Critique

Qu’est-ce que l’amour ? Réponse de Renaud Capuçon avec Glass et Bernstein

14 avril 2017
Par Frédérique
Qu’est-ce que l’amour ? Réponse de Renaud Capuçon avec Glass et Bernstein
©dr

C’est une vaste question à laquelle le violoniste français répond à sa façon dans son dernier album enregistré, une fois n’est pas coutume, chez Orange Mountain Music, le label du compositeur Philip Glass. Au programme : le concerto pour violon de Monsieur Glass et la Sérénade pour cordes de Leonard Bernstein. Et l’amour dans tout ça ? On vous explique.

Le programme

  • Le concerto pour violonPhilip-Glass-Violin-Concerto-number-1-Serenade-after-Plato-s-Symposium de Glass

En 1987, Philip Glass souhaitait dédier une composition à son père, décédé quelques années plus tôt. Tout naturellement, son choix s’est porté sur un concerto pour violon, car son père, amoureux de cet instrument, affectionnait particulièrement les grands concertos du répertoire comme ceux de Mendelssohn, Brahms ou Tchaïkovski. Une belle démonstration d’amour filial.

  • La sérénade pour cordes de Leonard Bernstein

1954. Le généreux et humaniste Leonard Bernstein a choisi pour fil conducteur de cette pièce pour violon et orchestre le Banquet de Platon, dans lequel Socrate et ses amis tentent de répondre à la question : qu’est-ce que l’amour ? Les 5 mouvements reprennent plusieurs chapitres, comme le discours de Phèdre en ouverture, le dernier mot étant bien sûr laissé à Socrate.

Les interprètes

 renaud-capuçon-warner-classic

  • Renaud Capuçon

Réputé dans le répertoire classique et romantique, Renaud Capuçon est aussi passionné par la musique de son temps, et a créé de nombreuses œuvres. Cet élève d’Isaac Stern joue sur l’ancien violon de son maître, le Guarneri del Gesù, avec lequel Stern a créé à Venise la  Sérénade de Bernstein. L’ombre bienveillante du professeur accompagne ainsi l’élève.

  • Le chef et l’enregistrement

À la tête de l’orchestre Bruckner de Linz : Dennis Russell Davis, spécialiste incontesté et ami de Phil Glass qui a aussi travaillé avec Leonard Bernstein. Tout comme son compositeur de prédilection, il aime restituer la magie de l’instant, la belle alchimie entre les œuvres et les interprètes. Les deux musiciens ont donc opté pour le live, capté lors de deux concerts : février 2010 pour Bernstein, et février 2016 pour Glass. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la magie opère…

Voilà comment, quatre musiciens de renom et un orchestre nous parlent d’amour de la plus belle des façons.

 —

Concerto pour violon de Phil Glass & Sérénade de Leonard Bernstein en CD sur Fnac.com

Photographie © Simon Fowler – Warner Classic

Article rédigé par
Frédérique
Frédérique
libraire sur Fnac.com
Pour aller plus loin
Sélection de produits