurs, contrairement aux sports terrestres, elle permet à la peau de se raffermir : lorsque l’on nage, l’eau exerce une certaine pression sur le corps. Cette pression a un effet massant qui permet d’améliorer la circulation et de raffermir les tissus. La cellulite disparaît donc plus facilement avec quelques brasses. Plus d’excuses donc pour ne pas enfiler votre maillot de bain !

natation1

2. L’ensemble des muscles se met au travail

Discipline très complète, la natation permet à l’ensemble des muscles du corps de se tonifier, des épaules jusqu’aux mollets. Chaque nage a néanmoins ses spécificités.

Ainsi, ceux qui souhaitent faire travailler leur ceinture abdominale pourront s’adonner à la brasse coulée ou au papillon tandis que les nageurs qui aimeraient faire disparaître leurs poignées d’amour préfèreront le crawl, sur le dos comme sur le ventre. Le dos crawlé permet par ailleurs de muscler les épaules. Pour entretenir l’ensemble du corps, il est important de travailler au niveau des bras comme des jambes. Afin d’alléger la difficulté de l’effort, vous pouvez dans tous les cas vous munir de palmes !

La nage aide par ailleurs à combattre les rhumatismes et est donc recommandée aux personnes qui en souffrent. Hiver comme été, l’alimentation doit s’adapter au temps d’exercice et à son intensité, la discipline étant extrêmement énergivore, il est important de manger un encas en sortant de la piscine (céréales ou fruits).

3. Noyer le stress

natation2

L’hiver est en général la période de l’année où l’on est le plus déprimé. En cause ? Le froid, le manque de lumière et le stress routinier qui s’accumule alors que les vacances et le soleil sont encore loin.

Aller nager permet de se détendre sur le plan physique comme mental : au fil des longueurs, la tête se vide et le corps se relâche. La nage permet par ailleurs de sécréter des endorphines qui limitent les effets du stress. On ressort ainsi de l’eau avec une fatigue saine qui permet de trouver le sommeil plus facilement et donc de connaître des nuits plus reposantes.

Mais, en hiver tout particulièrement, attention à ne pas prendre froid pendant ou après l’effort. Munissez-vous d’une bonne serviette de bain et éviter les courants d’air pour ne pas tomber malade à posteriori. Le stress en moins oui, le rhumatisme en plus, non !

Illustrations : ©Artem Verbo / Chrissie Kremer 

Article rédigé par
Paul
Paul
rédacteur sport et loisirs sur Fnac.com
Sélection de produits